Boulange

des baguettes, encore des baguettes…

Et oui, Nina ma cop’s, ces grignes me turlupinent…

Je décide de m’entraîner encore aujourd’hui.

Hier soir, j’ai bien nourri mon levain, nommé Himmonde, avec 225g d’eau de Volvic, 50g de farine de seigle T140 (sur les conseils de Nina de Lyon, merci ma cop’s!) et 175 g de T65 de moulin. Ce matin, je voyais la trace dans le saladier : il était bien monté pendant le nuit, et il lui restait beaucoup de bulles encore ce matin. Alors je suis repartie encore sur des baguettes Monge, en prenant 3/4 seulement de la recette de Mr Kayser, car la totalité de sa recette me donne des baguettes trop grosses qui débordent de mon filet à baguettes.

J’ai formé mes baguettes, je les ai humidifiées avec un peu d’eau, puis je les ai saupoudrées de graines de pavot (parce que je le vaux bien…) et je me suis lancée à nouveau dans les incisions.

Bon. Alors. Well. Arf… Dur dur… Lame neuve impérative. Mouiller la lame pour pas qu’elle colle : ben qu’est ce qu’elle collerait si je ne la mouillais pas!!! Un progrès quand même : j’ai à peu près retrouvé le positionnement des grignes sur le pain et les unes par rapport aux autres; C’est déjà pas mal. Mais il m’est toujours très difficile d’incliner la lame à l’horizontale, rien à faire, quand je finis mon incision, ma lame est presque verticale! Et surtout, mes incisions restent très très superficielles. Je suis obligée de les faire et refaire 4, 5 et même 6 fois, dans un sens puis dans l’autre, pour arriver à une profondeur respectable. Et encore, je n’y arrive pas partout!

J’enfourne à 245, coup de buée hyper sérieux, bien plus qu’avant, et au bout de 10 minutes je baisse à 220 pour encore 10 minutes.

Voici le résultat :

et de plus près :

grigne ratée :

grigne correcte :

grigne explosive :

Je n’ai pas de photo de la mie. Mais je peux dire que sous la croute hyper croustillante, la mie relativement humide a un gout très agréable. Les alvéoles sont très régulières, il n’y a pas de « troutrous », et bien que dense, la mie est cependant très légère.

A quand le prochain entrainement spécial grignes?

Publicités

5 réflexions au sujet de « des baguettes, encore des baguettes… »

  1. bravo bravo Lacath!!je surveile attentivement tes progrès ;;!!!!plutot tes succès!!!j’adore tes baguettes!!je viens de m’acheter des séparateurs de baguettes!!j’aime bien ton blog que je connaissais déjà!! mais peut-on faire de bonnes baguettes sans levain ? seulement avec de la levure de boulanger??,merci de ta visite sur mon blog !!amicalement isa

  2. réponse à Lazzuli Bien sûr, Lazzuli, que tu peux faire sans le levain! N’importe quelle recette de baguette marchera! Moi j’aime bien utiliser le levain liquide selon Kayser, je trouve qu’il donne un très agréable petit goût au pain, qu’il permet de bien alvéoler la mie, et que la croute est plus craquante, mais tu sais, comme de toute façon je n’arrive jamais à avoir 2 pains identiques, je ne peux pas vraiment savoir si ça vient du leavin ou d’autre chose! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s