desserts

quetsches n°2 : le gâteau aux quetsches et aux pistaches

Pour cette seconde étape de ma série sur les quetsches, j’ai essayé un ingrédient très à la mode : la pistache. Cette dernière apporte, par rapport à l’amande ou la noisette que l’on peut lui substituer sans problème, une couleur verte intéressante, amusante, même!

J’ai réalisé ce gâteau une première fois alors que nous nous rendions à un repas de famille. Heureusement que ma belle-famille est polie, parce que je leur ai apporté un gâteau superbe, mais plat comme une crêpe! lol! N’ayant encore jamais effectué cette recette, je ne savais pas à quoi m’attendre, sinon j’aurais apporté autre chose à la place… Je croyais avoir le résultat normal de cette aventure! Seulement voilà… Le gâteau, très beau de l’extérieur bien que plat, s’est avéré carrément étouffe-chrétien à la dégustation! Mais le goût était excellent, je n’ai donc pas été déshéritée sur le champ! lol!

Une fois de retour à la maison, je me suis quand même interrogée. En effet, le magazine Good Food (et oui, encore une recette de ce magazine très british…) n’a pas l’habitude de publier des recettes qui ne marchent pas! Alors, comme cette recette utilise de la farine à gâteau avec levure incorporée, farine que je déteste utiliser parce que je trouve souvent que ça ne lève pas toujours très bien,  j’ai décidé de refaire immédiatement ce même gâteau avec une farine normale et de la levure ajoutée par mes soins ainsi qu’une pincée de sel. En plongeant dans mon placard à farine, je regarde quand même mon paquet de farine à gâteau, et je constate… La honte… Périmée… Depuis 2 ans… Arf… Bref, j’achète un paquet neuf, et je recommence, avec une bonne farine à gâteau en pleine possession de ses moyens cette fois! lol!

Les photos de la part de gâteau sous les pétunias ont été réalisées sur la 1ère version hyper compacte. Il vous faudra imaginer la même part, la même couleur, le même intérieur mouillé par rapport à la croûte plus sèche, un peu plus levé (ça retombe quand même un peu après la sortie du four) mais aéré… Plus rien à voir avec la 1ère version! Très loin d’un étouffe-chrétien, et nettement plus proche du paradis, pour rester dans le domaine religieux! lol! Mais je n’ai pas de photo…

Gâteau aux quetsches et à la pistache

Source : magazine Good Food sept 2007

Oui, je sais, il n’est pas très recommandé de publier des recettes d’un magazine encore en vente, mais que puis-je faire d’autre? En Octobre on ne trouve plus de quetsches!

500g de quetsches (j’ai mis 500g de quetsches dénoyautées)
50g de pistaches nature sans coquille
175g beurre pommade (mais pas fondu!)
175g sucre
3 oeufs
175g farine à gâteau (farine auto levante, à levure incorporée)
(et par précaution, j’ai ajouté 1/2 ccafé de levure chimique et 1 pincée de sel…, j’ai accroché quelques gousses d’ail, mis une patte de lapin dans ma poche – je n’ai pas de lapin, donc c’est mon chat qui m’a fourni la chose. C’est bon, ne vous inquiétez pas pour lui, ça a repoussé depuis.)
Zeste et jus de 1 citron (vive la râpe microplane)
sucre glace pour décorer au moment de servir (j’ai zappé ça)

Préchauffer le four à 180°C/160°C si chaleur tournante. (J’ai mis sur mon four mon mode spécial gâteau à 180°C)
Beurrer très légèrement le fond d’un moule à manqué, placer une feuille de papier cuisson à la bonne taille, et beurrer généreusement le papier et le tour du moule.
Laver et dénoyauter les quetsches.

Placer les pistaches dans un mixeur

Réduire en poudre fine (ne pas mixer trop longtemps sous peine d’obtenir une pâte)
Ajouter le beurre, le sucre, les oeufs, la farine (plus la pincée de sel et la demi ccafé de levure chimique pour moi), le jus et le zeste du citron. Mixer 1 à 2 minutes pour que le mélange soit bien homogène.

Verser la moitié de la préparation dans le moule, et répartir la moitié des quetsches dessus

Verser la 2ème moitié de pâte, ajouter le reste des quetsches.

Cuire 45 à 50 minutes jusqu’à ce que le gâteau soit ferme et bien doré. Et croyez-moi, quand on a la-bonne-farine-qui-va-bien, ça lève!

Laisser refroidir 5 minutes, puis démouler et laisser refroidir complètement.

Voilà! Je regrette de n’avoir pas apporté cette 2ème version au repas de famille… Car ce gâteau très parfumé et humide du jus des prunes est absolument excellent!

Version imprimable

Publicités

15 réflexions au sujet de « quetsches n°2 : le gâteau aux quetsches et aux pistaches »

  1. c’est adopté d’emblée ! je me demande s’il y a une méthode simple pour monder le spistaches : c’est toujours une galère pour moi de leur ôter la pellicle brune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s