plats

Choukroun un jour, Choukroun toujours : épaule d’agneau rotie à la cannelle, rattes à l’harissa

Hier soir je n’ai pas eu le temps de préparer ce billet, et pour cause : Fifilles n°1 et n°2 nous ont convaincus, mon Nomamoi et moi, d’aller voir OSS117 au ciné… Ah ben elles ont bien eu raison, on a passé un excellent moment, on n’a pas vu le temps passer et on a bien ri ! Ce film est carrément ignoble, la bétise du héro incarné par Jean Dujardin est insultante mais hilarante tellement ses réflexions sont énormes et complètement politiquement incorrectes ! Heureusement que c’est du 2nd degré !

J’avais donc préparé un repas froid à déguster au retour. Un petit poulet froid, un pain tout en map et des asperges avec un nouvel essai de mayo sans jaune d’oeuf (à cause du cholestérol) : essai réussi, je suis ravie ! Cette fois j’ai trouvé la recette qui me convient et je ne ferai plus d’autres essais, celle-la elle est top!

Bon, revenons quand même à la recette du jour. Encore une recette de Gilles Choukroun, mon héro du moment. Encore une émission « 24 minutes chrono » vue sur CuisineTV, encore une merveille, même si ça m’a encore une fois pris largement plus que 24 minutes chrono. Je le répète encore, en 24 minutes, Laurent Mariotte et Gilles Choukroun nous font une belle assiette… Moi je dois en faire 4, et ça change bien des choses…

Cette recette est pour moi une des meilleures que j’ai faites jusqu’à présent parmi ma « liste Choukroun ». Je vous la présente aujourd’hui. Comme d’habitude, pour ne pas encourir les foudres des Dieux vengeurs du copyright bafoué, je vous renvoie à la recette d’origine et ne déroule ici que mon reportage photo et mes commentaires persos sur mes aventures lors de la réalisation…

Epaule d’agneau rôtie à la cannelle, rattes à l’harissa de Gilles Choukroun

source : épaule d’agneau rôtie à la cannelle, rattes à l’harissa

Ci-dessus, les ingrédients rassemblés sur ma planche à découper. Vous remarquerez que les herbes présentes ne sont pas celles de la recette d’origine. En effet, je n’ai trouvé que de la coriandre, pas de menthe, d’aneth, ni de basilic… Alors j’ai remplacé par de la ciboulette et du persil (non photographié).
Comme je cuisinais pour 4 et non 1 grosse assiette comme dans l’émission, j’ai multiplié les quantités par 2. De façon très approximative… Par exemple, j’avais bien vu à la télé que Gilles Choukroun n’utilisait pas tout son pesto tomate-harissa. J’ai donc pris 2 tomates grapes moyennes comme dans la recette pour 1 assiette. Par contre, le rôti d’agneau devait visiblement être doublé pour convenir à 4 personnes, j’ai donc fait 2 rôtis, et il m’a donc fallu utiliser 2 feuilles de laurier, 2 bâtons de cannelle et 4 gousses d’ail.
Si j’ai conservé les quantités nécessaires au pesto à la tomate, j’ai par contre dû doubler les pistaches et les rattes. J’ai compté 2 grosses rattes par personne sans chercher à les peser. En fait, je cuisine beaucoup à l’oeil…

Allez, passons au déroulement de la recette.

On préchauffe le four à 200°C (chaleur tournante pour moi)

On commence ensuite par mettre de l’eau salée à bouillir avec les patates non pelées. On démarre à froid, et on laisse bouillir doucement jusqu’à ce que la pointe d’un couteau s’enfonce sans résistance. Quand les patates sont cuites, on les égoutte.

Pendant de temps, on prépare la viande. Et ça croyez-moi, ce n’est pas une mince affaire : je ne suis pas boucher, moi !
J’avais demandé à mon boucher de me préparer l’épaule d’agneau désossée et toute plate pour que je puisse la farcir et la rouler. J’ai donc découvert une surface d’agneau aux contours irréguliers. J’y ai découpé 2 rectangles les plus grands possibles. J’ai congelé le reste.
Sur chaque rectangle j’ai placé laurier cannelle et ail :

Puis j’ai roulé et ficelé tant bien que mal…

Puis j’ai chauffé un peu d’huile dans une poêle passant au four et j’y ai coloré mes rôtis avant de les mettre au four.

Juste une remarque : quand j’ai ficelé mes rôtis, l’ail voulait s’en échapper. J’ai réussi à le coincer avec un repli de viande, mais à la cuisson la viande s’est rétractée et l’ail s’est échappé… Alors attention à faire en sorte de ne laisser aucune issue à l’ail !
Si le ficelage n’est pas professionnel d’aspect, ce n’est pas grave (heureusement! lol!) car pour servir on va rouvrir les rôtis et en retirer la farce.

Pendant que les rôtis sont dans le four, on poursuit avec le pesto tomate-harissa.
Pour ce faire, Gilles Choukroun râpe ses tomates sur une râpe à gros trous, cela lui permet de ne pas se casser la tête à les peler ! On enlève donc le trognon, on coupe les tomates en 2 et on râpe au dessus d’un récipient. Ne reste réellement que la peau (attention les doigts!) ainsi que vous le prouve la photo ci-dessous :

Dans une casserole on met un peu d’huile, on chauffe à feu moyen, on ajoute les échalotes ciselées finement que l’on laisse fondre un peu avant d’ajouter la purée de tomate.

On laisse ensuite mijoter une bonne dizaine de minutes, il ne doit plus rester de liquide.

Si la recette demande d’ajouter la harissa pour la cuisson, moi j’ai préféré l’ajouter après, une fois le pesto déjà mixé… De cette façon, en procédant pointe de couteau par pointe de couteau et en mixant à chaque fois, j’étais sûre de ne pas dépasser notre seuil de tolérance.

Inutile de vous dire que je n’ai pas du tout mis 2 ccafé comme le préconise la recette… 1 ccafé suffit largement, sachant en plus qu’on aime ce qui est pimenté…

Toujours pendant que ces multiples cuissons se déroulent, on prépare l’huile à la pistache qu’on laisse reposer tranquillement :

Quand les rattes ont été cuites et le pesto terminé, j’ai sorti mes rôtis du four, et bien entendu, ainsi que je pouvais m’y attendre, ils n’étaient pas cuits du tout… J’ai dû prolonger la cuisson de 10 minutes environ. Pas grave, j’ai fait la vaisselle et rangé la cuisine. J’ai même eu le temps de préparer 4 assiettes histoire que toute la famille ait droit à la belle présentation… En effet, mes goinfres de goûteurs sont tellement affamés au moment de passer à table que je les sers en premier en vrac dans leurs assiettes pour ensuite avoir le temps de me faire une joile assiette pour moi pour les photos du blog. Et je mange en général froid… Là, grâce aux prolongations, j’ai pu leur faire de belles assiettes à eux aussi !

J’ai aussi eu le temps de préparer une petite salade de jeunes pousses mélangées (version en sachet) à laquelle j’ai ajouté mes herbes finement ciselées et l’assaisonement sans mélanger pour ne pas cuire ma salade. J’ai coupé les patates en 2 et les ai disposées sur les assiettes.
Quand enfin les rôtis ont été cuits, je les ai sortis, déroulés le temps d’ôter leur garniture et ils se sont ré-enroulés tout seuls. Je n’ai eu qu’à les découper. Je les ai répartis sur les assiettes, ai brassé la salade avant de la disposer dans les assiettes, puis j’ai décoré d’une grosse csoupe du pesto tomate-harissa. Enfin j’ai versé l’huile à la pistache sur les patates… J’ai juste ajouté un peu de sel noir pour faire joli…

J’en reste sans voix tellement c’était bon… Les patates fondantes avec leur petit goût de noisette et le croquant des pistaches et du sel noir… Mmmmmmm… Les parfums discrets de l’agneau… Moi qui pensais que ça allait être très fort en laurier et cannelle, non, pas du tout, c’est juste parfait ! Quant au pesto, alors là, respect ! La réputation de Gilles Choukroun pour ses « condiments de la mort qui tue » est immense et totalement méritée. Je suis carrément fan ! Et chez moi, je peux dire que nous sommes tous fan !

Bon WE à tous !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Choukroun un jour, Choukroun toujours : épaule d’agneau rotie à la cannelle, rattes à l’harissa »

  1. Je suis pourtant bon public mais apres avoir vu OSS117 pour la premiere fois a la tele la semaine derniere, je n’ai pas du tout accroche. Trop plat, pas drole, a mon gout bien sur. J’ai un livre de Gilles Choukroun mais je n’ai pas encore ose me lancer;-) Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s