plats

poulet sauté aux artichauts sur coulis d’artichauts à l’ail des ours

Ouf, après quelques jours d’interruption, mon internet remarche enfin ! Même si ce repos forcé m’a permis de profiter à 100% des DVD de la saison 4 de 24 heures chrono, je suis quand même ravie de pouvoir revenir sur mon blog poster cette recette super sympa…

Il s’agit de réaliser un coulis d’artichauts monté au beurre à l’ail des ours, d’y placer un lit d’épinards sautés à l’ail, par dessus de déposer un sablé ou autre biscuit sec et croquant qui servira d’isolant pour le sauté qu’on mettra par dessus et qui ainsi ne baignera pas dans le coulis et les épinards, et enfin d’encore un autre sablé destiné lui à décorer et à rester bien craquant. Les sablés que j’ai réalisés à la noisette et à l’ail des ours ne m’ont pas satisfaite du tout, c’est pourquoi je préfère ne pas vous en donner la recette et vous laisser chercher vous-mêmes la recette qui vous conviendra le mieux, il faut juste que ce soit fin, craquant et parfumé à la noisette et à l’ail des ours.

Poulet sauté aux artichauts sur coulis d’artichaut à l’ail des ours

Cette petite merveille est très largement inspirée d’une recette de Régis Marcon… Qu’il réalise avec des topinambours et des grenouilles… Et des tuiles aux noisettes… Miam…
Ne cherchez pas de proportions précises, c’est un peu à l’oeil que j’ai fait tout ça et franchement c’est super facile à faire, à adapter au nombre de convives, et quel régal… Ah la la, ce Régis Marcon, que de belles idées il a…

Pour 4 personnes

Pour le coulis d’artichauts à l’ail des ours :
un peu de matière grasse (margarine spéciale cholestérol pour moi)
8 fonds d’artichauts surgelés (2 par personne)
environ 1/2 litre de bouillon de volaille (de quoi mouiller à hauteur)
sel, poivre
75g de beurre pommade (ne pas remplacer par une autre matière grasse)
les 3/4 d’un gros bouquet d’ail des ours (le reste servira pour les sablés)

Pour les épinards :
1 kilo d’épinards frais non préparés, préparés
2 grosses gousses d’ail, pelées, coupées en 2 et dégermées
un peu de matière grasse (margarine spéciale cholestérol pour moi)
sel, poivre

sablés noisette à l’ail des ours :
N’étant pas du tout satisfaite du résultat, joli à voir mais franchement pas terrible à manger, je préfère vous laisser trouver votre propre recette.

Sauté de poulet aux artichauts :
4 cuisses de poulet sans peau sans os et coupées en morceaux de la taille d’une bouchée
4 fonds d’artichauts surgelés
1 poignée de champignons de Paris
4 échalotes pelées et ciselées
1 gousse d’ail, pelée et hachée
1 verre de vin blanc
un peu de matière grasse (margarine spéciale cholestérol pour moi)
sel, poivre
un filet d’huile de noisette pour servir

Préparer les biscuits sablés ou les tuiles selon la recette de votre choix. Leur taille doit être suffisante pour que la portion de poulet repose dessus.

Blanchir les fonds d’artichauts encore gelés quelques minutes pour les dégeler.

Préparer le beurre à l’ail des ours :
mélanger intimement à la fourchette le beurre pommade et l’ail des ours finement ciselé
réserver au frigo. (Se congèle très bien)

Préparer le coulis d’artichaut :
Dans une casserole, chauffer la matière grasse et y faire revenir les fonds d’artichauts coupés en dés.

Mouiller à hauteur avec le bouillon de volaille, porter à ébullition et mijoter le temps de cuire les artichauts. Mixer, rectifier l’assaisonnement, éventuellement passer au chinois (s’il y a des parties filandreuses) et réserver dans la casserole.

Préparer les épinards :
Dans une sauteuse, chauffer un peu de matière grasse avec les gousses d’ail (ne pas brûler l’ail), ajouter les épinards et mélanger jusqu’à ce qu’ils soient « tombés ». Réserver.

Le poulet sauté aux artichauts :
Dans une autre sauteuse, chauffer un peu de matière grasse et faire dorer le poulet, le retirer, réserver.
A la place du poulet, mettre l’échalote et l’ail à fondre doucement puis sur feu vif ajouter les fonds d’artichauts coupés en dés et les champignons de Paris coupés en 2 ou en 4 selon leur taille, saler légèrement et cuire en remuant souvent jusqu’à ce que toute l’eau rendue soit évaporée. Ajouter alors le vin blanc, remettre le poulet, réduire le feu et mijoter à couvert une dizaine de minutes jusqu’à ce que tout soit cuit.

Finalisation :
Pendant que le poulet finit de cuire, réchauffer les épinards et le coulis.
Au dernier moment, mixer hors du feu le coulis avec le beurre à l’ail des ours très froid et coupé en petites parcelles.
Déposer le coulis au fond des assiettes, ajouter des épinards au centre, placer un sablé dessus puis une belle portion de poulet aux artichauts, ajouter un très mince filet d’huile de noisette puis décorer d’un 2ème sablé.

Le velouté d’artichauts est absolument inimaginablement divinement extraordinairement bon. Je n’ai pas de mots pour le décrire. Depuis j’en ai refait plusieurs fois, sans ail des ours hélas mais avec un beurre à d’autres herbes, selon ce qui me passait sous la main : oseille, ciboulette, bref c’est à se rouler par terre. J’ai également fait ça avec des topinambours et là c’est encore plus fin. Malheureusement, le cholestérol fait que monter au beurre n’est pas la technique idéale, n’est-ce pas… alors on réserve ça aux grandes occasions… Et sinon, on monte à l’huile de noisette, le résultat est différent mais non moins extraordinaire.

Quant aux sablés… Depuis, j’ai trouvé une recette nettement plus agréable sous la dent, ce n’est pas un sablé épais mais plutôt un genre « tuc », sablé apéritif, que je vous présenterai à une autre occasion mais que je n’ai pas pu tester ni avec le couple noisettes et ail des ours, ni en taille « support de poulet sauté ». Ce sera pour une autre fois…

Les épinards sont nécessaires à l’équilibre de la recette. Ils apportent une certaine acidité et âpreté qui permettent de trancher sur le reste de l’assiette. Ne les négligez pas, ils ne sont en aucun cas là rien que pour faire du vert…

Voilà, j’espère que cette recette vous plaira.
Bon WE à toutes celles et ceux qui ont la chance de ne pas travailler… 😉

Version imprimable

Publicités

5 réflexions au sujet de « poulet sauté aux artichauts sur coulis d’artichauts à l’ail des ours »

  1. Ail des ours Toujours aussi appppppétisssssantes tes recettes !!!! L’ail des ours : j’en ai vu en bocal à Paris mais où trouver des graines pour le semer ou de l’ail des ours frais ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s