accompagnements

La « petite » sauce aux courgettes d’Audrey : une très grande sauce!

Avant de transmettre cette merveilleuse recette trouvée sur le blog d’Audrey, « Ma p’tite Cuisine », je souhaite partager avec vous le départ de Tidou pour le Paradis des chats.

Il a partagé avec nous 9 années presque jour pour jour de siestes bercées par son ronron

Jamais un geste agressif, toujours prêt pour un calin, il a été mon compagnon de chaque jour pendant ces 9 années. Au moins, quand je parlais toute seule, je pouvais prétexter m’adresser à lui…

Il a vu mes fifilles grandir, et il était un membre de la famille à part entière.

On n’entendra plus crier du fond de la maison « Quel con ce chat! » 😉

Mais la vie continue, et j’arrive maintenant à parler de lui sans pleurer, et même à rire au souvenir de ses attitudes comiques de boudeur parfois vexé…
Alors il est temps de revenir à la vie et à ce qui me la fait aimer, et bien entendu vous l’aurez deviné, cela inclut la cuisine! Et pour recommencer ce blog après ces 2 semaines de tristesse, quoi de mieux qu’une recette testée et approuvée par toute la famille ? Qu’une recette hyper rapide, santé et légère ?

La « petite » sauce aux courgettes d’Audrey

recette trouvée chez Audrey, rôti de saumon et sauce aux courgettes

Comme d’habitude, je ne vais pas me fatiguer à faire ce qu’une autre a déjà fait avec maîtrise et talent, je vous renvoie donc directement à la recette d’Audrey. Je me contenterai ainsi de vous raconter la merveille que c’est, et comment je l’ai servie et adaptée à mes goûts personnels 😉

La première fois que je l’ai faite, cette sauce, j’ai presque suivi la recette d’Audrey : j’ai respecté les proportions, et tous les ingrédients sauf le bouillon de légumes remplacé par du bouillon de volaille et l’estragon que nous n’aimons pas trop et que j’ai donc tout bonnement « oublié ». J’ai servi avec du lapin vapeur, des patates vapeur, pour la déco quelques graines germées trouvées par hasard à Auchan (c’est nouveau et c’est une super bonne idée! Merci Monsieur Auchan!), du sel noir et du piment d’Espelette pour la couleur. A la dégustation, il s’est avéré que d’une part ni mon Nomamoi ni ma Fifille n°2 n’ont deviné qu’il s’agissait de courgette, et que d’autre part, le piment d’Espelette apportait un relief exceptionnel à ce plat!

Et c’était si bon que nous avons manqué de sauce! Alors quand je l’ai refaite, j’ai mis plus de courgette encore! Et puis la 3ème fois, j’étais très pressée, j’ai cuit les courgettes au micro ondes juste saupoudrées de bouillon de volaille déshydraté en poudre, je n’ai pas mis l’oignon, et si c’était un peu moins bon, il faut être honnête, ça restait encore excellent!

Dans mon blender, j’ai goûté avant la purée d’amande et après. La purée d’amande est un excellent liant : même en 2 ccafé seulement le mélange prend de la substance. Mais surtout, le goût se modifie légèrement par l’apparition d’une légère âpreté et d’une tonalité « sous-bois en automne », je ne sais pas très bien comment la décrire.

Bref, pour nous, l’idéal c’est :
3 ou 4 courgettes selon leur taille, coupées en dés avec la peau et cuites au micro-ondes avec 1 belle pincée de bouillon de volaille déshydraté en poudre (ou émietté) et 1 csoupe d’eau
1 gros oignon doux ciselé et revenu dans un tout petit peu d’huile d’olive
2 ccafé de purée d’amande
On commence à mixer oignon sauté et courgettes égouttées (en gardant le liquide de cuisson au cas où), on ajoute la purée d’amande, on goûte pour pouvoir rectifier assaisonnement et/ou consistance (d’où le fait de garder le bouillon de cuisson) et on ne nappe pas les autres produits qui composent le plat de ce jour, non non, on les noie! lol! Et on n’oublie surtout pas le piment d’Espelette… 😉

A tomber raide, moi je vous dis! Alors merci Audrey!

Publicités

17 réflexions au sujet de « La « petite » sauce aux courgettes d’Audrey : une très grande sauce! »

  1. je suis desolé pour ton chat je sais comme c’est douloureux, pour ta sauce je vais la tester car j’adorrrre la courgette mais pas pour cette semaine car se soir c’etait soupe, devine à quoi?!!!bisous

  2. Je comprend ta peine pour la perte de ton chat qui me ramène aussi un an et demi en arrière avec la perte de Snoopy. Tu verra avec le temps, la tristesse part et tu ne gardes que les meilleurs moments en tête.Pour cette recette, oui la purée d’amandes c’est vraiment l’ingrédient magique

  3. C’est toujours un grand vide et un moment douloureux que la perte de ces compagnons poilus si confiants dans leur maître. Je suppose que si tu dis : »à tomber raide », je peux te croire sur parole et courir acheter des courgettes.

  4. Désolée, moi aussi, pour ton chat, j’en avais les larmes aux yeux, il était très beau.Difficile de parler de courgettes après, mais ta sauce me tente bien, je n’ai toujours pas renoncé à faire manger des courgettes à mes loulous, qui sait …

  5. Tidou est parti retrouver Ferdinand, Guizmo et Voyou …. De petites touffes de poils qui prennent tellement de place dans nos coeurs et sur le canapé ! Moi aussi il m’arrivait de les traiter d’imbéciles et d’improductifs ….. J’en ai encore deux actuellement et je n’ose imaginer. Et puis ça n’est pas parce que ce sont que des animaux qu’il est interdit de pleurer. Pour les courgettes on verra plus tard .

  6. Une jolie recette. Je partage ta peine, pour avoir toujours grandi avec des chats et les avoir vus mourir. Dis toi qu’il ne souffre plus. Prends soin de toi. Amitiés,Lisanka

  7. Comme je te comprends, j’ai perdu le mien il y a plus d’un an, cela faisait 11 ans qu’il nous accompagnait, a vu mes filles naître et grandir… bref, tout pareil.Il y a une semaine ou deux je suis tombée sur une photo de lui, et j’ai éclaté en sanglots…Voilà, juste un comm pour ton beau matou…Il est peut-être en train de faire un truc un peu con avec le mien, au paradis des chats ?:-)

  8. ‘est vrai que c’est fou l’attachement qu’on peut avoir pour ces boules de poils… Bon courage… En tout cas merci de nous fair encore partager de bonnes recettes dans es moments difficiles…

  9. ah voilà la cause de ton absence .l’absence de ces chères petites bêtes ,on les a aussi connues l’année dernière (le chat et la chienne )c’est fou comme on peut s’y attacher .et bien à ce jour on a une nouvelle boule de poil ,il est aussi super gentil ,calin ,bref c’est reparti pour des moments de tendresse « animale « :)par contre c’est un voleur de nourriture !bon la cuisine doit être bonne 🙂

  10. je ne peux que m’associer à ces bons sentiments. j’ai eu le plaisir de connaître Tidou, il était en effet très attachant et nous ne sommes pas près d’oublier ses câlins lorque nous le gardions.

  11. C’est fou ce qu’on s’attache à ces petites bêtes… et autant de leur vivant, on crie après leur bêtises, autant quand elles ne sont plus là, elles nous manquent incroyablement…

  12. je me promenais sur ton blog suite au petit message que je t’ai laissé piur la farandole…et voici que je vois cette triste nouvelle!petite j’ai eu un certain Mistigri comme celui ci!j’adore les chats…pourquoi la nature m’a telle rendu allergique à leurs poils? c’est pô juste!en tout cas gros calin de consolation, et grand merci pour tes recettes toujours aussi bien illustrées!!!superbes!bise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s