plats

poitrine grillée, échalotes confites, purée de banane-cumin-lard séché de Gilles Choukroun

Et oui, encore une recette de Gilles Choukroun trouvée sur CuisineTV pour aujourd’hui. J’ai vraiment un faible pour les recettes de ce Monsieur, car elles sont, je trouve, souvent économiques, toujours originales et goûteuses. De plus, chez nous, elles font carrément un tabac. A part peut-être celle que je vous propose aujourd’hui, mas je pense que c’est lié à une erreur de ma part, je vous expliquerai plus loin pourquoi. Enfin bon, n’en concluez pas trop vite que ce plat n’est pas bon, car ce n’est pas du tout ce que je souhaite transmettre sur mon blog au sujet de cette recette. Non, ce que je veux dire, c’est simplement que la purée de banane au chou-fleur et au cumin que j’ai réalisée ne ressemblait pas du tout à celle que j’ai vue réalisée par Gilles Choukroun pendant l’émission « 24 minutes chrono » sur CuisineTV. Et c’est à mon avis pour cela que Fifille n°2 est restée dubitative. Cela dit, si elle n’a pas léché son assiette, elle l’a quand même finie, et quand on connaît Fifille n°2, on sait que c’est très bon signe. Mademoiselle est en effet ma goûteuse favorite car elle aime tout sauf les champignons et le fromage de chèvre (ô coup de chance, aucun de ces 2 ingrédients n’entre dans la composition de cette recette…), elle adore les épices, le piment et le sucré-salé, elle aime goûter de nouveaux produits, et enfin elle est capable d’analyser un plat et de distinguer LE goût de SON goût, ce qui lui permet de dire par exemple : « c’est bon, mais j’aime pas » (je cite).

N’est-elle pas formidable ?

Non, elle n’est pas à vendre, ni même à louer, désolée ! lol!

Bon, même si les avis ont été mitigés quant à la purée, le reste nous a laissés sans voix… La poitrine d’agneau est une pièce de viande méconnue, vraiment pas chère et absolument délicieuse, craquante et parfumée. Les échalottes confites dans le jus de cuisson de la poitrine sont carrément à faire damner un saint. Quant au « condiment de la mort qui tue », la spécialité de Gilles Choukroun, il contraste avec tous les autres élements qui constituent cette assiette, c’est une pure merveille !

Allez, on passe à la recette. J’espère que je n’ai pas mal fait de vous livrer mes sentiments sur la purée à la banane au début de ce billet, et que vous irez au bout de la découverte.

poitrine grillée, échalotes confites, purée de banane-cumin-lard séché de Gilles Choukroun

source : site web de CuisineTV, « poitrine grillée, échalotes confites, purée de banane-cumin-lard séché de Gilles Choukroun« 

Comme d’habitude, je vous renvoie à la recette d’originehttp://www.cuisine.tv/cid26997/poitrine-grillee-echalotes-confites-puree-de-banane-cumin-lard-seche.html pour y trouver ingrédients et mode de préparation. Je me content d’ajouter mes photos et mes commentaires.

J’ai doublé toutes les proportions, sauf pour le chou-fleur (j’ai pris un gros chou-fleur sans chercher à en connaître son poids) et la crème fraîche (remplacée par de la crème d’amande).

On attaque avec le four à 200°C, chaleur tournante pour moi.
Pendant que le four chauffe, je mets une grande poêle à chauffer à feu moyen-vif, sans matière grasse, et j’y pose mes tranches de lard (j’ai mis 2 tranches par personne, d’où le choix d’une grande poêle), je les laisse dorer sur chaque face pendant que je prépare la suite. Quand le lard sera bien doré, je baisserai le feu et je laisserai ainsi sécher mon lard pendant bien 6 ou 8 minutes avant de le débarrasser sur du sopalin.

j

Je prépare en même temps mon grand plat à rôtir en alu, j’y mets un peu d’huile d’olive, bien tartinée sur toute la surface, puis mes tranches de poitrine d’agneau. Je sale, je poivre, je pschitte d’huile d’olive, je pèle mes « échalions » (de grands oignons longs, faute d’avoir trouvé des échalottes assez grandes pour supporter la durée de la cuisson sans carboniser…)

Encore un petit pschitt d’huile d’olive, et zou, au four qui vient juste de m’annoncer par un bip perçant qu’il est arrivé à température. Je suis tranquille pour au moins 20 minutes, je peux donc préparer la suite.

Je mets 2 casseroles d’eau salée à bouillir, une petite et une grande.

Je prépare le chou-fleur. Je commence par utiliser un petit couteau de cuisine pour « raser » la surface du chou-fleur à environ 5 mm. Cela permet non pas de faire une semoule de couscous (dans ce cas, raser de moins près pour passer à la taille recommandée pour cette recette) mais des petites sommités entières. J’en fais ainsi un petit bol plein. Il faut songer qu’on veut ce condiment pour 4 personnes, donc il faut imaginer qu’il faudra en retrouver, une fois au complet, 2 csoupe environ par assiette… Quand l’eau salée de la petite casserole bout, j’y jette ces sommités pour 1 à 2 minutes : les sommités doivent rester croquantes. Dès qu’elles ont atteint la consistance parfaite pour moi, je les égoutte et les mets dans un petit saladier.

Et je vais sortir le plat du four juste pour arroser la poitrine de son jus de cuisson.

Je continue à préparer mon chou-fleur : cette fois, je détache des bouquets complets sans leur pied. Je pèle les bananes. Quand la grande casserole bout (enfin… Car c’est long à venir…) j’y mets mes bouquets et les bananes coupées en 4.

Et  mon avis c’est là qu’est l’erreur pour la purée à venir : Le temps que mes bouquets soient cuits, les bananes s’étaient complètement gorgées d’eau, de véritables éponges… Quand j’avais vu 24 minutes chrono à la télé, Gilles Choukroun, je l’avais bien remarqué, avait semblé avoir beaucoup de difficulté à faire passer son chou-fleur à travers le tamis : le chou-fleur n’était pas assez cuit… Donc moi, je me suis dit que je n’allais pas faire cette con..rie là, que j’allais faire cuire mon chou-fleur jusqu’à ce qu’il soit écrasable sans difficulté… Parce que déjà que c’est difficile, de passer le chou-fleur à travers le tamis, mais en plus, moi j’avais un gros chou-fleur, pas juste quelques bouquets qui se couraient après… Ah et puis j’oubliais, j’ai, pour éviter la difficulté toujours, utilisé un presse-purée, grille la plus fine, ah ben ça c’est sûr ça passe plus facilement. Je recommande donc… Pour une fois que je ne vais pas me faire traiter de flemmarde, et je dirais même plus, comme Dupont, pour une fois qu’on va me féliciter pour ma paresse… Franchement, ça vaut le coup d’être signalé, non ? 😉

Donc les bananes n’auront le droit d’aller faire trempette avec le chou-fleur (rhôôôôô… C’est dégoutant ! Maîtrisez-vous, Catherine, dirait mon Nomamoi… lol!) qu’une fois ce dernier très très ramolli (je sens que je m’enfonce sur ce coup-là… mdr!) de façon à ne pas se transformer en éponge.

Enfin bon, toujours est-il que ma purée ressemblait à une grosse flaque aqueuse et non à la mousseline épaisse et solide vue à la télé… Arf…

Alors je me suis dit que j’allais désécher la purée sur le gaz… Histoire d’évaporer le surplus d’eau et d’épaissir la chose. Bon. 10 minutes plus tard, ma flaque s’était un peu resaisie mais restait très liquide. J’en ai eu marre, j’ai laissé tomber.
On n’oublie pas de rectifier l’assaisonnement… Je n’ai pas oublié… Hélas, car j’ai failli hurler d’horreur… (Heu… J’exagère un peu… beaucoup… Mais l’idée y est : c’était pas terrible… Pas mauvais, mais pas bon non plus, koâ…) Bref, je suis restée perplexe devant ma « soupe », me souvenant du commentaire à la télé des 2 compères Mariotte et Choukroun, je cite « Ce n’est pas un sucré-salé, mais un doux salé ». Je confirme. Mais ça ne veut pas dire que ça soit à se rouler par terre pour tout ça… Gilles Choukroun m’avait habituée à mieux… Et puis je me suis dit qu’avec l’agneau ça serait peut-être crô bon… Reprenant espoir, j’ai poursuivi.

Hop, retour au four pour à nouveau arroser la poitrine de son jus. Je fais même mieux : je retourne les morceaux de poitrine qui n’avait doré que sur le dessus. Maintenant elle va dorer de l’autre côté aussi. Hé hé hé, on ne me la fait pas, à moâ…

Je hache ensuite les herbes, presse le jus de citron et réalise le « condiment de la mort qui tue »… Mmmmmm, ce chou-fleur croquant… Mmmmmm, ce citron bien acide et cette huile parfumée… C’est parfait !

Quand tout est prêt, c’est le moment de servir sur assiette.

Pour les quenelles de purée, on repassera… Je forme donc dans chaque assiette une flaque de soupelette que je saupoudre d’une pincée de graines de cumin entières. J’attrape une tranche de lard séché égoutté et je l’émiette par dessus. Je dépose ensuite un ou 2 morceaux de poitrine selon leur taille, puis des échalotes fondantes et dorées à point, 2 belles csoupe du condiment (qui lui est à se rouler par terre) et je cale de gros morceaux de lard séché déchirés à la main le plus verticalement possible en calant tout ça de mon mieux…

Et bien figurez-vous que d’était pas mal du tout ! Bon, la purée, toute seule, faut pas rêver, je ne sais pas si c’est la banane trop cuite ou bien trop de banane (Gilles Choukroun dans l’émission ne mettait pas tout) mais bon, franchement, c’est carrément « space ». Par contre, et c’est là que ça devient intéressant et rejoint mon idéal gastronomique, l’ensemble se complète à merveille, et on se trouve avec la paradis en bouche…

Bref, c’était génial !
Qui tentera cette recette ? Je veux absolument savoir ce que donnera votre purée chou-fleur/banane  vous ! 😉

Passez tous d’excellentes fêtes!

Publicités

7 réflexions au sujet de « poitrine grillée, échalotes confites, purée de banane-cumin-lard séché de Gilles Choukroun »

  1. La photo de ton plat me fait envie! pour autant je ne suis pas fan de banane, je trouve qu’elle reste trop en bouche et j’avoue que j’aurais un peu peur de tester cette purée….Mais ces échalotes, mamma mia!

  2. Ah oui je veux bien tenter moi, d’autant plus que je n’utilise jamais de banane dans la cuisine et qu’il faut un début à tout. Mais tu sais je ne crois pas que je vais les faire cuire dans l’eau. Pour une purée j’opterais plus pour une cuisson dans la peau au BBQ ou en papillote au four. Un agneau de lait devrait arriver le mois prochain, je vais demander qu’on ne me coupe pas la poitrine en morceaux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s