plats

pain pita fourré à l’agneau et aux épices, petite sauce citronnée

Il me restait de l’agneau de Pâques… Ce gigot était énorme, fait pour nourrir une famille nombreuse… Nous ne sommes que 4… Quand j’ai vu la taille de ce gigot, j’ai eu tout d’abord très peur : ne serait-ce pas plutôt un mouton? Ce n’est pas que je n’aime pas le mouton, au contraire, mais pas au prix de l’agneau d’une part, et surtout pas en gigot au four d’autre part! Avec une bonne sauce bien relevée, oui, mais « au naturel » si je peux dire, au four, non!
Bref, nous en avons mangé à 4 repas, et pour le 5eme (et dernier), il fallait bien trouver quelque chose pour le rendre à nouveau attrayant…

Comme une aubergine attendait depuis déjà trop longtemps que le train passe pour elle au fond de mon frigo, hop, le menu a été vite décidé : tagine agneau aubergine. Ouais, pourquoi pas? Mais bon, que servir avec pour accompagner? Finalement, une toute petite modification a été apportée à mon choix de recette : ce serait un sandwich et non un tagine!

Pain pita, agneau aubergines épices et herbes, sauce yaourt citron

Pour cette recette, il vous faudra :

1 oignon,
3 gousses d’ail,
1 aubergine,
1/2 bouquet de menthe ciselée,
1/2 bouquet de coriandre ciselée,
1 ccafé épices à couscous (ou selon votre goût)
1 poignée d’olives noires dénoyautées et hachées très grossièrement,
huile d’olive,
sel,
un peu d’eau
1 reste d’agneau déjà cuit, ou de l’agneau (encore cru) facile à détailler en petits cubes ou en très fines lanières, un peu comme un kebab, en somme,
une poignée de feuilles de salade, soit de la roquette, soit une salade style batavia dont on aura coupé les feuilles en lanières,
et 4 pains pitas.

Pour la sauce, il vous faudra :
1 yaourt (ou tout autre laitage nature en quantité équivalente, yaourt à la grecque, petit suisse, fromage blanc, l’idéal étant le petit suisse car il est épais et ne nécessite pas d’égouttage avant utilisation pour cette sauce. Sinon, n’hésitez pas à verser votre yaourt dans un filtre à café et à le laisser égoutter tranquillement au moins 1 heure au frigo…)
1/2 jus de citron
1 gousse d’ail écrasée (je l’ai oubliée!)
sel, poivre

On trouve aujourd’hui les pains pitas facilement dans les supermarchés, mais souvent ils sont difficiles à ouvrir, ils se déchirent et on ne peut plus les fourrer. Autant les faire soi même… ( cliquer ici pour la recette ) et en prévoir un peu plus que ce qu’il faut, car on peut avoir de la perte à la cuisson (j’en ai en général 2 sur 10 qui ne lèvent pas complètement au centre et qui ressemblent donc à ceux du commerce… On leur trouve d’autres utilisations : grillés par exemple, puis cassés en gros morceaux et trempés dans humus ou caviar d’aubergine, ou dans une salade fatouche… Ces pitas ne sont jamais perdues! En plus elles se congèlent très bien!).

Commencer par peler et hacher oignon et ail.
Mettre un peu d’huile d’olive à chauffer dans une sauteuse anti adhésive (c’est important car l’aubergine a tendance à attacher), et faire suer oignon et ail sans coloration.

Pendant ce temps, laver et couper l’aubergine en dés.
Quand les oignons sont transparents, ajouter les dés d’aubergine et bien mélanger. Continuer à faire cuire tout doucement. Ajouter un peu de sel pour que l’aubergine rende son eau, mélanger très régulièrement, et si jamais ça commence à attacher, ajouter un peu d’eau, et ce jusqu’à ce que l’aubergine soit bien compotée.

Pendant que l’aubergine compote, découper le reste d’agneau déjà cuit en petits dés, ou en lanières hyper fines selon ce qui semble le plus facile.

Si vous procédez avec de l’agneau cru, commencez par détailler la pièce de viande en dés ou en lanières, puis faites les sauter très rapidement avec un peu d’huile d’olive à feu très vif pour bien les colorer, saler une fois cuit seulement pour éviter que la viande rende de l’eau qui viendrait compromettre la caramélisation.

Ajouter l’agneau et les olives noires à la compote d’aubergine, saupoudrer d’épices à couscous, mélanger et laisser réchauffer en remuant bien de temps en temps, toujours à feu doux.
Pendant ce temps, ciseler la menthe et la coriandre, et au moment, les ajouter dans la sauteuse.

Préparer la sauce au citron : mélanger les ingrédients, rectifier l’assaisonnement.
Préparer la roquette

Tout est prêt. Il ne reste plus qu’à fourrer les pitas.

On commence par quelques feuilles ou lanières de salade au fond.
On ajoute un peu de farce,
pus un peu de sauce et on mélange (comme on peut c’est pas facile…)
Et on recommence, roquette, farce à l’agneau, sauce.
Si on peut on mélange…
Et on remet un peu de sauce par dessus tout ça…
Et on peut décorer si on le souhaite avec une petite feuille de menthe ou de coriandre.

version imprimable

Publicités

17 réflexions au sujet de « pain pita fourré à l’agneau et aux épices, petite sauce citronnée »

  1. J’ai du me sécher les babines tellement tu m’as fait saliver sur ce coup là !Dire que je viens de rentrer et que j’ai ni pain pita ni gigot dans le frigo ! 😦 C’est trop inzuste trop inzuste ! ;-)Super !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s