plats

boulettes d’agneau à la suédoise et crème de pois chiches inspirée par Choupette

Lorsque Choupette a posté sa recette de brochettes de boulettes de boeuf, crème de pois chiches dans son blog Péché de Gourmandise, j’avais justement prévu à mon menu des boulettes… mais pas de boeuf… Des boulettes d’agneau à la suédoise (comprendre aneth et crème sûre). Mais l’idée de Choupette de réaliser une crème de pois chiches avec ses boulettes m’a branchée, et je me suis laissée guider par la base que me donnait Choupette et ma recette de boulettes d’agneau…

C’est ainsi que sont nées ces

Boulettes d’agneau à la suédoise et crème de pois chiches

Boulettes : magazine « Good Food » mai 2007
Pois chiches : adapté des
brochettes de boulettes de boeuf, crème de pois chiches de Choupette

Pour 4

Pour les boulettes :
1 oignon haché finement
450g agneau hâché (j’en avais plutôt 600g)
1 jaune d’oeuf
1 bouquet d’aneth finement haché (1/3 dans les boulettes, 1/3 dans la sauce, 1/3 dans les pois chiches)
1 csoupe huile neutre
4 csoupe crème sûre (J’ai pris 4 csoupe de crème fraiche dans lesquelles j’ai rajouté 1 ccafé de jus de citron et j’ai laissé « tourner » cette crème à température ambiante le temps de réaliser la recette)
sel, poivre

pour la crème de pois chiches :
250 g de pois chiches en conserve
2 gousses d’ail
1 citron
1 grosse csoupe de tahini, tahina, tahiné, ce que vous voudrez du moment que c’est de la crème de sésame!
1/3 du bouquet d’aneth déjà mentionné au dessus
1 csoupe d’huile d’olive
Sel et poivre

J’ai donc commencé par hacher l’oignon et l’aneth, et j’ai passé ma viande d’agneau au hachoir du Kitchenaid. Et je me suis donc aperçue que j’avais été bien bête, car mon kitchenaid hache aussi l’oignon, donc j’aurais pu le mettre dans mon hachoir sans avoir à user la lame de mon beau couteau de chef (non, je ne me prends pas pour un chef, je n’ai pas ni la grosse tête ni les chevilles qui enflent, c’est comme ça que ça s’appelle, cet énorme couteau à talon!) et je me demande si je n’aurais pas pu y mettre aussi l’aneth, après tout je le fais bien pour le persil…
J’ai ajouté à mon agneau haché dans le grand bol du Kitchenaid d’abord l’oignon,

puis l’aneth et le jaune d’oeuf

et j’ai bien mélangé de mes doigts agiles. Oui, vous avez bien lu, il n’y a ni sel ni poivre.
J’ai réservé au frigo.

Ensuite je suis passée à la crème de pois chiches. J’ai regardé avec attention la recette de Choupette, et je me suis dit que sa version très méditerranéenne n’allait pas le faire avec mes boulettes très suédoises… Alors je suis partie de ce qu’elle avait fait et j’ai changé au fur et à mesure.
J’ai pelé mes pois chiches en boite après les avoir bien rincés sous l’eau courante. Je les ai mis dans le blender.
L’ail, Choupette en met une gousse, moi je me connais, hop d’office je double, j’adore l’ail!
J’ai mis seulement le jus d’1/2 citron, mais je savais, me connaissant, que je finirais par tout mettre…
Ensuite Choupette met de l’huile d’olive… Heu… Avec mes boulettes suédoises crème et aneth, ça va pas être terrible l’huile d’olive… Alors je me dis, mettons donc de la crème fraîche? Arf, ça risque d’être très lourd et difficile à digérer… Je me décide pour une matière grasse végétale. Je n’avais plus de crème de soja qui aurait été pour moi l’idéal, alors je me suis rabattue sur mon vieux pot de tahini…

J’ai dû touiller touiller et retouiller ma crème de sésame qui s’était séparée, une couche dure comme du béton au fond et de l’huile au dessus… L’horreur… J’ai donc ajouté comme j’ai pu un peu d’huile et un gros bloc de pâte de sésame dans le blender et j’ai mixé… Et j’ai ajouté l’aneth.
J’ai goûté, bien sûr! Ajouté ainsi que prévu le reste du jus de citron… Et trouvé ça encore un peu graveleux. Alors j’ai mis 1 csoupe d’huile d’olive, et là, parfait!

J’avais redécouvert la recette du houmous à l’aneth… Arf… Et je me suis vraiment demandé ce que j’avais bien pu faire là… Moi qui trouvais initialement la recette de Choupette trop méditerranéenne pour mes boulettes suédoises, alors là chapeau! Du houmous, franchement j’avais fait fort dans le côté que je voulais justement éviter… Alors j’était très inquiète, je me demandais vraiment ce que ça allait donner…

J’ai fait 4 petits bols individuels, planté dans chacun une pluche d’aneth pour faire joli et réservé à température ambiante.

J’ai mis mon huile à chauffer dans ma grande poêle. J’ai formé mes boulettes à la main et je les ai mises à cuire en les retournant souvent jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées, environ 12 à 15 minutes. Pendant ce temps j’ai ajouté l’aneth haché à ma crème, un peu de sel, de poivre.

Quand les boulettes ont été bien dorées, j’ai versé ma crème dessus juste le temps qu’elle se chauffe et se mélange avec les sucs de cuisson des boulettes.

Et j’ai servi mes boulettes en sauce très chaudes avec le houmous à température ambiante.

J’ai adressé quelques prières au Dieu des fourneaux et au St Patron des cuisinières (qui est-ce?)…

Et bien on s’est régalés! Les boulettes en sauce étaient excellentes, un vrai régal… Le houmous n’en parlons pas, c’est ma recette favorite de houmous aromatisé à l’aneth, on adore tous ça chez nous.

Mais les boulettes avaient un aspect acide/crème très marqué alors que le houmous avait lui un côté chaleureux méditerranéen très prononcé… Quand j’ai pris une bouchée de boulette pour goûter, génial. Du houmous ensuite, superbe! Qu’allions-nous obtenir en mélangeant les 2…

Après quelques nouvelles séries de prières auxquelles sont venus participer tous les dieux des mythologies du monde, on a osé… Un peu de boulette sur la fourchette, bien tremper ça dans la sauce crème aneth, à l’aide du couteau déposer un peu de houmous par dessus… Ouvrir la bouche… Goûter…

Le suspense est à son comble!

YESSSSS! Incroyable mais vrai! C’était superbe! Alors là vraiment je n’aurais pas parié là dessus! Incroyable! Nous n’en revenions pas! Comment deux goûts aussi radicalement opposés pouvaient se marier comme ça, franchement je n’en suis pas encore revenue…

Par contre, il nous est resté beaucoup de houmous car on en consomme finalement juste comme on mettrait du ketchup sur des boulettes de viande et non comme une purée de pomme de terre par exemple. Donc soit on divise les quantités par 2 pour le houmous, soit on en profite, le lendemain on se fait des pains pita maison, qu’on sépare en deux, on fait griller les fines galettes obtenues directement sur la flamme du gaz (en les tenant avec des pinces) ou au bbq ou au four. On brise alors les galettes hyper sèches et croustillantes obtenues en morceaux de la taille d’une chips-tortilla et on trempe dans le houmous… Et on se régale une deuxième fois… Idéal pour un apéro sympa!

Version imprimable

Publicités

12 réflexions au sujet de « boulettes d’agneau à la suédoise et crème de pois chiches inspirée par Choupette »

  1. Tu me fais rire. Finalement, avec ta jolie recette, la Suède a trouvé sa place en Méditerranée. T’inquiète Cath, les Nordiques sont raides dingues des produits méditerranéenns. Et puis entre nous, dans ta recette, il n’y a de suédois que l’aneth ;-))Remarque, notre new président, met la Turquie en Aise Mineure (sic), alors tout est permis…

  2. Comme d’habitude, je ris toute seule devant l’écran en lisant tes hésitations et modifications! Je suis ravie que tu aies apprécié le principe de cette crème de pois chiche à ta façon et suis certaine que tu vas encore lui trouver d’autres accompagnements !Merci pour le clib d’oeil! Bisous!

  3. original mais pourquoi pas !il m’arrive aussi de faire des essais qui me paraissent insolites mais qui au final s’avèrent très goûteux.moi j’y crois à ta recette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s