desserts

le gâteau à l’orange d’Odile

Allez, zou, la suite du Thuriès une autre fois. Vous ne pensiez pas que je cuisine tous les jours des super recettes du Thuriès, quand même? Ou bien il faudrait me greffer (ainsi qu’à tous les membres de la famille) un foie tout neuf, et surtout me fournir une femme de ménage et un service logistique complet parce qu’en général, ce sont plusieurs heures de boulot, ces recettes là, et quand on cuisine, on ne fait pas le reste. Sans parler des courses à 3 ou 4 magasins différents pour tenter de trouver les bons ingrédients! Cela dit, nettoyer 2cm de poussière ne prend pas plus de temps qu’en nettoyer 2mm. Finalement, ce sont seulement les lessives et le repassage qui s’empilent et avec la hauteur de la pile augmente le temps qu’il faudra pour la faire diminuer. Le reste (poussière, aspi etc…), ma foi, quelle que soit la hauteur, il ne faudra pas plus de temps…

Remaquez, si je pouvais avoir femme de ménage, jardinier, chauffeur, et tout autre corps de métier domestique (sauf cuisinière) à ma disposition, même sans cuisiner le Thuriès tous les jours, je ne dirais pas non… Faut pas cracher dans la soupe, hein?

Mais je m’égare.
Oublions la soupe et le foie et les moutons sous le canapé… 😉
Revenons au gâteau à l’orange d’Odile.

Ce gâteau, je sens qu’il est bien près de détrôner mon gâteau à l’orange préféré… En effet, pour un goût tout aussi satisfaisant, s’il est beaucoup plus simple d’aspect, il est également beaucoup plus simple à réaliser… Et 1000 fois plus rapide, surtout!

Ce gâteau, je l’ai dégusté pour la 1ère fois à Noël, chez mes beaux-parents. Toute la famille du côté de mon Nomamoi se réunit chaque Noël, et mes parents se joignent à nous. Selon les années, nous pouvons atteindre la vingtaine de convives… quand les cousins de Paris peuvent nous rejoindre, c’est une grande grande fête! Et cette année, c’était la première fois qu’Odile ressortait de ses classeurs cette recette tant faite il y a de nombreuses années puis tombée dans l’oubli. Vous savez toutes et tous comment ça se passe : on trouve une recette super géniale, pendant 6 mois on la sert à tous les invités, puis quand on en a fait le tour et que tout le monde y a eu droit, on passe à autre chose… Jusqu’à ce qu’un beau jour elle refasse surface pour la plus grande joie de ceux qui la découvrent, et de ceux qui la retrouvent!

Ce gâteau, je l’ai trouvé exceptionnel. Un moelleux, un goût, bref, il me fallait la recette. Et, avec l’accord d’Odile, je vous la transmets aujourd’hui.
Et qu’est ce qu’on dit ? Merci Odile!

Le gâteau à l’orange d’Odile

Pour un moule à manqué normal :

le gâteau :

115g beurre pommade
115g sucre
115g farine
1 ccafé levure chimique
2 oeufs
1 jus et 1 zeste d’orange
1 pincée de sel (ça c’est moi qui l’ajoute, je ne fais jamais un mélange farine+levure sans mettre 1 pincée de sel…)

Préchauffer le four à 160°C (mode gâteau sur mon four)
Tamiser ensemble la farine, le sel et la levure.
Crémer le beurre et le sucre, ajouter les oeufs un à un en attendant que le 1er soit totalement incorporé avant d’ajouter le 2ème et l’incorporer totalement lui aussi.
Ajouter le zeste d’orange
Ajouter en alternant le jus d’orange et le mélange de farine en commençant et terminant par la farine
Verser dans un moule à manqué beurré et fariné
Enfourner à 160°C pour 45 minutes environ.
Refroidir un peu avant de démouler sur le plat de service.

le sirop :

125g sucre
3 jus d’orange (Odile en met seulement 2, alors moi aussi…)

Chauffer doucement le jus d’orange avec le sucre dans une petite casserole. Quand le sucre est fondu, porter rapidement à ébullition.
Verser bouillant sur la gâteau.

Et c’est tout…
Étonnant, non?

Merci Odile!

Version imprimable

Publicités

44 réflexions au sujet de « le gâteau à l’orange d’Odile »

  1. Coucou LacathCe gâteau fera partie de la vente de pâtisserie de Valentine ma nièce pour sa sortie d’école.Merci pour tes magnifiques recettes.

  2. Chez moi il s’appelle fondant à l’orange de Colette (ma belle mère), c’est le même avec juste une variante sur la finition. Je le publierai un de ces jours en mettant un lien vers le tien.

  3. MERCI ODILE Et merci Lacath, j’ai fais aujourd’hui ce gâteau un seul MOT OU DEUX, on a adoré, trop bon, trop bon.Je refais toutes tes recettes les yeux fermés, elles sont réussies.Ciao a presto

  4. Merci pour cette recette! J’ai fait plusieurs fois ce gâteau depuis que j’ai découvert ta recette, il est très bon. Je mets juste un peu plus de jus et de zeste pr un goût d’orange un peu plus prononcé.Bonne continuation!

  5. Bonsoir,
    Oui, bien le gâteau à l’orange d’Odile. En somme c’est la recette du 4/4 breton à l’orange (délicieux), mais je ne l’ai jamais fait avec le sirop et ça c’est un vrai plus ! Le fait de verser le sirop dessus, ça me fait penser au gâteau à l’ananas renversé, un régal lui aussi.
    Il ne peut être que très bon ce gâteau, à essayer au plus vite !
    Merci à Odile et à toi de nous le transmettre.

  6. Hello,
    Je viens de tester la recette, à laquelle j’ai ajouté mon grain de pavot bleu (1cs)… Comme il vient seulement de sortir du four, on le goutera demain. En tous cas, l’odeur embaume la maison.
    En revanche, quelques petites questions :
    – je me retrouve avec un appareil très liquide,
    – à la cuisson, il a rejeté énormément de beurre.
    Est-ce normal ?

    Dans la foulée (j’expérimente mon nouveau KENWOOD) j’ai tenté une variante à la banane :
    c’est à dire j’ai doublé les proportions de celui à l’orange pour le beurre, le sucre,la farine et les oeufs, mais 1 zeste et 1 jus d’orange ajouté à la pâte, puis 4 bananes coupées en cubes et délicatement mélangées à l’appareil.
    Curieusement, il a cuit plus vite que celui à l’orange.

    On a donc pu en gouter un petit bout tout à l’heure : même chaud, il laisse à penser qu’il sera excellent.. mais d’expérience, je sais que pour le cake à la banane, il vaut mieux le laisser reposer plus de 24h pour qu’il développe ses arômes.

    1. @Isabelle : Alors le pavot bleu, quelle bonne idée, ça va tellement bien avec les agrumes ! ET puis c’est tellement joli…
      Pour le beurre… Désolée je ne me souviens pas avoir eu ce problème… Je ne vous plus qu’une chose : en refaire un… Et voir ce qui se passe !
      Quant à la banane : la seule expérience que j’ai eue dans mon enfance d’un gâteau à la banane m’a incitée à ne jamais renouveler l’expérience… Et pourtant j’adore les bananes !

  7. Bonsoir Cath.

    En fait, le goût est excellent, plus de la moitié y est passé ce matin au petit déjeuner.

    L’extérieur est caramélisé et croquant, et l’intérieur resemble fort à du cannelé….

    Je vais en refaire un ce WE, sans alterner farine / jus d’orange, mais en mélangeant tout d’abord la farine, puis en détendant avec le jus d’orange (en doublant les proportions, il m’en fallait 4 mais j’en mettrai 1 de moins).

    Ce que j’avais fait avec le cake à la banane.

    1. @Isabelle : si l’intérieur ressemble à un cannelé, c’est à dire à du flan, en effet votre gâteau est très différent du mien ! Comme quoi il peut y avoir 50 personnes qui font exactement la même recette, il y aura 50 résultats différents ! Si j’ai le temps, je le refais ce WE.

  8. Il y a parfois des choses goutées dans l’enfance, pas franchement aimées, mais qui une fois adulte sont une redécouverte !
    Personnellement, j’ai détesté le foie gras, désormais difficile de m’en passer… mais je déteste toujours le foie de veau !!!

    1. @Isabelle : oui c’est très vrai ! Moi je n’aimais ni le poivre, ni le piment, ni les fines herbes ! J’ai bien changé !
      Ya que pour les marrons, là, rien à faire en version sucrée, impossible pour moi , mais en version salée, bien cachés dans une soupe de potimarron par exemple, ou avec plein de bonne crème (allégée !!!), là j’y arrive très très bien ! ^^

  9. Bonjour,
    Hier j’ai tenté une autre version que la banane.
    Toujours en multipliant les doses par 2, j’ai donc rajouté :
    – un zeste d’orange,
    – pour l’équivalent d’un jus d’orange d’un mélange de jus d’orange et d’alcool de noix,
    – puis environ 160 g de noix hachées au couteau.
    Le temps de cuisson est plus long, 1h15 environ.
    Mais le résultat en vaut la peine.

    Cette base est vraiment excellente ; on peut jouer avec ses inspirations à l’infini.
    Je me demande comment j’avais fait pour passer à côté avant…

    Pour la version originale, je l’ai refaite ce WE, et pas de problème cette fois, il avait la consistance adéquate. Le beurre était peut-être trop mou.

    1. @Isabelle merci pour toutes ces suggestions qui me paraissent toutes plus délicieuses les unes que les autres !
      Je suis rassurée pour la consistance de votre gâteau, je ne comprenais pas bien ce qui avait pu se passer… Et comme je n’avais pas eu du tout le temps d’en refaire un ce week-end, je n’avais pas plus d’info à vous transmettre ! Tout est donc pour le mieux, et je vous saouhate plein d’adaptations délicieuses et gourmandes de cette recette !

  10. moi aussi, ça me fait rire tiens ! j’avais trouvé cette recette sur un magazine (lequel ? aucune idée !) il y a bien 40 ans, si si… et tout comme tu le dis, je l’ai fait souvent pendant plusieurs années, oublié, puis refait; etc… toujours très apprécié et souvent réclamé car il est très parfumé, frais et léger… le sirop à l’origine, c’était juste sucre glace et un jus d’orange et pour moi, ça suffit bien… je reviendrai sur ton blog car il m’a l’air de regorger d’excellentes recettes ! bon après-midi

    1. @Constelacion : oui c’est rigolo ! Odile, c’est ma Belle-mère, et c’est comme pou toi une recette qu’elle faisait il y a longtemps, qui est ensuite tombée dans l’oubli et qu’elle a ressorti un jour comme ça par hasard, justement un jour où on était là ! Tellement bon que tout de suite je lui ai piqué sa recette ! lol !
      Bonne continuation !

  11. Bonjour
    Alors moi desolée mais j’ai pas vraiment aimé mon resultat. Le gateau n’etait pas du tt moelleux pas monté. J’en attendais beaucoup. ???

    1. @Mimouna : c’est un gâteau plat, il ne monte quasiment pas. On voit sur la photo qu’il fait à peu près 2 ou 3 cm de hauteur, pas plus. Par contre, qu’il ne soit pas moelleux, alors là je suis très surprise ! Vu la quantité de sirop qu’on verse dessus, il ne peut pas être dur et sec ! Ou alors est-ce que votre four chaufferait un peu plus que le mien ? les fours sont tellement différents…
      Peut-être utilisez-vous des gros oeufs ? Moi je prends toujours des moyens.
      Isabelle (lectrice qui vous a répondu juste au dessous) a fait beaucoup d’essais de ce gâteau et j’ai l’impression que grâce à son témoignage je peux désigner 3 critères importants :
      – le beurre doit être mou mais pas fondu, il ne doit pas couler, ni donner l’impression qu’il y a une couche de beurre liquide qui le recouvre.
      – les oeufs doivent être incorporés totalement et un à un (c’est super important que la pâte se reconstitue – car elle se sépare quand on ajoute un oeuf – avant de passer au 2eme oeuf, qui doit lui aussi être totalement incorporé : la pâte peut se séparer après le dernier œuf, il faut alors battre longuement, ça doit être totalement lisse à force de battre la pâte, et si ça se sépare à nouveau quand on arrête de battre, là ce n’est pas grave, la farine liera.
      – et il faut commencer par mettre d’abord environ la moitié du mélange de farine/levure/sel puis ajouter le jus d’orange pour détendre et terminer avec le reste de farine, et Isabelle préconise même de mettre tout le mélange de farine d’abord, et de délayer à la fin avec le jus d’orange !
      Je crois que ce sont là les points importants à maîtriser pour toutes les recettes qui commencent par crémer beurre et sucre puis ajouter les œufs puis la farine et un liquide.
      Si vous avez bien fait tout cela comme il faut, je dois avouer que je n’ai absolument aucune idée de ce qui a pu rater.
      J’espère que tout ceci vous aidera à le réussir parfaitement la prochaine fois !

  12. a Mimouna :
    Quelque chose a du râter !
    Regardez un peu plus haut mes différents post : la toute première tentative, ça ressemblait à un immense cannelé !
    en fait le beurre était beaucoup trop mou… et avait fondu pendant la préparation.
    Depuis je t’ai très souvent refait (en apportant différentes touches personnelles), et il est absolument délicieux

  13. Je cherchais une recette de cake à l’orange et je tombe sur celle-ci.
    Tu crois que je peux la faire dans un moule à cake ???
    A moins que tu n’aies une autre recette ou quelques conseils à rajouter ???
    D’avance, merci 🙂

    1. @Loula : les températures et temps de cuisson sont donnés pour un gâteau plat : très peu d’épaisseur. Un cake, c’est une grande épaisseur, donc ça va tout changer. En plus, ce gâteau cuit à 160° 45 min, je ne sais pas comment ça peut marcher mais ça marche ! Je veux dire par là qu’un truc de si petite épaisseur, d’instinct j’aurais plutôt mis 180° 30 min… Donc je ne me risquerais pas à faire autrement… Je ne suis pas très courageuse et j’ai horreur de rater et de devoir recommencer… Mais si tu es d’humeur joueuse, pourquoi pas changer pour une forme cake ? Tu me raconteras ? 😉

  14. Bonjour, pour ce gâteau à l’orange quelle taille de moule utilisez-vous svp ? Je veux qu’il ait une bonne épaisseur et mes moules à manqué font 26 cm.

    1. @JULLIEN : c’est un gâteau plat… Je pense que cette recette n’est pas adaptée à un gâteau épais. Sinon, à part ça, mon moule a manqué fait 26cm aussi.

    1. @csan : un oeuf moyen pèse entre 53 et 63g, c’est ce qui est marqué sur ma boite.
      C’est un gâteau de famille, ce n’est pas un gâteau de pâtissier, ou encore moins des macarons : dans ce genre de recette, la taille de l’oeuf ne changera pas grand chose ; personnellement à moins d’avoir un oeuf visiblement énorme je ne m’en préoccuperais pas. Et encore… Non, je ne m’en préoccuperais pas.
      Par contre, si vous doublez, voire triplez les proportions, l’écart augmente (car les « erreurs » -au sens mathématique du terme- se cumulent), et là personnellement je tenterais d’ajuster, mais tout simplement à l’oeil, au pif !

  15. Je viens de tester la recette.
    Le goût est excellent. Identique a celui de mon enfance quand ma maman le faisait Quant à la forme, je le trouve un peu trop plat: trop peu de pâte pour le moule (il a la même forme que le vôtre)
    La prochaine fois je doublerai les quantites et verrai ce que ça donne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s