plats

filet de bar grillé, lentilles beluga et chorizo

De passage au magasin bio, je tombe sur des lentilles beluga. Quelles merveilles que ces petites lentilles toutes dodues et surtout toutes noires! Je me suis dit que ça ferait super joli dans une assiette, avec un poisson bien blanc par exemple… Et puis comme j’adore l’association poisson blanc-chorizo, et que la lentille va bien avec lardons ou chorizo, tout comme les haricots secs d’ailleurs, je me suis dit que j’allais essayer de faire une assiette 3 couleurs : lentilles noires, poisson blanc, chorizo rouge…

Même si les couleurs se sont révélées plutôt décevantes, je tenais là une recette excellente, simple, rapide et équilibrée

Filet de bar grillé, lentilles beluga et chorizo

Pour 4 personnes

4 petits filets de bar ou 4 pavés, avec la peau
16 tranches fines de chorizo
1 tasse (250ml) de lentilles noires beluga
1 oignon
1 feuille de laurier
sel
quelques feuilles de persil pour la déco
2 csoupe huile olive

Mettre dans une casserole 1 litre d’eau (4 fois le volume de lentilles) non salée, les lentilles, l’oignon pelé et coupé en 2 et la feuille de laurier, porter à ébullition et compter 10 minutes à partir de l’ébullition. Saler et compter 10 minutes supplémentaires. Goûter, normalement c’est cuit  la perfection. Jeter l’oignon et le laurier, égoutter, réserver.

Au moment où on sale les lentilles, mettre une très grande poêle anti adhésive à chauffer avec un voile d’huile d’olive. Un pulvérisateur est idéal pour cela. Déposer dans la poêle chaude les rondelles de chorizo sans qu’elles se chevauchent, dorer un premier côté, retourner, dorer le 2ème côté, retourner à nouveau sur le 1er côté, ça aplanira un peu les rondelles, réserver au chaud.

Dans la même poêle non nettoyée et chaude, placer les filets de bar côté peau, saler un peu mais pas trop à cause du chorizo et laisser côté peau jusqu’à ce que la peau soit grillée et les bords des filets dorés.

Pendant ce temps normalement la cuisson des lentilles s’est terminée, elles sont égouttées. Les retourner dans la casserole avec 1 csoupe d’huile d’olive, bien mélanger, réchauffer le cas échéant.

Quand la peau du bar est croustillante et grillée, tourner les filets un à un, dès que le 4ème filet est retourné recommencer l’opération, ôter du feu et dresser les assiettes, saupoudrer d’un peu de persil haché.

C’est délicieux. La lentille beluga n’a pas tout à fait le même goût que la verte du Puy, je me demande d’ailleurs si je ne la trouverai pas meilleure, cette beluga, plus goûteuse. Il faudrait que j’aie les 2 côte à côte pour déterminer les différences de goût et ma préférence!
Par contre, une fois cuite elle n’est pas franchement noire-noire, elle est certes beaucoup plus sombre que la lentille verte, mais elle n’est pas nuit noire non plus, quoi! Dommage, je comptais vraiment sur un noir profond…

Le bar est vraiment mon poisson préféré. Et cuite dans le gras rendu par le chorizo (qui d’ailleurs en a rendu bien moins que ce à quoi je m’attendais…) sa peau grillée prend un goût extraordinaire, vraiment on adore! Déception malheureusement là aussi pour la couleur, puisque le fait de retourner le poisson dans la poêle lui donne un peu de couleur, couleur par ailleurs bien teintée par le chorizo qui a séjourné dans cette même poêle juste avant. Moi qui voulais du poisson bien blanc pour trancher avec la lentille… Pour garder cette blancheur, j’aurais pu cuire mon poisson à la vapeur et ôter la peau au moment de servir, mon poisson aurait été certes très blanc, mais quel dommage de ne pas exploiter le chorizo jusqu’au bout!
Seul le chorizo a respecté le contrat goût/couleur!😉

Version imprimable

En 2008, nous travaillions le légume vedette de la semaine, le chou rouge, et présentions à Lavande un chou rouge aux cranberries