soupes

crème de potimarron aux châtaignes, ravioli châtaigne-bacon

Nous sommes dimanche après-midi alors que je rédige ce billet… Il règne autour de moi un calme parfait… Mon Nomamoi dégage le portail et l’allée de l’épaisse couche de neige qui empêche toute tentative de sortie en voiture…

Fifille n°2 doit se reposer tranquillement dans sa chambre… Dehors, on entend tout juste le bruit des luges dans la pente de l’allée du lotissement où nous habitons… Les petits oiseaux ont disparu de la circulation, seul un petit rouge-gorge a trouvé le chemin vers la mangeoire :

Dans la véranda heureusement chauffée, l’hibiscus est toujours en fleurs… Quel contraste avec la neige de l’autre coté de la vitre!

Vendredi, j’ai eu la chance de pouvoir terminer mon marché avant que le blizzard commence. La météo avait bien annoncé cet épisode neigeux, j’ai donc pu prendre mes précautions. Au marché, il ne restait plus de poireaux ni de carottes chez mon maraîcher habituel. Je n’étais pas la seule à braver le froid pour faire des réserves pour les jours à venir! Je me suis vengée sur un superbe potimarron assez gros pour nourrir 4 personnes. Je pensais en faire des lamelles fines grillées au four, ma façon préférée de le déguster car je trouve le potimarron un peu trop farineux pour pouvoir l’apprécier sous d’autres formes. Et puis, en continuant mon marché, je tombe sur ma marchande de ravioli préférée qui était ce jour là à court de ravioli truffe/parmesan (le camion de livraison était coincé par la neige quelque part entre Lyon et Chambéry). Mais ce fut tant mieux, car cela m’a offert l’occasion de tester les ravioli châtaigne/bacon!

Oui, je sais, je n’aime pas trop la châtaigne… Ni le potimarron… Mais il paraît que châtaigne et potimarron vont bien ensemble… Et puis c’est surtout en sucré que je ne peux pas avaler les châtaignes ; j’ai fait un jour une verrine de crème mousseuse de châtaigne en version salée que j’ai trouvée divine… Alors pourquoi ne pas tenter à nouveau une crème à la châtaigne… augmentée de potimarron puisqu’il paraît que ça va si bien ensemble… Voilà un peu tout ce qui a tourné dans ma tête en regagnant à pied, chargée de lourds paniers débordants de victuailles destinées à tenir le siège à la maison pour la semaine, regagnant à pied disais-je donc ma voiture que la neige commençait juste à recouvrir…

C’était du juste à temps cette affaire-là! Je suis remontée sur mon plateau sous un blizzard qui faisait voler des flocons petits mais drus, glacés et innombrables tout autour de moi, et je voyais la chaussée sous mes roues devenir rapidement toute blanche… C’était vendredi midi… Nous sommes aujourd’hui dimanche 14h et le chemin qui dessert mon lotissement n’est toujours pas dégagé… Et moi je n’ai plus qu’un kilo de gros sel, du sel de cuisine iodé en plus, même pas du sel 1er prix, pour espérer empêcher la pente devant mon portail de geler… Car Auchan était en pénurie de gros sel…

C’est beau, mais c’est beau, tout ce blanc, tout ce calme… Tout est ralenti, même les bruits…

C’est un temps idéal pour rester au coin du feu à déguster une

Crème de potimarron aux châtaignes, ravioli châtaigne/bacon

pour 4 personnes

Prévoir en tout 40 minutes

1 potimarron assez gros pour 4 personnes
2 csoupe d’huile végétale neutre ou de beurre ou de margarine
1 gros oignon doux
3 poignées de châtaignes cuites en conserve
1 briquette de 20cl de crème allégée
400g environ de ravioli châtaigne/bacon
6 tranches de poitrine fumée (au diable le cholestérol!)
quelques copeaux de parmesan
1l bouillon de volaille (reconstitué pour moi)

Préchauffer le four à 190°C
Mettre la bouilloire à chauffer (ou mettre à bouillir environ 1 litre d’eau dans une petite casserole)
Mettre à bouillir aussi une grande quantité d’eau salée (pour cuire les ravioli)

Placer les tranches de poitrine fumées côte à côte sans les faire chevaucher sur une plaque anti adhésive. Couvrir d’une autre plaque identique (mettre si nécessaire du papier cuisson sur les tranches de poitrine). Réserver et enfourner pour 20 minutes quand le four est chaud.

En même temps :
Mettre à chauffer un peu de matière grasse dans une casserole.
Peler et hacher grossièrement l’oignon. Le mettre à fondre doucement dans la casserole.
Laver le potimarron, le couper en 4, enlever les graines, puis couper la chair sans la peler en morceaux. Ajouter aux oignons. Bien mélanger pour enrober.
Garder 4 châtaignes pour la déco et ajouter les autres dans la casserole

Reconstituer 1 litre de bouillon de volaille.
Mouiller à hauteur, pas plus.

Couvrir et laisser mijoter doucement environ 20 à 25 minutes.

Lorsque l’eau salée bout, y cuire les ravioli comme on le ferait pour tout ravioli qui se respecte… Ils vont remonter à la surface, attention, ça a tendance à déborder de la casserole… On surveille jusqu’à ce que les ravioli soient bien gonflés et que la pâte en soit bien blanche et souple. Pour être bien sûr(e), le miux c’est d’en goûter un!

Quand les tranches de poitrine sont bien croustillantes (ouvrir le four et soulever la plaque pour vérifier), les sortir du four et les déposer sur du papier absorbant.

Quand le potimarron est bien tendre, mixer avec la crème.

Dans le fond de chaque assiette, déposer une belle louche de crème de potimarron. Emietter 1/2 tranche de poitrine par dessus. Déposer ensuite les ravioli, émietter un peu de châtaigne, planter 1 tranche de poitrine le plus verticalement possible pour décorer et terminer avec des copeaux de parmesan.

Version imprimable

Quand j’avais publié il y a plus d’un mois ma crème de céleri-rave aux ravioli truffe noire/parmesan, vous aviez été nombreuses/nombreux à me demander où trouver ces ravioli. Ma marchande m’a volontiers confié les infos suivantes, il vous suffit de cliquer :

liste des marchés à Lyon et environs

liste des produits (pâtes fraîches etc…)

liste des fromages, charcuteries et divers

Publicités

6 réflexions au sujet de « crème de potimarron aux châtaignes, ravioli châtaigne-bacon »

  1. Depuis ta première recette, j’ai goûté aux raviolis aux cèpes, délicieux. J’espère qu’elle sera à mon marché non pas demain, je suis en route, mais la semaine prochaine. J’attends ceux aux truffes avec impatience.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s