apéro

après les calamars, voici les anchois marinés, mais à ma façon cette fois!

Il y a quelques jours, j’avais testé une recette de calamars marinés et j’avais conclu que, lorsque j’en referais, je rajouterais des piments et diminuerais les herbes… C’est – presque – ce que j’ai fait, mais sur des anchois et non des calamars, car l’arrivage d’anchois chez mon poissonnier du marché était superbe! J’en ai donc pris une très grosse poignée, de quoi faire un bon petit apéro pour nous 4.

Anchois marinés

une très grosse poignée d’anchois
80ml jus de citron
80ml huile d’olive
3 gousses d’ail
1 piment rouge aiguille (ressemble aux petits piments thaïs mais en plus longs que mes doigts. Ce piment n’est pas très fort, j’aurais dû en mettre un 2eme…)
1 poignée d’herbes mélangées : 3 feuilles de menthe hachées (ça fait 1 ccafé de menthe hachée), 1 csoupe coriandre hachée, 1 csoupe persil haché. Oui, je sais, je disais dans mon billet sur les calamars marinés qu’une poignée de persil c’était trop, et finalement il y avait pratiquement autant d’herbes mélangées dans mes anchois que de persil dans mes calamars… Mais l’effet est très différent avec un mélange d’herbes qui se complètent et s’harmonisent. Et je les avais hachées un peu plus finement, donc les morceaux d’herbes génaient moins le service. Si nous avions eu des invités, j’aurais cependant ôté un maximum d’herbes pour présenter ces anchois.
sel

Commencer par préparer les anchois sous l’eau du robinet : arracher délicatement la tête, et les entrailles viendront avec. Avec un doigt, remonter le ventre de l’anchois en râclant de l’ongle la colonne d’arêtes, ça finira d’enlever l’intérieur. Bien rincer, et poser sur le plan de travail. Quand tous les anchois sont préparés, il suffit d’attraper chaque bestiole, de soulever délicatement la colonne d’arrêtes avec les doigts (ou la pointe d’un couteau, mais alors très très délicatement!) et de tirer doucement jusqu’à la queue pour l’enlever. Arrivé à la queue, couper au couteau sinon l’anchois risque de se déchirer. Tâter du doigt le corps de l’anchois, s’il reste des arrêtes, il suffit de les retirer doucement. Ces dernières résistantes sont en général là où se trouvait la tête. Enfin il ne reste plus qu’à retirer la petite zone dure du dos qui correspond je suppose à la nageoire dorsale, les doigts suffisent à la retirer, mais on peu aussi utiliser un petit couteau. Les anchois sont alors prêts à mariner. Les réserver au froid pendant la préparation de la marinade.

Dans un bol, mélanger huile d’olive, jus de citron, ail écrasé et piment dégrainé et coupé très très finement.

Ajouter les anchois et laisser mariner quelques heures au frigo (voire une nuit).

Peu de temps avant de servir, ciseler les herbes, les ajouter à la marinade, et goûter. J’ai dû rajouter un peu de sel, ce qui n’était pas le cas avec les calamars. Laisser les parfums se mélanger quelques minutes au froid.  Et voilà!

Avec une belle tranche de pain en map réalisé avec un mélange de farines (des fonds de paquet à terminer… : « pourquoi pas », « aromette » et « sésa’or ») et du levain Kayser, un vrai régal! Même pas pimenté en plus, très délicat (et même trop à mon goût! lol!)

Version imprimable

Publicités

9 réflexions au sujet de « après les calamars, voici les anchois marinés, mais à ma façon cette fois! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s