plats

spaghetti à la carbonara

La dernière fois que fifille n°2 a cuit des spaghetti, c’est sur la demande de mon Nomamoi, qui lui aussi avait entendu la même demande de ma part. C’est ainsi que ça fonctionne chez nous… Quand je suis absente, que je rentre plus tard que prévu, je téléphone pour demander à ce que l’eau soit mise à chauffer pour les nouilles! C’est ainsi que fifille N°2 s’est vue, conformément aux mots exacts de son père, faire cuire la moitié d’un paquet de spaghetti… Ce que mon Nomamoi ne savait pas, c’est que le paquet en question pesait 1 kg… Nous nous sommes retrouvés avec le double de spaghetti que ce dont nous avions besoin… Qu’allais-je donc bien pouvoir faire des restes ???!!!…

Arf…

Mais la Cath n’est jamais prise au dépourvu face à un reste de nouilles. La Cath, bien que n’étant pas elle même une nouille (n’est-ce pas, elle était quand même facile celle là!), s’entend très bien avec les nouilles (et ne craint pas de parler d’elle à la 3ème personne…)

Bref, pour parler simplement, je me suis rappelée de cette recette que me faisait ma maman à moi… Ne me demandez pas d’où vient cette recette, je n’en sais absolument rien… Je pencherais pour un vieux magazine ELLE car ma Maman y était abonnée, mais rien n’est moins sûr…

Spaghetti à la carbonara

Pour 4 personnes :
500g de spaghetti
3 tranches de lard coupées en lardons
2 belles échalotes finement ciselées
1 verre de vin blanc (Noailly-Prat)
50cl de crème fraîche épaisse
4 jaunes d’oeuf
sel, poivre, huile olive, parmesan QS

Pour la bonne synchro de la recette, commencer par préparer tous les ingrédients nécessaires donc plus particulièrement les échalotes à peler et ciseler finement, et les lardons à couper. Fifille n°2 n’aimant que les lardons « allumette », je me suis retrouvée à couper des lardons hyper fins et à les recouper en 3! O_ô!

Dans une grande casserole mettre à bouillir une grande quantité d’eau salée. Quand elle bout, y jeter les nouilles et cuire selon le temps indiqué sur le paquet. Une fois les nouilles cuites, les égoutter. Normalement à ce moment là la sauce sera prête.

En même temps, mettre une csoupe environ d’huile d’olive à chauffer dans une grande sauteuse anti adhésive et ajouter les lardons. Les cuire à feu moyen, ils doivent légèrement dorer, environ 4 minutes. Baisser le gaz et ajouter les échalotes. Les laisser fondre à feu moyen environ 1 minute.

Remonter à nouveau le feu et verser le vin blanc.

Laisser réduire jusqu’à évaporation quasi totale,

puis ajouter la crème, lui donner juste un bouillon et c’est fini! Un peu de poivre du moulin goûter, éventuellement saler (attention, le lard est déjà très salé!)

Cela dit, si les nouilles ne sont pas encore cuites, ça vaut le coup de laisser la crème réduire un peu… Ça n’en sera que meilleur. Mais pas trop réduire non plus, sinon il n’y aura plus assez de sauce pour bien enrober les spaghetti…

Une fois que tout est prêt, la sauce terminée et les nouilles égouttées, rassembler le tout dans le plat de service, et bien mélanger. Dans mon cas particulier, mes nouilles étaient de la veille et sortaient du frigo. Je les ai simplement mises à réchauffer dans la sauce en remuant abondamment et à feu doux.

Répartir dans 4 assiettes, saupoudrer de parmesan fraîchement râpé, faire un petit nid et y déposer précautionneusement un jaune d’oeuf par assiette… Chacun mélangera dans son assiette!

Garder du parmesan râpé pour que chacun puisse compléter selon son goût!

Et ben si ça c’est pas du « comfort food »! Ah la la, que c’est bon quand les jours commencent à raccourcir et qu’il devient difficile de s’arracher à la couette le matin, quand tout n’est que gris et brouillard… Que l’appel du feu dans la cheminée vous attire à grands coups de langues de couleur, de chaleur enveloppante et de crépitements affairés…

Version imprimable

Publicités

13 réflexions au sujet de « spaghetti à la carbonara »

  1. Attention!! Les puristes t’objecteront qu’il n’y a pas de crème dans la sauce carbonara!!! D’ailleurs dans la Cuillère d’argent » la recette est sans présence de crème!! 😉 Mais je reconnais que c’est tellement bon avec!

  2. Quelle merveille !! Crême ou pas , ça reste une merveilleuse recette, et vue que mes origines sont fanchenent transalpines, je peux vous dire que j’en mangerais volontiers de « tes carbo » Lacath !!!BIZZZZ

  3. pour info,
    les pates à la carbonara sont issues d’une découverte de MARCO POLO et de SHAKIRA, tous ça provenant de chine evidemment lorsque MAO TSE TOUNG juste promus Empereur ordonna un dinner pour les derniers nominés aux Oscars (Luc Besson fut le vainqueur avec LEON) et voulu promouvoir cette recette à base de pates de riz à l’origine.
    + serieusement, je pencherais pour la version itallienne qui se rapporterait aux GI lors de derniere guerre mondiale apportant avec eux poudre d’oeufs et bacon et si l’on croit la légende, les mamas auraient eues la géniale idée de mélanger ça avec des pates
    COMMENT EN 2014 IGNORER LA PROVENANCE DES PATES CARBO?
    le monde ne va pas de l’avant mais on comprends pourquoi!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s