entrées

nage de St Jacques au caramel de citron confit, poivre vert et beurre salé

J’ai eu la chance récemment d’aller dîner au restaurant « la mère Brazier » à Lyon, un très vieux nom de la cuisine lyonnaise ramené à la vie par Mathieu Vianney (voir cet article). Nous y avons dégusté un excellent repas. En entrée j’avais choisi des noix de St Jacques au citron confit, poivre vert et beurre salé… C’était délicieux et j’ai voulu refaire à la maison. Après de nombreux essais, j’ai obtenu un plat complètement différent mais que nous avons adoré! C’est donc ma version que je vous propose aujourd’hui.

Ne nous voilons pas la face, c’est un sucré-salé, alors si vous n’aimez pas ça, passez votre chemin tout de suite…
Sinon, laissez-vous tenter par cette

Nage de St jacques au caramel de citron confit, poivre vert et beurre salé

Pour 4 personnes

16 noix de St Jacques si possible sans corail. Le nombre de pièces est à déterminer en fonction de leur taille.
1 csoupe sucre
750ml bouillon de crevettes (maison ou bien du commerce. A défaut, du bouillon de légumes.)
3 à 7 grains de poivre vert selon le goût (poivre sec Ducros pour moi)
1/2 citron confit moyen ( prendre 1 citron entier s’ils sont petits. On ne consomme que l’écorce)
50g beurre salé très froid et coupé en petits dés
1 jus de citron
8 brins de ciboulette, 4 feuilles de persil haché et sel noir du Pacifique pour la déco

Préparer un cuit vapeur en plaçant au fond du panier un film plastique percé de nombreux trous. Y déposer les St Jacques, réserver au frigo.

Préparer le bouillon. Y faire bouillir 5 minutes puis infuser 10 minutes l’écorce du citron confit coupée en dés et les grains de poivre concassés. Attention, avec 7 grains c’est très piquant, mais c’est très bon aussi, quand on aime ça… Filtrer et garder au chaud.

Dans une casserole à bords hauts, chauffer le sucre à sec jusqu’à obtenir un caramel ambré.
Déglacer avec le bouillon chaud, attention, ça mousse, ça monte, c’est dangereux! Laisser bouillir doucement pour dissoudre les éventuels morceaux de caramel. Garder à feu minimum pour que ça reste chaud le temps de cuire les St Jacques.

Mettre l’eau du cuit-vapeur à bouillir. Quand la vapeur se dégage, placer le panier préparé et le couvercle et laisser cuire jusqu’à ce que les noix s’opacifient. Cela va très vite, 3 à 5 minutes maximum.

Pendant que les St Jacques cuisent, ajouter petit à petit le beurre très froid coupé en petits dés au bouillon et fouetter. Quand c’est prêt, ajouter 1/2 jus de citron et servir. Entre le bouillon et le beurre salé, c’est assez salé.

Verser le bouillon dans les assiettes. Déposer délicatement les noix de St Jacques. Arroser du reste du jus de citron. Décorer avec sel noir (seulement sur les St Jacques) et ciboulette.

En principe on ne mange pas le corail, on s’en sert pour les sauces, mais j’avoue que moi j’adore ça… Si si… Alors je les mets aussi!

Mais je le répète, faut aimer le sucré-salé!

Version imprimable

En 2008 je cuisinais un must de la cuisine familiale, les endives au jambon.

En 2007, mon Nomamoi, en déplacement professionnel aux USA, découvrait sur mon blog les financiers aux amandes et à l’orange, zestes d’orange confits que j’avais réalisés en son absence… Il n’a pu goûter qu’une fois rentré… Heureusement que je lui en avais gardé!