divers

repas de réveillon : après noël, le jour de l’an

Hier je vous racontais notre noël gourmand… Aujourd’hui ce sera notre veillée du jour de l’an!

Nous n’étions que 4, certes, mais 4 durs à envoyer au lit, des vrais gourmets affamés, des tatoués de la fête!😉

Nous avons commencé le repas avec un apéro très varié pour lequel nous remercions nos amis et Mr Picard dont la collaboration a été super efficace! Des verrines, des petites cuillers et des canapés se sont succédés avec ardeur tandis que nous attaquions une première partie d’un jeu hilarant dont j’ai oublié le nom, quelque chose du genre « time out » ou « time is out », bref un jeu où il faut deviner des noms de personnalités (incluant Mary Poppins, la fée Clochette et Florent Pagny en passant par Pasteur et Don Quichotte…) avec d’abord des mots, puis un seul mot, puis par le mime, et tout cela dans un temps limité.

Ensuite, encore le foie gras maison de canard mi-cuit, mon préféré, toujours aussi bon!

Puis les célèbres crevettes flambées au whisky de nos amis, accompagnés d’une divine mayo à l’ail et à  l’huile d’olive (il n’y a bien qu’à moi que ça arrive de rater mon aïoli, ainsi que je vous le racontais ici!). On s’en est léché les doigts jusqu’au coude!

Nous avons fait une autre petite partie de ce jeu de devinettes avant de passer à la viande, une pause s’imposait si nous voulions assurer pour la suite!

Nous avons alors fait un rôti de boeuf au four, cuit au moment, accompagné d’un gratin de cardon à la moêlle d’après Paul Bocuse légendaire et d’un gratin de macaroni aux cèpes et au foie gras que je vous ai présenté hier dans mon dernier billet, ces 2 gratins étant tous deux préparés à l’avance et réchauffés au moment.

Et là, il était 4 heures du matin, nous avons d’un commun accord décidé d’aller au lit et de reprendre le repas le lendemain midi où nous l’avions laissé, c’est à dire au fromage…😉

C’est donc ainsi que le lendemain matin nous avons attaqué la journée avec le fromage et le dessert… Pour le dessert, j’avais fait un « entremets 3 chocolats » composé d’un biscuit au chocolat, par dessus une mousse chocolat blanc puis une mousse chocolat au lait puis une dernière couche de mouse au chocolat noir. Là aussi, ne me demandez pas la recette, c’est, comme le gâteau au chocolat avec la « fausse crème brûlée » orange-vanille de mon précédent billet, une recette Valrhona, propriété Valrhona

Voilà, nous avons donc commencé l’année dans la joie et la bonne humeur!