desserts

coco-pandan, la combinaison de la mort qui tue!

Mon amie Pascale m’avait offert il y a quelques temps déjà une petite fiole genre potion magique :
– introuvable à Lyon, rapportée de Paris…
– d’une couleur verte assez troublante
– un nom évoquant plus le poisson qu’autre chose : essence de pandamus
– un arôme évoquant la banane, l’amande et la vanille et l’ananas mélangés
Bref, vu l’impossibilité d’en trouver à Lyon (enfin pour le moment!), je ne pouvais pas me lancer en aveugle et risquer de gaspiller ce précieux liquide! Alors j’ai cherché un peu sur internet, google étant mon ami, et cela m’a permis d’avoir une idée du goût que cette essence plus couramment nommée « arôme de pandan » pouvait bien avoir. Car il arrive que goût et parfum soient très différents, et il paraît que si l’on a jamais senti de « jack fruit » (je ne connais pas le nom français, « durian » je crois mais je ne suis pas sûre, corrigez moi si je me trompe) on ne peut pas comprendre ça… Bon.

Quelques temps plus tard, alors que je ne me décidais toujours pas à utiliser cette essence, une amie de Fifille n°2 revient de Bali avec un livre consacré aux desserts balinais… Et des feuilles de pandamus par ci, et des feuilles de pandamus par là… Bien que sur internet il soit indiqué, répété, martelé que l’arôme de pandan n’a rien à voir avec la décoction (ou infusion?) à base de feuille de pandamus (c’est quand même un comble, ça, non?), je me rends bien compte que pandamus et lait de coco, ça semble revenir très souvent sur le tapis dans les assiettes…

Alors un jour, je me lance!

Vous souvenez-vous des délicieuses verrines de panna cotta au lait de coco et leur compotée de rhubarbe que je vous avais présentées il y a quelques temps ? Allez, une petite photo pour se rafraîchir la mémoire :

Je reste sur ma base de panna cotta au lait de coco, elle est tellement géniale que je ne souhaite pas en modifier le goût. Par contre, je décide de l’associer avec un simple petit gâteau parfumé au pandan. Un bête gâteau au yaourt fera l’affaire! Et comme je n’ai pas de rhubarbe et que j’aime la couleur rouge, je ressors du congélateur des fraises de cet été qui me donneront couleur et acidité nécessaires à équilibrer à la fois goûts et présentation.

Panna cotta au lait de coco, écrasée de fraises et petits gâteaux au pandan

Pour la panna cotta, la recette est simple, je vous la remets :

Pour 4 personnes

400ml de lait de coco (soit 1 boîte)
2 csoupe sucre
2 feuilles de gélatine

Ramollir la gélatine dans un peu d’eau froide (s’il fait très chaud, je préconise d’ajouter quelques glaçons dans l’eau…) Chauffer le lait de coco avec le sucre jusqu’à frémissement. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée, mélanger à fond et verser dans des verrines ou ramequins individuels. Mettre au frigo pour au moins 3 heures, une nuit c’est l’idéal.

Pour l’écrasée de fraises :

Compter 3 à 6 fraises par personne selon la taille,
du sucre au goût
du jus de citron vert au goût
éventuellement, une petite feuille de basilic minuscule, plus pour la couleur que le goût (même si le basilic va très bien avec la fraise)

Ecraser les fraises dans un bol avec un peu de sucre et de jus de citron vert jusqu’à trouver l’équilibre qui vous convient. A ne faire bien entendu qu’au dernier moment, la fraise a un peu tendance à fermenter si on la laisse trop longtemps trainer… Et hop, la petite feuille avec les belles couleurs qui contrastent!

Pour les petits gâteaux au yaourt et à l’arôme de pandan :

C’est un simple gâteau au yaourt auquel on ajoute 1 ccafé et demie d’arôme de pandan et 4 gouttes de colorant vert, et auquel j’ai choisi d’intensifier le côté amande de l’arôme de pandan par l’utilisation d’huile d’amande. J’ai fait plusieurs essais, et c’est là ma préférée.

1 yaourt (le pot servira de mesure pour les autres ingrédients, sinon utiliser 125ml)
2 pots de sucre
3 pots de farine à levure incorporée (genre francine à gâteau)
3 oeufs
1 pot d’huile d’amande (avec 1/4 de pot d’huile de noix et 3/4 d’huile neutre c’est sympa aussi)
1 1/2 ccafé d’arôme de pandan (qui perd totalement sa couleur à la cuisson!)
4 gouttes de colorant vert (sur les photos que je publie ici, il n’y a que 2 gouttes de colorant, et ce n’est pas assez vert à mon goût, avec 2 gouttes de plus c’est exactement comme j’aime!)

Tout mélanger, verser dans des empreintes individuelles en silicone (mes empreintes à tartelettes carrées ont trouvé là leur parfaite application) et enfourner dans un four préchauffé à 180°C environ 30 minutes, surveiller!

Et vous voulez voir dedans le petit gâteau pour voir la couleur ? Hé hé hé… Bon, ben d’accord mais vous allez être déçu(e)s, parce que la version photographiée ne contient que 2 gouttes de colorant vert… Sniff… De toute façon, faut pas rêver, même avec 4 gouttes ça ne devient pas vert gazon pandamus, mais ça prend une teinte un peu extra-terrestre, c’est super sympa, ça renforce visuellement le goût très exotique du petit gâteau. Allez, la photo :

Bon, ben on dira ce qu’on voudra, mais en Indonésie et dans ces coins du monde où se cotoient pandamus et noix de coco, les gens ont bon goût : franchement, coco/pandamus, c’est carrément génial! C’est doux, exotique, totalement dépaysant!

Quant à la fraise, les avis ont été plus partagés (mais personne n’en a laissé!) Pour moi c’était parfait, en acidité, en couleur, tout. Mais mon Nomamoi a trouvé que la rhubarbe est encore plus acide et que c’est mieux. Il trouve également que la rhubarbe a un petit goût moins classique que la fraise, un peu plus exotique en somme, et donc plus en accord avec le style général du dessert. Bon. Il a sûrement raison… Mais j’aime bien la fraise quand même, na! lol!

A faire et refaire sans modération! Pascale, ma belle, tu es géniale, merci du fond du coeur.

Version imprimable

Publicités

8 réflexions au sujet de « coco-pandan, la combinaison de la mort qui tue! »

  1. c’est vrai que le coco et le pandan se marient très bien… Ma première expréience avec le pandan, j’ai aussi fait cette association (des mini fondants) Avec le chocolat blanc, ça se marie très bien aussi…

  2. Pour mon premier essai au pandan, j’avais fait des financiers et pour la couleur, ajouté une pointe de colorant en poudre. Ta crème me tente beaucoup pour accompagner la prochaine tentative.

  3. On peut trouvé de l’arôme de pandan à Lyon dans les épiceries chinoises rue Passet par exemple.Personnellement je n’ai pas aimé le gout du pandan.Votre site mérite qu’on s’y arrête souvent!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s