plats

bolognaise rapide aux légumes ou comment cacher très rapidement des légumes ou de la viande à ses enfants…

J’ai toujours eu beaucoup de chance : quand mes fifilles étaient petites, elles mangeaient de tout, mais alors vraiment de tout. La preuve, à 2 ans et demi, fifille n°1 s’attaquait aux huîtres de sa grand-mère… Quant à fifille n°2, elle terminait les verres de l’apéro quand nous passions à table avec nos invités, profitant que nous avions le dos tourné… Bref, en voilà 2 à qui il ne fallait pas en promettre.

Vers 5-6 ans, Fifille n°2 a commencé à ne plus pouvoir manger de champignons. Ni de fromage de chèvre, trop fort à son goût… Alors que quelques années avant elle léchait le roquefort comme une chèvre sa brique de sel… Les carottes disparaissaient de son alimentation, elle qui les adorait, tout particulièrement crues… D’où, quand elle a eu 12 ans, l’idée suivante : Quand elle faisait une bêtise, elle savait qu’elle allait être punie par 1 csoupe de carottes râpées… Quel manque de psychologie, n’est-ce pas, que d’allier nourriture et punition ? Mais non, rassurez-vous, Fifille n°2 savait très bien que le geste était plein d’amour et d’humour, et figurez-vous que depuis elle adore à nouveau les carottes râpées… Par contre pour le fenouil, aucun succès. Fifille n°2 bloque toujours sur les champignons et tout ce qui a le goût un peu anisé : fenouil bien sûr mais aussi céleri rave et panais…

Quant à Fifille n°1, elle a attendu d’avoir 17 ans pour ne plus pouvoir avaler d’autre viande que du poulet… Elle aime toujours autant les huîtres mais ne peut plus avaler d’autre poisson que des filets de poisson blanc (version panée avec les yeux dans les coins si possible) et le saumon cru… (et Fifille n°2 le thon cru, je le mentionne ici juste pour vous faire comprendre à quel point ma vie est difficile… lol! Non pas parce qu’elles ont chacune leurs goûts, mais parce que je n’arrive jamais à me souvenir laquelle aime quel poisson cru et qu’il m’arrive de me tromper…). Et pour les légumes, à part la salade verte, les tomates et le maïs en boîte, le choix est très très limité…

Il y a aussi autour de nous des enfants anti-légumes. A part la salade, rien ne les branche, pas même les tomates… Allez leur faire découvrir la merveilleuse étendue des couleurs, des saveurs, des parfums de tout ce que la nature nous offre tout particulièrement au printemps et en été… Ouais, ben on peut se gratter… Ou alors on camoufle. Dans de la sauce blanche, surtout en hiver, ou dans de la sauce tomate, surtout en été.

Et c’est ainsi qu’un soir où mes 2 fifilles étaient réunies j’ai pu leur faire avaler une sauce bolognaise dans laquelle se cachaient de la viande rouge mais aussi carottes, courgettes et champignons… Dans une version ultra-rapide puisqu’elle n’a pas pris plus de temps que la cuisson des gros coudes rayés qu’elles allaient accompagner…

Bolognaise rapide à la viande et aux légumes

Pour 4 personnes

choisir des pâtes qui demandent au moins 13 minutes de cuisson : oublier les spaghettini !!!
500g pâtes
1 gros oignon ou 2 moyens
1 grosse gousse d’ail ou 2 petites
1 poivron rouge
2 carottes moyennes
2 branches de céleri
1 courgette
2 poignées de champignons de Paris frais ou 1 poignée de champignons de Paris en lamelles, frais ou surgelés
environ 500g viande hachée crue ou cuite (j’avais un reste de cheval et un autre de boeuf et je ne voulais pas refaire encore une pastilla, ça faisait déjà 3 fois que j’en faisais !)
1 petit verre de vin rouge (facultatif)
1 boite de pulpe de tomate (400g)
1 csoupe concentré de tomate
sel, poivre, huile d’olive, thym, persil etc… Je n’avais que du thym donc je me suis limitée à ça.
parmesan fraîchement râpé.

Commencer par mettre une grande quantité d’eau salée à bouillir.
Tout de suite, mettre une grande sauteuse à chauffer à feu doux avec un peu d’huile d’olive.
Préparer la râpe à gros trous de votre mixeur (ou manuelle)

Peler l’oignon, monter un peu le feu sous la sauteuse, râper l’oignon, le jeter dans l’huile, mélanger.
Peler l’ail, le râper, l’ajouter dans la sauteuse, laver le poivron, l’ouvrir en 2 pour enlever les graines et les parties blanches, le râper et l’ajouter, mélanger
Peler les carottes, les râper les ajouter mélanger
Peler le céleri branche à l’économe comme si c’était une carotte, le râper, l’ajouter, mélanger
Laver la courgette sans la peler, la râper, l’ajouter, mélanger

Hacher la viande si possible au hachoir, sinon au mixeur, l’ajouter, mélanger longuement et soigneusement.

A ce niveau là, l’eau des pâtes doit bouillir. Y jeter les pâtes et mettre la minuterie sur le temps indiqué sur le paquet à la reprise de l’ébullition.

On reprend aussitôt la sauce sans attendre la reprise de l’ébullition des pâtes. On gardera un oeil sur ces dernières de façon à mettre la minuterie au bon moment.

Ouvrir la boîte de tomates, verser, mélanger, ajouter le concentré, mélanger
Porter à feu vif et ajouter le vin rouge et le thym, saler, poivrer, mélanger.
Laisser bouillir vivement et sans couvercle en remuant de temps en temps pour que ça n’attache pas.
Peler le cas échéant les champignons entiers et frais puis les couper menu et les ajouter. Si les champignons sont en lamelles surgelées, les ajouter directement.

Pour cette fois, j’ai choisi volontairement de faire de gros morceaux de champignons dans le but avoué bien qu’inavouable que mes fifilles les donnent à leurs parents chéris qui les adorent (les fifilles ET les champipis…)

Quand les nouilles sont cuites, les égoutter et les remettre dans la casserole avec un peu d’huile d’olive, mélanger délicatement et laisser en attente.

Jeter un oeil à la sauce, toute apparence de viande ou de légume doit avoir quasiment disparu, et il ne doit plus rester de liquide. S’il en reste prolonger un peu la cuisson à feu maxi en mélangeant très fréquemment. Goûter, rectifier l’assaisonnement.

Répartir les pâtes sur les assiettes, placer la sauce par dessus.

On peut saupoudrer de parmesan, et là c’est top! Succès assuré!

Version imprimable

Publicités

9 réflexions au sujet de « bolognaise rapide aux légumes ou comment cacher très rapidement des légumes ou de la viande à ses enfants… »

  1. Elle a l’air délicieuse ces bolognese aux légumes! C’estdrôle comme nos goûts changent, et je crois qu’une majorité des enfants ont une période où leur nourriture est très sélectionnée 🙂 Heureusement plus tard le goût revient! Bon le fenouil, ça rest spécial quand même! (ça et le boudin… :-))

  2. C’est tout de meme une  »mode » actuelle que de dire partout qu’on veut camoufler les legumes pour que les enfants en mangent…Les adultes eux-meme ne mangent pas absolument de tout et les enfants seraient peut-etre moins difficiles si on ne se plait pas a leur moindre caprice alimentaire. Car je sais pas toi mais du legumes en sauce, en flan ou ce que tu voudras, j’appelle plus ca du legumes meme si c’est bon. Ca me fait penser a Mr Lolotte pour qui un gratin de legumes en accompagnement, c’est du legume???Bon, au niveau legumes, j’ai toujours mange de tout. Par contre, je suis plutot comme tes filles pour le reste et si maman avait du s’adapter a mes gouts difficiles, elle ne s’en serait jamais sortie (tout en me faisant malgre tout souvent plaisir)! Ce qui etait sur la table etait pour tout le monde. Que j’aime ou non, il fallait s’en contenter alors finalement, je mangeais surtout les accompagnements mais je n’ai jamais eu de carrences pour autant puisqu’elle variait bien les repas;-)Cela dit, comme je suis incorrigible, j’étais venue car ta bolognaise me faisait de l’oeil mais il y a de la viande dedans, dommage pour moi:-(Bises!

  3. Notre demoiselle aussi raffolait du Roquefort et des huîtres toute petite, pour les légumes pas eu de problème, maintenant elle ne mangerait presque plus que cela. Les goûts changent, les leurs, les nôtres aussi. Ta bolognaise, un moyen pour moi de manger de la viande autre que le poulet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s