soupes

soupe de pois cassés à ma façon

Fifille n°2 manque légèrement de fer, comme chaque hiver. N’atteignant pas le niveau de l’anémie, son manque de fer ne nécessite pas de traitement médical. Alors nous essayons de lui apporter son fer par des aliments spécialement choisis pour leur richesse en fer. Donc pas mal de viande rouge au menu, pour le plus grand désespoir de fifille n°1, du boudin, au désespoir de fifille n°2 (ça devient dur à gérer!), et il n’y a qu’une chose où toute la famille s’accorde : les légumes secs!

Alors lentilles vertes ou oranges, pois cassés, pois chiches, etc… tout y passe!
Et finalement, pour cette fois, ce fut :

soupe de pois cassés

Avec de quoi l’agrémenter un peu, quand même, c’est pas parce qu’on cherche du fer qu’il faut se taper des trucs pas bons… Ou plus exactement qui pourraient être meilleurs… lol!
Alors, pour le goût, on ajoute 2 ou 3 petites choses…
de la saucisse de morteau au bon goût fumé…
des lardons, fumés ou nature…
des oreilles de cochon précuites…
un morceau de queue de boeuf…
de la crème…
des croutons…
Toute combinaison entre ces divers agréments est permise! lol!
Pour nous ce soir ce fut oreille de cochon ET saucisse de Morteau.

et à la base de tout ça bien sûr,
un paquet de pois cassés de 500g, si possible bio
1 grosse patate à soupe ou 2 moyennes
1 oignon blanc
1 blanc de poireau

A commencer la veille ou le matin pour le soir : il faut rincer puis faire tremper les pois cassés au moins 12 heures, ils vont tripler de volume.

Nettoyer, peler les légumes. Les couper en morceaux destinés à être mixés.
Les verser dans une grande casserole. Ajouter les pois cassés gonflés et égouttés.
Ajouter les agréments de type viande (pas crème ni croutons! S’il s’agit de lardons, penser à les faire sauter un peu avant dans un peu de matière grasse)
Recouvrir largement d’eau, ne pas saler.

Couvrir, porter à ébullition, baisser le feu pour laisser mijoter tranquillement 45 minutes minimum, si possible 1 heure.

Une fois les pois écrasables facilement, la soupe est cuite.
Commencer par retirer les morceaux de viande divers et variés, car vous ne voulez pas les mixer!
Saler à l’aide d’un ou 2 bouillons cubes par exemple, sinon, sel et poivre feront fort bien l’affaire!
S’il reste beaucoup de bouillon, et/ou si vous souhaitez ajouter de la crème, vous avez éventuellement intérêt à prélever du bouillon de cuisson avant de mixer, quitte à le réincorporer ensuite si la soupe vous semble trop épaisse. De la même manière, si la soupe est trop liquide, vous pourrez l’épaissir en lui ajoutant de la purée en flocon.
Mixer
Remettre les viandes si elles sont destinées à être mangées, éventuellement les couper en morceaux de la taille d’une bouchée, sinon, les jeter ou les réserver pour un autre usage.
Si vous voulez mettre de la crème, c’est le moment!

Servir très très chaud, avec des croûtons, du râpé, du lait, ce qui vous tente!

Publicités

5 réflexions au sujet de « soupe de pois cassés à ma façon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s