desserts

pie pomme gingembre cranberry

Aujourd’hui, Fifille n°2 fêtait ses 16 ans. Oui, je sais, j’aurais pû faire un super gateau repéré depuis quelques jours sur un blog (le 101, le gâteau qui a du chien, ça ne vous dit rien?) ou bien un Mozart pris dans le Larousse des desserts, mais pour cela il aurait fallu que je commence hier, et hier… ben … Pas eu le temps…

Je n’allais quand même pas me rabattre sur un 4/4 amélioré, ou un gateau au yaourt ré-évalué, non?

Comme fifille n°2 aime beaucoup les cranberries, et que j’avais justement une recette à tester (le hasard fait bien les choses, non? Surtout quand on le provoque un peu… 😉 !), j’ai décidé de me lancer. Il serait toujours temps de faire un gateau au yaourt si jamais la tourte (le pie) était ratée… Mais comme c’est une recette de Williams-Sonoma, à vrai dire, je ne courrais pas trop de risques.

et… Bon Anniversaire, ma puce d’amour !

Pie pomme gingembre cranberry

source : Williams-Sonoma, ici

Pour 8

Ingrédients:

Pour la pâte :
2 1/2 tasses de farine
1/2 ccafé sel
2 csoupe sucre
250g beurre très froid et coupé en petites parcelles
3 à 4 csoupe d’eau glacée

Pour la garniture:
2kg pommes golden, pelées et coupées en tranches fines (j’ai pris des pommes différentes : golden, elstar et reinettes, et je les ai coupées en gros quartiers.)
1 1/2 tasse cranberries (heu… Quand on aime on ne compte pas : j’en ai mis 2 tasses…)
1/4 tasse gingembre cristallisé haché menu (comme je n’en avais pas j’ai mis du gingembre confit, mais j’en ai mis seulement 2 csoupe)
3/4 tasse sucre
1/4 ccafé sel
3 csoupe farine
1 csoupe jus de citron fraîchement pressé.
sucre pour saupoudrer

pour rappel, 1 tasse = 250ml, 1 csoupe = 15ml, 1 ccafé = 5ml

Pour faire la pâte, dans un mixeur (ou à la main!) mettre la farine, le sel le sucre, et pulser pour mélanger. Ajouter le beurre et mixer en plusieurs pulses, jusqu’à obtenir du sable, sans chauffer.

Tout en mixant, ajouter l’eau glacée jusqu’à ce que de gros grumeaux se forment (moi en général je mixe plus longtemps, jusqu’à ce que la boule se forme). Si ça reste sous forme de miettes, ajouter encore un peu d’eau, ccafé par ccafé.

Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, la diviser en 2 pâtons égaux et former 2 disques de 10 cm de diamètre environ. Les emballer chacun dans du film plastique et réfrigérer au moins 1 heure.

Sortir un des disques du frigo. Le placer entre 2 feuilles de papier sulfurisé à cuisson légèrement farinées, et étendre au rouleau en un disque d’environ 3mm d’épaisseur et de 30cm de diamètre environ (en fait, c’est le diamètre du moule plus 2 fois la hauteur du rebord de ce moule plus une marge de sécurité. Inutile de vous dire que je ne fais pas tout ça et que j’étale ma pâte au rouleau directement sur le plan de travail fariné, sans aucun papier cuisson.) Ôter l’excès de farine en brossant délicatement la pâte (ou en soufflant dessus…). Transférer la pâte dans un moule à tourte en ajustant bien le tour, et en laissant 1.5cm de pâte déborder à l’extérieur. Comme je n’ai pas de moule à tourte, j’ai pris mon bon vieux moule à gateau avec tour amovible, et comme j’avais peur de ne pas pouvoir démouler le pie, j’ai placé une feuille de papier sulfurisé beurré au fond du moule. Recouvrir de film plastique et mettre au congélateur 15 minutes.

préchauffer le four à 200°

Pendant que la pâte est au congélateur, mélanger les pommes, les cranberries et le gingembre avec le sucre, le sel, la farine et le jus de citron. Attention, le gingembre a une fâcheuse tendance à s’agglutiner en petits tas qui refusent de se mélanger… Je pense qu’on doit pouvoir empêcher ça en les roulant d’abord dans la farine, comme on le fait pour les fruits séchés à mettre dans un cake, avant de verser le tout dans la préparation.

Avec un gros plan de mes superbes cranberries :

et de mon nettement moins beau gingembre confit

Sortir la pâte. Y déverser le mélange de fruits.

Sur un plan de travail fariné, étendre au rouleau le 2eme disque de pâte sur une épaisseur de 3mm et au diamètre adéquat, comme pour le 1er disque. Découper des motifs pour faire joli. Bon, dans la recette originale, on mentionne un « lattice cutter » pour aider à faire les motifs, puis on dit de congeler les motifs ainsi obtenus 5 minutes. En fait si on farine correctement le plan de travail, ni trop ni pas assez, les motifs ne collent pas et se manipulent sans se déformer. Mais il faut travailler vite, car plus la pâte se réchauffe, plus les motifs se déforment.

Recouvrir les fruits avec le disque découpé.

J’ai choisi un motif très simple 😉 Avec les feuilles découpées, j’ai fait une fleur.

Et là, petit problème de traduction… Si un ou une anglophone passe par là, merci de m’expliquer… Je cite :
« Tuck the top crust under the edge of the bottom crust and press to seal ». Bon. Alors j’ai fait glisser les bords de ma pâte du dessus entre les fruits et la pâte du dessous, puis j’ai rabattu les bords du dessous qui dépassaient, et j’ai scellé de mon mieux en appuyant. Mais à mon avis, ça ne doit pas être ça qu’il faut faire, car ce n’est ni facile, ni joli. Je pense qu’il faut peut-être plutôt presser ensemble pour les coller le bord du dessus sur le bord du dessous, puis les glisser le long de l’intérieur des parois du moule pour les cacher un peu. Mais bon, c’est la 1ere fois que je fais une tourte, alors si quelqu’un a l’habitude, merci de me passer la méthode!

Saupoudrer le dessus avec du sucre. Enfourner pour environ 1 heure, la croûte doit dorer et la garniture bouillonner. Si le dessus dore trop, couvrir avec une feuille de papier alu. Comme les fruits en bouillonnant risquent de produire du jus qui déborderait du moule, placer éventuellement le plat sur une plaque à rebords.
Sortir du four et laisser reposer 1 heure sur une grille avant de servir.

C’est très beau, et c’est également très bon… Mon seul reproche, c’est que j’aurais vraiment dû rouler les dés de gingembre dans la farine avant de les ajouter, car des nids se sont formés, et autant l’arôme de gingembre est agréable dans cette recette, (ça change de la cannelle!), autant mordre dans un tas de gingembre peut être assez déroutant, surtout pour la pauvre fifille n°2 qui a finalement regretté son gâteau au yaourt ou son 4/4! 😉

Publicités

8 réflexions au sujet de « pie pomme gingembre cranberry »

  1. Grandiose! uau, je suis la première a te faire mes compliments pour cette merveille!J’adore!J’ai justement vu ce matin les airelles frais , mais le vendeur m’a dit que c’était trop dur à cuire.Comment faire pour qu’elles soie tendre?J’amerai essayer, elle m’a conquise!

  2. réponse Lory : désolée d’avoir tant tardé pour répondre, j’espère que tu trouveras cette réponse quand même. Si les airelles que tu as trouvées ne sont pas des cranberries, je ne peux hélas pas t’aider. Si c’en sont, alors la réponse est simple : Les cranberries sont faciles à cuire. On en fait d’excellentes confitures, sauces, gelées, toujours avec du jus d’orange ou du zeste d’orange, et du sucre bien sûr. Et dans des gros gâteaux, le temps de cuisson est suffisant pour que la cuisson des cranberries soit OK. Par contre, dans des petits gateaux tels que muffins ou tartelettes, il suffit de ne pas leslaisser entières, mais de les couper en 2 ou de les hacher grossièrement. Eviter quand même de les passer au mixeur, ça gâche un peu le produit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s