divers

St Valentin à retardement!

Ah bah voilà, c’est ça internet, on met le bout d’un ongle dedans, et on se retrouve absorbé, avalé, digéré comme une vulgaire cravatte dans une essoreuse à linge à laminoir… Ou omme dans des sables mouvants, pour les djeuns’ qui ne savent pas du tout à quoi ressemble un tel engin…

On répond à un questionnaire, et voilà, on s’en reçoit un nouveau en retour!

Hé hé hé, à mon avis, vous pensez tous ici que je suis furax, que ça me fout en rogne de devoir répondre à un questionnaire, que je déteste ça, etc, etc, etc… Hé hé hé… ET BIEN NON! Au contraire… Je suis flattée, honorée, je déguste, je suçouille ce moment de bonheur comme une pince de crabe récalcitrante, bref, je fais ma star… Et je remercie bien fort Lolotte  d’avoir pensé à moi, tout en me disant des tas de gros mots en douce dans ma tête, parce qu’il va falloir trouver au moins 2 autres blogueuses qui n’ont pas encore participé à ce questionnaire de St Valentin à qui refiler le bébé… lol!

Je suis très en retard pour répondre à ce questionnaire qui fait le tout du monde des blogs depuis un certain temps, mais bon, mieux vaut tard que jamais.

Mais je commence par vous donner un petit aperçu de ma St Valentin. Non, n’ayez crainte, un aperçu résolument et strictement culinaire! lol! Le questionnaire juste après!

Tout d’abord, petite mache vinaigre de framboise, moutarde et miel, huile de noisette,
foie gras de canard (du commerce hélas, mais pas mauvais, donc OK)
pain de mie maison (pain de mie de Lolie)

Ensuite, totalement inspirée par Sylvie mais bien entendu incapable de respecter sa recette, des coquilles St Jacques au whisky et à la crème et safran servies avec des pâtes fraîches, une hyper fine julienne de carottes et pois gourmands, et un peu de coriandre ciselée pour la déco.

A boire :

et puis j’avais pris aussi 1/2 bouteille de champ’ pour le dessert, que je n’ai pas photographiée. Car à côté du « vendanges tardives » ressorti de la cave par mon Nomamoi, le champ’ faisait un peu ridicule…

Et enfin mon dessert joli joli mais pas très très bon… Enfin faut aimer la fève de Tonka en version sucrée. Moi qui avait pris plein de photos pour poster ça sur mon blog, je jette. Ou alors je réessaie la même recette avec d’autres parfums, pourquoi pas? Peut-être ici l’occasion d’essayer une combinaison mentionnée dans le questionnaire qui suit?

Et maintenant, le questionnaire tant attendu :

1/ Quels sont les 2 ingrédients que vous adorez associer en cuisine ?
Ah ben ça commence bien… Alors là aucune idée! Moi j’aime tout à part les marrons, chataignes, ces trucs farineux et sucrés, poeurk poeurk poueurk! Je n’aime pas la noix de coco non plus, mais ça s’il le faut je peux quand même l’avaler. Voilà qui ne répond absolument pas à la question mais satisfait mon naturel bavard… Je suis relativement classique dans mes associations : sucré-salé comme le boudin aux pommes-fruit, cuisine de type asiatique aigre-douce, je n’ai pas d’a priori. Cependant, une association que j’ai goutée une fois et jamais retrouvée depuis : le gingembre et le chocolat. Vous connaissez les orangettes? Les zestes d’orange enrobés de chocolat noir? Et bien c’est de « gingembrettes » que je vous parle ici, des lanières de gingembre confit enrobées de chocolat. Et c’est sans doute une piste gustative que je suivrai dans ce blog si j’en ai l’occasion.

2/ Quels sont les deux blogs que vous préférez déguster en ce moment ?
Alors ça c’est impossible à répondre. Parce qu’il n’y en a pas 2 mais beaucoup plus, et que pour moi seul l’ordre alphabétique permet de les départager. Le mieux que je puisse faire pour tenter de répondre à cette question, c’est avouer que je ne commence jamais une session sur internet sans lancer blog-actu (un peu comme certains ouvrent leur journal au petit dej) ni sans vérifier si je n’ai pas eu des commentaires à publier sur mon blog.

3/ Quels sont en cuisine, vos deux plus grands ratages mémorables ?
2 ratages? Ah ben va falloir sélectionner sec alors, parce que deux me paraît un nombre quelque peu limité au vu de ma grande expérience de la chose…
Voici une photo de la dernière bouse que j’ai réalisée. Je suis la reine de la bouse. Par le mot « bouse » entendez « pain au levain naturel »…

Une réussite, non? Je mets quiconque au défi de réussir une telle merveille!
A part ça, je n’ai pas dans mes habitudes de photographier mes ratages (sauf quand ils donnent lieu à un concours du plus beau ratage par exemple, raison pour laquelle cette merveilleuse bouse non seulement a été photographiée avant d’aller plonger dans la poubelle, mais en plus la photo est toujours là!) donc rien d’autre en image.
Ou plutôt si… Ce n’est pas un ratage mais une image ignoble, un détournement fait par 2 épouvantables ados de mon dessert de St Valentin, photo au dessus.
Ah, mon dessert de St Valentin, parlons-en… Ce n’était pas mauvais pour qui aime et est habitué à la fève de Tonka. Mais nous, c’est la 2eme fois qu’on en mange seulement, et la 1ere fois en dessert (la précédente en version salée nous avait beaucoup plu), bref, bof bof. Alors évidemment on n’a pas tout fini le soir, j’ai mis ma crème au chocolat au frigo pour raison d’hygiène bien entendu, et quand j’ai voulu servir le reste le lendemain, la crème au chocolat s’était durcie dans la poche à douille et refusait de passer par la douille à motif. On a dévissé la douille à motif, et voilà le résultat que mes ados de filles n’ont pas pu s’empêcher d’immortaliser… Même bien floue, on ne s’y trompera pas! lol! Faites des gosses, qu’y disaient!

4/ Quels sont en cuisine, vos deux plus grandes réussites admirables ?
Je ne sais pas. Aucune idée. Faudrait que je demande à mon Nomamoi. Mais il est capable de répondre « les pâtes au beurre » rien que pour m’embêter, ce grand dadais! Ce qui est sûr, c’est qu’il m’a séduite il y a 21 an de ça (et oui, cet été ce sera nos 20 ans de mariage…) avec un filet mignon en croute…

5/ Quels sont les 2 ingrédients les plus fous que vous ayez associés dans une recette ?
M’enfin, mais vous en avez de ces questions! Et puis d’abord c’est quoi, des ingrédients fous, hein? Ce ne sont pas les ingrédients qui sont fous mais leur association inattendue! Alors là j’ai quand même une réponse immédiate : le velouté de topinambour à la poire.

6/ Quels sont les deux menus les plus délicats que vous ayez concocté pour votre amoureux(se)?
Comment voulez-vous que je me souvienne? C’est tous les jours que je mitonne un bon petit plat pour mon Nomamoi, et même si c’est McDo qui en a effectué la préparation! Rien de plus délicat que le mc Do d’ailleurs. Il faut savoir arriver à point pour ne pas faire 3 heures de queue, et repartir à point pour que ça ne soit pas entièrement froid en arrivant à la maison!

7/ Quels deux cadeaux culinaires aimeriez-vous éventuellement (si vous êtes trop jeune pour les diamants ou s’il n’y en a plus en magasin) recevoir pour la Saint Valentin ?
Je n’ai besoin de rien. Et envie de peu… (lol!): d’une cuisine de 60 m2 minimum entièrement vitrée comme une véranda, verre athermique évidemment, avec des plantes de partout, qu’on dirait une forêt vierge! Et du piano de mes rèves avec double four dont un à vapeur, 6 feux géants dont un pour le wok, la friteuse intégrée, la plaque comme les trucs de cuisine japonaise, plus moyen de retrouver le nom… Tu vas bien lire ça un des ces 4, mon Nomamoi, hein, dis, hein? lol!

8/ Si votre amoureux(se) vous offrait un billet départ-immédiat-pour-un-voyage-de-rêve le 14 février, quelles sont les deux destinations qui vous plairaient sans aucun doute ?
Une seule destination, désolée : le fond du lit! Ouah, elle était facile, celle là! lol!

9/ Quels sont les deux restaurants où il vous plairait le plus d’aller le soir de la Saint Valentin ?

Aucune idée. J’aime cuisiner, que ce soit des classiques ou des nouveautés, donc déjà pour me faire aller au resto, il faut que je n’aie pas des envies culinaires à réaliser! Mais histoire de faire un peu de pub, il y a un petit resto que j’aime beaucoup à Fourvière, à côté du cimetière de Loyasse (un coin hyper tranquille…) avec une terrasse et une véranda, des plantes, une ambiance rès campagne, bref, je crois bien qu’il s’appelle justement « le campagne », mais je n’en suis même pas sûre. Quant à en trouver un 2eme, hou la, faut pas pousser là quand même, un c’est déjà bien pour ceux qui me connaissent!

10/ Quels sont les deux blogs (l’un culinaire et l’autre pas) que vous avez découvert dernièrement et que vous nous offrez de parcourir pour la Saint Valentin?
Blog culinaire, facile! C’est justement le blog-note de Lolotte
! Cette même Lolotte qui m’a adressé ce questionnaire très personnel et dérangeant auquel je ne suis même pas fichue de répondre tellement les questions sont difficiles! Sinon, pas de réponse possible pour le « non culinaire », je ne vais jamais sur les blogs autres que culinaires. Mais je vais parfois sur des sites web non culinaires. En particulier un site de quilt et un forum d’orchidées.

Bon, ben yapluka trouver à qui passer le relai… Ca ne sera pas le plus facile… lol!

Publicités

3 réflexions au sujet de « St Valentin à retardement! »

  1. Merci d’avoir trouve le temps de repondre a ce questionnaire entre toutes tes bouches a nourrir, ce qui me permet de mieux te connaitre. Je ne te pensais pas si drole! Je me suis enormement amusee a te lire.Merci aussi de conseiller a tes lectrices de venir me rendre visite, c’est trop d’honneur que tu me fais-la!Bises et a tres bientot pour ta prochaine recette!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s