desserts

financiers aux framboises

Lorsque Fifille n°2 nous avait régalés avec son chinois, elle avait également laissé derrière elle, tels de petits orphelins abandonnés de tous au bord du trottoir, 5 blancs d’oeufs!

Quant à mes framboisiers, ils ont décidé de donner un petit bol chaque jour… Mais les framboises sont gorgées d’eau à cause de toute la pluie et ne se conservent pas… D’où l’idée des financiers à la framboise!

Mais où trouver une recette avec 5 blancs? Heureusement, Google est mon ami (même si parfois il oublie quelques recettes de copines quand je lance une recherche… Arf…)
C’est finalement la recette d’A.F.Touch que j’ai choisie, tout simplement parce que j’avais 5 blancs d’oeufs sur les bras d’une part, et que je voulais une recette avec beaucoup de sucre pour compenser l’acidité des framboises que j’allais y rajouter d’autre part.

Je vous renvoie directement à A.F.Touch pour la recette, je vous fais juste un « petit » reportage photo et j’ajoute mes commentaires.

Financiers à la framboise

source : A. F. Touch

le mélange sucre, poudre d’amande et farine. J’ai toujours de la poudre d’amande séchée au four dans un tup, prête à utiliser.

Selon les conseils d’A.F. Touch et de Choupette, j’ai fait un beurre noisette que j’ai clarifié et ajouté chaud. Les blancs ne sont pas battus, juste cassés de 2 ou 3 coups de fourchette

Mais ce beurre noisette, ce n’est pas facile à faire… Il faut faire chauffer le beurre doucement et attendre qu’il change légèrement de couleur (on ne veut pas faire du beurre noir!) et que ça sente la noisette dans toute la maison! Seulement voilà, pendant cette cuisson il se forme une couche de mousse blanchâtre à la surface qui empêche de bien voir la couleur du beurre en dessous… Et les impuretés tombées au fond de la casserole commencent à brunir sauvagement… Alors quand les impuretés ont commencé à virer au noir, hop, j’ai sorti ma casserole du feu et j’ai vidé mon beurre dans un filtre à café au dessus d’un récipient. Grossière erreur! Il faut veiller à ne pas faire couler les impuretés! En effet, elles bouchent le filtre! Donc veiller tout simplement en versant le beurre dans le filtre à ne pas mettre la plus grosse partie des cochonneries qui traînent là dedans! J’ai fini par m’en sortir en versant mon beurre du 1er filtre dans un 2ème en évitant de faire passer les impuretés…

N’empêche qu’après ce traitement, les 170g de beurre s’étaient transformés en 125g de beurre noisette… Mes hanches ne s’en portent que mieux! ;o)

Parce que je suis une gourmande, j’utilise des moules à minicakes et non à financiers! J’ai fait 18 mini cakes, et j’ai ajouté quelques framboises sur chacun d’entre eux.

Si c’est pas mignon…

J’ai ensuite effectué la cuisson selon les conseils d’A.F. Touch

Cette cuisson s’effectue en 3 temps, 5 minutes à 240 puis 5 minutes à 200 puis 5 minutes four éteint. Bon, ben avec mon four d’une part et des framboises qui rendent de l’eau d’autre part ce n’est pas parfait… Ils étaient tellement blancs au bout des 15 minutes que je les ai laissés encore 5 minutes de plus à four éteint. Mais ce n’était pas suffisant. J’aurais dû réaliser qu’au lieu de financiers bien fins j’avais des mini cakes, bien plus épais! J’aurais dû penser aussi que mon four, quand on l’éteint, se ventile automatiquement pour ramener le plus rapidement possible la température à la valeur ambiante : il ne restait pas assez de chaleur dans mon four pour les minutes de cuisson à four éteint. Si on ajoute à tout cela les framboises qui rendent de l’eau, et bien on obtient

ça :

des petites merveilles, bien qu’imparfaites, à faire damner un saint!
Imparfaites parce que pas tout à fait assez cuites à l’intérieur, pas tout à fait assez dorées à l’extérieur, collantes, mais collantes, incroyablement collantes (aux doigts, à l’assiette de service, au plan de travail pour les photos) et qui du coup se déchiraient qand je tentais de les décoller de la surface à laquelle elles s’accrochaient comme des désespérées…
Mais tellement bonnes… Incroyablement succulentes… L’acidité extrême de la framboise, le goût d’amande renforcé par le beurre noisette, ah la la, c’était excellent! Exceptionnellement excellent! Pas du tout le goût de blanc d’oeuf comme ça arrive parfois!
Dégustés tièdes, un vrai bonheur!

J’en avais fait beaucoup à cause de mes 5 blancs d’oeufs à placer… Il m’en restait donc beaucoup pour le lendemain. Et bien ils étaient nettement moins bons froids… Bon, tout est relatif, ils ne sont pas passés à la poubelle, loin de là, mais j’ai été surprise qu’ils ne soient que bons après avoir été divins tièdes, la veille. Je pense que c’est lié à l’insuffisance du temps de cuisson.
A refaire, donc, avec une cuisson plus adaptée à la taille mini cake et la présence des fruits, soit 5 minutes à 240 puis 10, voire 12 minutes à 200 puis 5 minutes à four éteint. A mon avis, ça devrait déjà faire de l’effet!

Publicités

12 réflexions au sujet de « financiers aux framboises »

  1. J’ en ai fait ce week-end mais framboise-pistache (ce n’était pas la même recette mais c’est vrai qu’ils étaient également meilleurs le jour même).Pour le beurre noisette, j’ai une petite astuce: il est prêt lorsqu’il s’arrête de chanter (il ne crepite plus).Bises

  2. Qui eut cru que les financiers etaient des petites betes si vicieuses! Surtout les mini, faut s’en mefier, hein! lol En tous cas j’ai bien ri et je t’envie tes framboises fraiches du jardin. Bises.

  3. houuuuuuu ou ouuu là c’est ho lalaaaaaaaaaaacomment se retenir!!! heureusement que je n’ai pas ça devant moi la maintenant !!ça serai un carnage!!!mon Dieu que ça à l’air apétissant !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s