desserts

crumble aux pommes et aux cranberries

Avec l’approche de Thanksgiving (le 4ème – et souvent dernier – jeudi de Novembre si je me souviens bien de mes années passées aux USA), les cranberries (appelées canneberges en français) apparaissent sur nos étals… Ces petits fruits rouges hyper acides et bourrés de pectine sont un régal pour les yeux et pour le palais. On peut les manger crues, elles ne sont pas toxiques, mais personnellement, je déteste ça : c’est hyper âcre et acide, et il y a plein de tout petits pépins qui se coincent dans les dents… Par contre, cuites, les cranberries se transforment en sauces, compotes et confitures exceptionnelles!

Comme on ne les trouve fraîches qu’entre Octobre et Janvier, j’ai décidé d’en faire des stocks… Elles se conservent jusqu’à 1 mois au frigo dans leur sachet d’origine, et de plus, une fois triées, se congèlent à la perfection. On en trouve par contre des séchées, comme des raisins secs, toute l’année, et on peut les utiliser comme des raisins secs… Pain de seigle aux cranberries séchées, brioches aux cranberries séchées, trempées dans du rhum et ajoutées à un gâteau au yaourt, les utilisations sont nombreuses.

crumble aux pommes et aux cranberries

pour les fruits:
des pommes, de quoi remplir plus qu’honnêtement un plat à gratin
des cranberries, fraîches, environ 1 tasse (250ml), ou plus, car quand on aime, on ne compte pas…
un peu de beurre (quelques noisettes), plus de quoi beurrer le moule.
un peu de sucre roux

pour le crumble:
Plusieurs solutions pour le crumble. Voici mes 2 préférées:

1er crumble, le « classique »:
1/2 tasse de beurre (125g)
1 1/2 tasse de farine avec levure incorporée
1 tasse de sucre

2ème crumble, moins classique:
1 1/2 tasse farine (sans levure incorporée)
100g beurre
3/4 cc cannelle en poudre
1/2 cc zeste de citron
1/2 tasse sucre roux ou cassonade

Pour un grand plat, doubler les quantités. S’il y en a trop, on peut toujours étaler la poudre à crumble sur une plaque à pâtisserie anti adhésive, la faire cuire au four à 180° pour qu’elle dore, et la conserver, une fois refroidie, prête à l’emploi dans une boite hermétique.

Pour ce crumble, j’ai choisi la 2nde recette, en doublant les proportions, puisque j’ai utilisé mon plus grand plat… Nous étions nombreux!

Commencer par beurrer le plat et préchauffer le four à 180°C.
Peler, épépiner les pommes, et les couper en gros quartiers.
Trier les cranberries et les laver, les égoutter. Les cranberries peuvent être blanchâtres ou rouge-noir, peu importe. Ce qui compte, c’est qu’elles soient fermes, qu’elles ne portent pas de trace de début de pourrissement, et qu’elles ne soient pas molles au toucher.
Disposer les pommes et les cranberries dans le plat. Il en faut une bonne couche, car à la cuisson, les fruits s’écrasent au fond du plat, et il serait dommage qu’il ne reste à la dégustation qu’une minuscule couche de compote de fruits…
Saupoudrer de sucre roux (ayez la main légère…) et disposer quelques noisettes de beurre (pas trop, il y a déjà plein de beurre dans le crumble).
Si vous aimez beaucoup la cannelle, vous pouvez en saupoudrer un peu les fruits. Vous pouvez aussi éventuellement ajouter un demi jus de citron, mais je ne l’ai pas fait, les cranberries étant de nature assez acides.

Préparer ensuite le crumble.
Dans le bol d’un mixeur à couteau, placer tous les ingrédients sauf le sucre roux. Le beurre doit être très très froid et coupé en petits morceaux. Mixer pour obtenir du sable. Ne pas plus insister que cela, sinon le beurre, en se réchauffant, va permettre à ce sable de se lier et commencer à former des petites boules de pâte… Ajouter ensuite le sucre roux.

Redonner un petit coup de mixeur, toujours en faisant bien attention à ne former que du sable!

J’ai utilisé cette fois un sucre roux un peu particulier, le sucre muscovado ou mascobado, suivant les orthographes. C’est un sucre de cane peu raffiné, très brun en couleur, et d’un gout assez sauvage… Excellent rien qu’en le goutant à la petite cuiller… mmmmmmm ah la gourmande…

Bref, revenons à notre crumble. Voici le sable obtenu :

Saupoudrer la totalité de la surface des fruits avec ce sable. Ne pas chercher à étaler régulièrement, c’est trop bon quand on croque dans un morceau de crumble un peu épais et bien doré… Et enfourner pour environ 45 minutes, jusqu’à ce que les fruits donnent un jus bouillonnant et que le crumble soit bien doré.

Les cranberries contiennent naturellement beaucoup de pectine, c’est pourquoi les confitures de ce fruit sont si faciles à réaliser. Et en voici la preuve en image : ce que vous voyez ci dessous est une lamelle de gelée qui s’est formée naturellement grâce à la pectine des cranberries…

Servir tiède (si possible) avec une grosse cuiller à soupe de crème fraîche ou de crème fouettée sans sucre.

Je n’ai pas de photo, car ce plat était destiné à apporter à une soirée d’anniversaire…

Bon anniversaire, Dominique et Erick!

Pour rappel, 1 tasse = 250ml, 1cs = 15ml, ½ tasse = 125ml, 1cc = 5ml

Publicités

12 réflexions au sujet de « crumble aux pommes et aux cranberries »

  1. réponses Tout d’abord, [b]merci à toutes[/b] pour vos retours![b]Cancrelune[/b], je n’en ai jamais trouvé en boites, ou alors sous forme de « cranberry sauce », c’est à dire une sorte de confiture allongée de cranberries. Tu trouevs ça où?[b]Elise[/b], je dirais qu’on peut en comparer le goût acide et sucré à la fois (une fois cuites avec du ducre) avec celui de la groseille. Mais comme le dit [b]Fabienne[/b], c’est un petit goût acidulé indéfinissable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s