accompagnements

ratatouille aux légumes rôtis confits

Après quelques épuisantes soirées passées à implémenter les tags sur mon blog (pas encore fini hélas) et à mettre à jour l’index des recettes (déjà obsolète…), je décide de retourner à ce qui m’intéresse vraiment, les recettes elles mêmes, avant de définitivement me débarrasser de cette affaire de tags.

Même si ces tags me paraissent bien inutiles (pas de recherche multi-critères) et limités (30 tags seulement apparaissent), il faudra bien que je termine ce que j’ai commencé… :-((

En attendant, je reviens à cette fameuse pâte à tarte santé, sans lait sans oeufs, d’après Laurence Salomon. Je m’en suis servie pour une tarte à la ratatouille délicieuse que je faisais depuis des années avec une simple pâte brisée, mais qui, une fois retravaillée à l’aide de cette nouvelle pâte, prend une autre dimension. L’huile d’olive lie la pâte à sa garniture à la perfection, et les petites graines apportent une note spéciale sous la dent.

Mais avant de raconter cette tarte, il me faut vous parler de la ratatouille dont les restes serviront de base à la réalisation d’une garniture délicieusement épicée…

Cette ratatouille est directement inspirée de la recette de mon amie Acesse, recette publiée en février. Je le mentionne pour essayer de me convaincre que ma mémoire a des excuses : entre la date de publication de la recette par Acesse et ma réalisation, 6 mois se sont écoulés! Et c’est ainsi qu’en toute bonne foi, tellement convaincue et sûre de moi que l’idée d’aller vérifier la source de cet essai ne m’a même pas effleurée, au lieu de rôtir au four le mélange de légumes préalablement sautés individuellement dans une cocotte, je me retrouve à rôtir indépendamment chaque légume au four avant de les rassembler dans une cocotte et en finir la cuisson sur le gaz… N’importe quoi! Et pourtant, quel succès! Même Fifille n°2 que nous forçons habituellement à avaler sa toute petite part de raratouille à grands renforts de pâtes ou de riz s’est cette fois resservie de cet assemblage de légumes confits sans même prêter attention au riz qui l’accompagnait… Et comme dit la pub, « une assiette vide en est la preuve » : c’était divinement bon!

Bref, réussite totale!

Ratatouille aux légumes rôtis confits

Proportions pour 4 personnes sur 2 repas, ou 8 personnes sans restes.

Prévoir 2 heures… C’est hyper long, mais le jeu en vaut la chandelle…

1 gros oignon rouge ou blanc, ou 2 moyens
3 grosses gousses d’ail
1 poivron vert, 1 poivron rouge ou 1 jaune et 1 rouge, bref jouer sur les couleurs
1kg courgettes
1kg aubergines
1kg (ou plus) tomates fraîches, compléter éventuellement par une boîte de tomates pelées ou de la passata
1 bouquet de persil plat
sel sucre poivre huile d’olive thym QS

Attention : pour que les légumes confisent au four mais ne soient pas graisseux, utiliser de préférence un vapo à huile. Sinon, mettre à tour de rôle les légumes dans un grand saladier puis verser un peu d’huile d’olive et mélanger à la main pour s’assurer que tous les légumes ont eu leur dose. Ne rajouter de l’huile que si c’est vraiment nécessaire (attention à l’aubergine, grande buveuse d’huile devant l’Eternel…)

Préchauffer le four à 210°C chaleur tournante avec 3 grilles. Sans chaleur tournante, vous pouvez soit procéder une plaque après l’autre, soit échanger réglièrement l’ordre des plaques dans le four.

Commencer par laver tous les légumes. Ne pas peler les aubergines ni les courgettes.

Couper l’aubergine en gros dés et les huiler selon la méthode choisie puis les étaler sur une plaque antiadhésive et enfourner.

Procéder de même avec les courgettes.

Couper les tomates en quartiers, les épépiner à l’aide d’un couteau, les huiler à leur tour et les placer sur la 3eme plaque antiadhésive. Saupoudrer d’un peu de sucre et d’un peu plus de sel, et de thym et enfourner aussi.

Cette cuisson au four dure pour moi environ 1 heure à partir de l’enfournement des tomates, mais surveiller attentivement car les légumes doivent rôtir, pas brûler. Ils ne doivent pas non plus rester « pâles ».

Passer ensuite à la préparation de l’oignon.
Peler l’oignon et le hacher très grossièrement.
Mettre à chauffer un peu d’huile d’olive au fond d’une grande cocotte en fonte, y jeter les oignons et continuer la préparation tout en gardant un oeil sur la cocotte et en touillant régulièrement. Ajouter ensuite l’ail haché grossièrement, puis les poivrons coupés en lanières ou en gros dés selon votre goût. Surveiller pour que cela colore sans brûler. Quand la coloration désirée est obtenue, couper le feu et attendre que les légumes au four soient prêts.

Rassembler ensuite tous ces légumes dans la cocotte, remettre à chauffer bien sûr, ajouter du persil, mélanger, saler et poivrer (je rappelle que seules les tomates ont été salées), remélanger, et avant de fermer la cocotte et de laisser mijoter encore une bonne demi-heure, vérifier qu’il y a assez de liquide pour que ça ne brûle pas. En profiter pour réajuster éventuellement la quantité de tomate : si la ratatouille ne vous paraît pas assez « rouge », ajoutez une boite de tomates pelées ou de pulpe de tomate. Si la raratouille vous paraît « sèche » et donc au risque de brûler et d’attacher au fond de la cocotte, rajouter plutôt de la passata. Rectifier l’assaisonnement. Quand tout est parfait et que la ratatouille est à ébullition, baisser le feu au minimum, couvrir et laisser mijoter environ 30 minutes.

Au bout des 30 minutes, il ne doit presque plus rester de liquide au fond de la cocotte. S’il en reste, faire bouillir à gros bouillon pour presque tout évaporer, ou, si vous êtes à la bourre, vider ce bouillon dans le trou de l’évier… Mais c’est dommage…

Et c’est prêt! (enfin!)

J’ai servi cette ratatouille avec du riz, puisque Fifille n°2 n’avale (en principe) ce plat qu’avec une grande quantité de pâtes ou de riz, et une épaule d’agneau au four, car je trouve que l’agneau va terriblement bien avec l’aubergine, et par conséquent la ratatouille. Pour faire joli, j’ai fait un cercle de riz surmonté de la ratatouille et réhaussé d’une simple ollive noire.

Mignon, non? 😉

Bon, inutile de préciser qu’une fois la photo prise, je me suis empressée de me servir une énorme louche de ratatouille… Nettement moins mignon, mais nettement plus adapté à ma gourmandise et mon appétit! lol!

Cette ratatouille est excellente car les légumes sont fondants sans avoir bouilli! L’aubergine, amère quand elle a bouilli, est sucrée quand elle est rôtie. La tomate a perdu toute son eau dans le four et a absorbé en échange les parfums d’huile d’olive et de thym et a légèrement caramélisé grâce au sucre (quelques pincées seulement, je le rappelle!). Les courgettes aussi ont pris goût dans le four. Les oignons/ail/poivron ont eux aussi laissé transparaître tout leur côté sucré en caramélisant délicatement dans la cocotte… Mmmmmmm, quel régal, quel fondant, quel goût.. Comme quand on passe les légumes séparément à la poêle, en fait, mais sans le côté gras et lourd que ce traitement donne souvent au plat si on ne fait pas très attention à la quantité d’huile qu’on utilise. Ici, au four, pas de gras, et ce d’autant plus quand on procède avec un vaporisateur!

Si j’ai un conseil à donner, c’est d’utiliser un vaporisateur d’huile pour toute votre cuisine, que ce soit un simple steak haché ou une ratatouille que vos cuisiniez!

Version imprimable

Publicités

13 réflexions au sujet de « ratatouille aux légumes rôtis confits »

  1. impeccable ! je suis me approvisionnée en légumes, ayant dans l’idée de faire quelques réserves pour l’hiver ! je pense faire stériliser quelques pots j’ai essayé des tomates confites chaleur tournante ,ça marche bien , et là le temps de cuisson ratatouille est plus court

  2. Ahhhhh! Faut que j’essaye!!! Déjà les légumes confits, j’adore…Et puis il faut que je compare avec ma ratatouille …Moi aussi je suis une adepte du vapo d’huile et ça fait même très longtemps.

  3. oui, ça ressemble tout à fait à ce que j’aime faire avec mes légumes en ce moment. En général je ne les mélange pas après pour faire une ratatouille, mais je suis d’accord que c’est en les grillant en confisant qu’ils développent tout leur arôme… et de l’agneau, miam miam… bon, avec une bière, ça irait bien non? oah, je rigole!

  4. @ratatouille : merci à toi de nous avoir fait partager la tienne. Mais quel est donc ce site recette-1.com que tu nous proposes ? Que tu as proposé sous un autre pseudo pour un autre de mes billets ? Il y a d’autres moyens de faire de la pub pour ton site que de passer sur mon tout petit blog tout simple à l’audience plutôt familiale, non ? 😉

  5. Bonjour, je suis tombée par hasard sur votre recette en cherchant des idées pour une ratatouille et le résultat ne pas m’a déçue… Cette ratatouille est délicieuse, un vrai régal! Je n’en avais jamais mangé d’aussi fondante.
    Merci encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s