desserts

tarte figues framboises mures et purée d’amande

Pour compléter la série des figues de la semaine dernière – rappelez-vous, la salade jambon cru, figues, mozza et miel et les figues rôties au mascarpone – qui figure dignement dans la récap’ de Lavande, j’ai utilisé les figues qui me restaient dans une tarte, dernier essai pour moi avec ce fruit que vraiment je n’arrive pas à apprécier autrement que cru et bien caché dans la salade mentionnée ci-dessus.

Comme je venais de cueillir quelques framboises et mures dans mon jardin, pas assez pour en faire quoi que ce soit à elles seules, j’ai décidé à la dernière minute de les ajouter aux figues déjà prévues.
Pour cacher au maximum le goût des figues, j’ai cherché à ajouter une petite crème parfumée. J’avais le choix entre la délicate et excellente crème de Kashyle (beurre, poudre d’amande, sucre et oeuf) déjà essayée ici – et approuvée – ou une nouveauté pas encore testée, une version à la purée d’amande trouvée chez Cléa, purée que j’avais justement dans mon réfrigérateur. Le choix a été rapide : comme je préfère découvrir de nouvelles choses – quitte à me planter, ce qui n’est pas grave si on n’a pas d’invités – plutôt que réaliser plusieurs fois des valeurs sûres, j’ai saisi l’occasion de tester la garniture de Cléa.

Tarte figues, framboises, mures et purée d’amande

pour 8 à 10 personnes
une pâte à tarte de votre choix
des figues en QS pour recouvrir le fond de tarte
des framboises et des mures (j’en avais un bol en tout)
et une adaptation de la garniture de Cléa :
1 oeuf
3 grosses csoupes purée d’amande blanche
1/4 briquette environ de crème d’avoine (ou de lait ou de soja ou de ce que vous voudrez)
4 csoupe sucre complet (muscovado pour moi)

Je rappelle qu’une csoupe est une mesure précise (15ml sauf indication contraire)…

J’ai commencé par préchauffer mon four en mode tarte 220°C (sans ce programme tout prêt de mon four, j’aurais mis chaleur tournante 180°C ou 200°C…). Puis j’ai réalisé vite fait une pâte sucrée que j’ai étalée au fond du moule à tarte beurré. Je n’ai pas pris un moule à fond amovible de peur que la garniture déborde et coule partout dans mon four. Il est évident qu’on peut utiliser une pâte brisée, une pâte sablée, ou feuilletée, pas de souci.

J’ai entaillé le haut des figues en croix (la pointe) pour les ouvrir en fleur et je les ai disposées sur mon fond de pâte. J’ai réparti mes framboises et mes mures

Je trouve les fruits super beaux, les couleurs se marient à merveille…

Ensuite l’aventure commence : la garniture de Cléa! La veille au soir, j’avais bêtement noté les ingrédients de la crème sur un morceau de papier, sans faire attention au mode opératoire… Arf… Voici ce qui m’est arrivé :

D’abord, je m’étais trompée pour le sucre, j’avais noté 4 csoupe et non 4 ccafé. Mais je ne m’en rends compte que maintenant en rédigeant ce billet! lol! Ensuite j’ai commencé par mélanger la purée d’amande et le sucre (en plus je me suis doublement trompée, j’ai mis du sucre blanc), j’ai obtenu un beau mélange, et j’ai ajouté l’oeuf… Et là, une réaction chimique s’est produite : le blanc d’oeuf a commencé à coaguler, mon mélange bien crémeux s’est mis à catonner puis à se séparer, et j’avais beau mélanger, rien à faire : regardez moi cette horreur :

Trouvant cela bizarre, je suis retournée sur la blog de Cléa, où j’ai trouvé l’ordre des ingrédients… J’ai bazardé cette horreur, et j’ai recommencé, non sans avoir couru à mon magasin bio le plus proche (quand même 10 minutes de trajet en voiture…) racheter de la purée d’amande blanche.
Cette fois je mets les ingrédients dans le bon ordre :
Je commence par battre l’oeuf, juste pour le mélanger. J’ajoute en délayant csoupe par csoupe la purée d’amande. Le mélange reste bien coulant, mais à la 3ème csoupe, le mélange, toujours aussi beau, devient très épais, et je doute qu’il soit « coulable » sur les figues… Ce souci était d’ailleurs mentionné dans les commentaires laissés sur le blog de Cléa par les personnes ayant réalisé cette recette. Du coup j’ai modifié la recette pour ajouter au lieu d’une 4ème csoupe de purée d’amande, de la crème d’avoine, au jugé, juste de quoi liquéfier un peu la crème aux amandes. Je pense en avoir mis l’équivalent de 2 bonnes csoupes. Enfin satisfaite de l’état de la crème aux amandes, j’ai ajouté le sucre muscovado, et obtenu une magnifique crème couleur caramel brun qui sentait bon le sucre sauvage… Mmmmmm, je n’ai pas résisté, j’ai trempé le doigt dedans et léché… Fermé les yeux… Laissé échapper un « Mmmmmmmm » de bonheur… Et continué la tarte!
J’ai donc coulé ma crème à l’amande liquide sur mes fruits.

De plus près :

Et j’ai enfourné pour 30 à 35 minutes avec mon four et son programme spécial tarte, dans un four normal à 180/200°C, j’aurais sans doute laissé entre 40 et 45 minutes.

Le résultat est une superbe tarte bien dorée, bien colorée par le sucre muscovado

L’avis des testeurs :

Moi d’abord :
bon, ben c’est de la figue, quoi, pas de doute… Je n’aime vraiment pas ça. C’est douceâtre, je n’apprécie pas du tout. L’odeur qui se dégageait du four était pleine de promesses, mais vraiment, ces promesses n’ont pas été tenues. Mais bon, c’est totalement lié à moi et à mon manque de goût pour ce fruit…
Je remarque aussi au passage que j’ai bien fait de mettre 4 csoupes de sucre et non 4 ccafés : en effet j’ai trouvé la crème aux amandes excellente ainsi sucrée!

Mon Nomamoi ensuite :
Alors lui, il adore là où il y a aussi des framboises et des mûres, car ces fruits acides mettent en valeur toute la tarte. Il trouve également la crème aux amandes très bonne, et regrette tout comme moi le goût assez insipide et doucereux des figues. Sa conclusion est de refaire la même chose avec beaucoup plus de fruits acides (framboises et mures) parmi les figues. Cette question d’acidité me pousse à penser que j’ai peut-être mis trop de sucre quand même ??? Peut-être que 3 csoupes auraient suffit? En tout cas, ça c’est sûr, 4 ccafés ne seraient pas suffisantes à notre goût!

Devant le questionnement que me procure cette tarte et l’absence de passion baveuse (lol!) de mon Nomamoi, je décide d’une part de ne pas renouveler l’expérience de la tarte aux figues, et d’autre part de ne pas mettre de version imprimable, cette tarte n’étant finalement au goût de personne chez nous. Seule la petite crème aux amandes de Cléa me paraît intéressante, mais avec quelle dose de sucre?

Je dois donc tester encore cette crème avant d’en mettre ma version à mon goût de façon définitive.

Et sûrement pas avec de la figue! 😉

Publicités

15 réflexions au sujet de « tarte figues framboises mures et purée d’amande »

  1. Etant donne que finalement la puree d’amande est principalement de la graisse, c’est un peu normal que tu aies eu des problemes! Ca t’a donne une sorte d’emulsion dont il est difficile de se depetrer. A essayer (comme tu le dis, sans les figues) mais il ne me reste que peu de puree d’amandes et je n’en trouve pas ici. Sinon elle est belle a regarder!

  2. HELLO LACATH!!! malgré que tu sois déçue de ta recette……purée on en prend plein les yeux …et pour les papilles c’est le point ??? alors ???.je vais aller voir dans un magasin BIO pour avoir cette crème d’amandes… et comme j’ai tous les fruits, peut-être que je ferais une tentative…. »j’ai bien dit peut-être » LOL. petite question : j’ai congelé mes fîgues car j’en avais trop, crois-tu que ça ne va pas rendre trop de jus???.ravie d’être venue survoler ton blog…miam! miam! A+++ bises JO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s