entrées

salade fatouche, ouf un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes!

Parfaitement, dans ce monde de brutes, je ne reviendrai sur aucun de mes mots!

Ma fifille n°2 passe son bac de français. Comme elle est en L, elle a passé lundi après-midi les matières scientifiques, puis hier matin le français écrit. Elle passera l’oral le 26. Voilà pourquoi je parle de monde de brutes!

Savez-vous que le fils de ma meilleure amie, qui habite carrément à l’opposé de chez moi par rapport à Lyon, doit passer son bac au lycée de mon quartier? Cela ne représente guère que 30 km, mais pour qui connaît un peu Lyon, cela signifie, pour être à 7h30 devant les portes du lycée, de partir à 6h15, car à partir de 7h tout rond, il n’est plus possible de circuler… Passer d’une banlieue à une autre est aussi périlleux que d’essayer de pénétrer dans Lyon…

Quant à ma fifille n°2 qui possède une philosophie exceptionnelle pour son âge bien que je pense que cette philosophie soit plus un intérêt personnel qu’autre chose, (je vous laisse juges), elle m’explique depuis quelques semaines que franchement, le monde est mal fait, qu’on perd les plus belles années de sa vie sur les bancs de l’école, qu’on ne peut pas profiter des grands-parents et que quand on le pourrait, c’est trop tard… Qu’il y a des tas de choses à faire, à voir, à vivre et que rien de tout cela n’est possible quand on est enfermé dans une classe… A votre avis, doit-elle envisager une carrière politique pour être aussi virulente et inattaquable dans son raisonnement en étant tout à la fois d’une telle mauvaise foi et à côté de la vraie question? lol!

Un monde de brutes, moi je vous dis…

La question est quand même toujours la même, et d’importance, puisque je me la pose chaque jour (cf le sous-titre de mon blog ) : Comment être à la fois au four et au moulin? Comment avoir le beurre et l’argent du beurre? Comment être à la fois entrain de vivre la découverte de soi et ne pas se préparer à avoir les moyens de le faire? Pourquoi ne pas être à la retraite à 20 ans quand on est en forme plutôt que (bientôt!) à 75 ans quand on a de moins en moins la possibilité physique d’en profiter? Pourquoi serait-il aussi génial d’habiter en maison quand les enfants sont petits alors que c’est justement à ce moment là que le plus souvent on n’en a pas les moyens et qu’on se retrouve tassés en appart? Pourquoi quand enfin on accède à la maison tant rêvée, les enfants ont grandi et ne supportent pas l’éloignement du centre ville, des cinémas, bref des lumières éphémères et font des pieds et des mains pour retourner en ville se mettre dans le bruit, la pollution et le stress…

Arf… Oui, un monde de brutes…

Mais c’est la vie… Et fifille n°1 nous quitte à la fin du mois pour partir en collocation avec une copine de fac à 15kms de notre maison, 15 petits kilomètres, mais un univers nous séparera…

J’ai pris un sacré coup de vieux.
Ca me donne des bouffées de chaleur…
Ca me file le bourdon…

Alors pour rafraîchir mes esprits, rien de tel qu’une bonne salade hyper vitaminée et parfumée :

Ma salade fatouche

Pas de source spécifique à citer

Une fatouche, c’est, si je ne m’abuse, une salade qui contient des morceaux de pain grillé et déchiré. En principe, elle est d’origine plutôt libanaise (je me méfie, car j’ai souvent des problèmes à situer les origines exactes d’un plat) et contient donc les produits méditerrannéens classiques : tomates, concombres, et herbes variées.

Voici comment j’aime faire la mienne :

Pour 4
2 concombres
6 tomates moyennes ou une grosse barquette de tomates cerises ou un mélange des deux.
6 oignons de printemps ( le blanc et un peu de vert)
2 pains pita maison si possible, sinon du commerce
jus de 2 citrons (ou 3, au goût)
huile d’olive
sel, poivre
1 bouquet de persil, 1/2 bouquet de menthe, 1/2 bouquet de ciboulette, 1/2 bouquet de coriandre (je n’en avais pas, tant pis)

Peler et épépiner les concombres et les tomates, couper en gros quartiers. On peut si on le souhaite dégorger les concombres au sel, mais dans ce cas, veiller à la fin à ne pas trop saler la sauce.
Couper les oignons en rondelles hyper fines
Ciseler les herbes finement

Séparer les 2 couches qui forment le pain pita en ouvrant le tour avec un petit couteau pointu puis en détachant les 2 parties.
Les faire griller. J’ai choisi de le faire au bbq, mais un grille-pain ou le grill du four conviennent parfaitement.

Mélanger les tomates concombres oignons et herbes dans un grand saladier.

Ne pas saler, les tomates et les concombres perdraient leur eau… Et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Au moment de servir, presser les citrons et ajouter leur jus dans le saladier. Verser un bon peu d’huile d’olive, mélanger, saler, poivrer, goûter, rectifier. En général à ce moment là je rajoute le 3eme citron…
Ajouter le pain cassé avec les mains en morceaux de la taille d’une bouchée.

Mélanger et servir immédiatement.

Voilà soit une délicieuse et fraîche entrée, soit un accompagnement idéal pour une belle côte de boeuf au bbq… C’est simple, c’est bon, c’est rafraîchissant, idéal pour l’été!

Et on peut y ajouter de la féta, des anchois ou des olives noires si on le souhaite… Tous les produits méditerranéens seront les bienvenus!

Bon appétit!

Version imprimable

Publicités

15 réflexions au sujet de « salade fatouche, ouf un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes! »

  1. la seule fille que j’ai est à 800 kms depuis 8 ans, et nous nous voyons tous les 3 mois ! et j’ai un petit bout de 2 ans !Très dur au début puis on s’adapte, du moment que tout va bien il faut relativiser.Allez bon courage.Quant à ta salade elle me convient tout à fait.

  2. Ta salade est superbe, tout en couleurs. Bon courage à ta plus jeune fille pour le bac et pour l’autre ma foi, il vaut mieux qu’elle coupe le cordon ;-). C’est plutôt rassurant, je pense!

  3. J’aime ta salade… pour ce qui est de nos enfants, dis toi une chose… on ne les élève pas pour nous mais pour eux, et un jour li faut, ils doivent partir et c’est bien comme ça!

  4. J’aime beaucoup cette salade que j’ai découvert il y a peu de temps avec Monique (La cuisine de Monique), pleine de saveurs, rafraichissante, colorée… En te lisant je me suis tranportée 3 années en arrière car mes enfants sont partis tous les 3 en même temps au mois de septembre, les 2 filles pour leurs études, Paris et Rennes et mon fils pour travailler sur Paris car en informatique sur Reims il n’y a pas de boulot !Heureusement qu’il me restait le dernier qui a maintenant 13 ans car il y avait de quoi déprimer !Bonne fin de journée !

  5. Je te rejoins tellemement sur ton écrit, j’comprend pas pourquoi tout est décalé, si l’on puis dire… la retraite a 20 pour profiter ce serait déja plus logique et cela sans parler du reste… Si non ben cette salade elle donne une envie, mmmhhh, bien fraîche… Un peu de bonheur quoi… Merci

  6. Non mais tu veux que je me suicide en te lisant! lol Bon bon, je m’accroche mais quand tu vois ce que ca donne d’essayer de se donner d’avoir les moyens…Ok, garder l’espoir…Je prendrais bien un peu de ta salade pour me redonner du courage, tiens! Non mais! Allez courage, 15km c’est rien du tout! Moi je n’aurais meme pas eu la permission de faire de la colocation pour si peu de distance! Quels privilegies ces jeunes! (Je plaisante bien sur!!).Je suis la pour te remonter le moral si besoin, je te dois bien ca! Gros gros bisous!

  7. Ah voui voui moi j’aime bien ! je note ! faut que je plonge dans ton blog pour la recette des pita ! je crois que je vais me faire ça ce WE ! après le gratin de courgettes de demain hihi ^^ Et courage avec les fifilles ! ça va passer et tu es formidable ! tant que yen a pas une qui se prend pour ingrid betancourt tout va bien 😉 Gros gros bisousssssss ma cop’s !

  8. Ta salade fatouche est très belle et bien colorée avec tout ce que j’aime.En ce qui concerne ta fille qui part de la maison en colocation, je te comprends que cela te sois dur. Ma fille ainé est partie de la maison, il y a maintenant 1 an pour continuer ces études sur Paris (60 km environ de la maison). Au début, cela file le bourdon puis on s’y fait surtout qu’elle rentrera souvent chez toi ne serais-ce que pour son linge. Accroche toi et garde le moral et dis toi que 15 km c’est la porte à côté.Bisous, Doria

  9. conseil bonjour je suis d’origine libanaise jeviens tt juste de prepare une salade fatouche hihi c vrais que c sympas ca change … jai jamais gouté avec du pain pita ca doit etre pas mal mais a l’origine cela ce fait avec du pain libanais quon fait griller au four si vs pouvais vs en procurer vs allez voir c tres leger et le pain est tres fin, je vs conseille d’acheter le pain chez des libanais car en grande surface c pas du tt pareil il est plus epais ( le tapoulé libanais testez un regal) vila voilou et bonne appetit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s