apéro

extraordinaire cake lentille corail – carotte – graines, une recette végétarienne à faire se convertir les non-végétariens!

Voici une recette extraordinaire testée et approuvée par toute la famille!
Je l’ai faite sous forme de cake mais aussi de mini-cakes et c’est cette dernière version qui a ma préférence.
En version cake, cela peut faire une formidable entrée servie avec une petite salade verte assaisonnée d’huile de noix par exemple.
La version mini-cake sera plus propice à un apéritif. Je ne l’ai pas fait mais je suppose que ça serait même encore mieux en bouchées!

Pour le repas du réveillon de Noël, j’avais apporté ces mini-cakes que nous avions recoupés en plusieurs bouchées. Et nous les avons trempées dans du ketchup… Si si, du ketchup! C’est inimaginablement bon!

Personne n’a deviné la composition de la base de la recette… Oh bien sûr, il est toujours possible de reconnaître les petits morceaux de carottes, de fruits oléagineux et de graines divers, le parfum d’une épice, mais la lentille corail, ça, personne n’a deviné! Et quand on vous dit « y’a de la farine » et que vous répondez « même pas », alors là, que d’yeux ébahis pour contempler votre trogne réjouie !

Succès garanti!

Cake lentille corail – carotte – graines

Adapté du livre « the Avoca Café Cookbook » « Lentil and nut loaf »

Prep entre 30 et 45 minutes selon votre art du maniement du couteau!
Cuisson : 20 min pour les lentilles (peut être fait la veille) et 45 min pour le cake

50g lentilles vertes du Puy
300g lentilles corail
50g beurre (remplacés par environ 3 csoupe d’huile végétale neutre)
1 gros oignon, pelé et coupé en petits dés
3 carottes, pelées et coupées en petits dés (c’est long, c’est long…)
1 gros poivron rouge, épépiné, membranes blanches ôtées, coupé en petits dés
3 branches de céleri, pelées et coupées en petits dés
6 gousses d’ail, pelées et écrasées (ou finement ciselées?)
1 petit piment rouge, épépiné et haché le plus finement possible
2 ccafé bombées de cumin en poudre
75g chapelure fraîche (3 tranches de pain de mie, croûte ôtée, mixées pour faire de la « poudre »)
150g cheddar râpé
75g graines diverses : noix, noix de cajou crues, cacahuètes crues, graines de courge, de tournesol, pignons de pin, pistaches, amandes, noisettes, ce qui vous passe sous la main, torréfiées à sec (et un peu plus de ce mélange non torréfié pour la déco si vous le souhaitez).
6 œufs
Sel

Mettre les lentilles dans 2 casseroles séparées. Ajouter environ 4 fois leur volume d’eau froide. Porter à ébullition. A bout de 5 minutes, saler les lentilles corail. Au bout de 5 minutes en plus soit 10 en tout, vérifier la cuisson des lentilles corail et saler les lentilles vertes. Quand les lentilles corail sont cuites, les égoutter ( ça prend entre 5 et 10 minutes, si elles sont trop cuites ce n’est pas très grave) et réserver dans un grand saladier. Au bout de 10 minutes en plus soit 20 minutes en tout les lentilles vertes doivent être cuites, les égoutter et les ajouter aux lentilles corail dans le saladier.
Laisser refroidir tranquillement tout en continuant la suite.

Préparer tous les légumes
Préchauffer le four à 170°C/325°F/gaz3.

Chauffer la matière grasse dans une casserole, ajouter oignon, céleri, carotte, poivron, ail, piment et cumin. Mélanger, cuire quelques minutes : les légumes doivent être cuits mais fermes.
Ajouter aux lentilles, mélanger.
Ajouter la chapelure fraîche, le cheddar râpé, les graines, bien mélanger puis ajouter les oeufs. Goûter, rectifier l’assaisonnement (si vous ne souhaitez pas manger de jaune d’oeuf cru, faites cuire une petite ccafé de préparation soit au micro-ondes, soit à la poêle).

Préparer un moule à cake : graisser le fond et les côtés, placer une feuille de papier cuisson en travers du moule en laissant dépasser du papier sur les côtés, graisser le papier, verser la préparation, et enfourner pour 45 minutes.
J’ai choisi pour la version cake de rajouter un peu de mélange de graines identique à celui déjà dans la préparation mais non torréfié et de le « saupoudrer » à la surface du cake avant d’enfourner, car il me semblait que c’était fait ainsi sur la photo du livre.

Il est indiqué qu’on peut le déguster froid ou chaud. Je n’ai goûté que froid. Nature ou avec du ketchup. Mais il paraît que c’est excellent aussi avec un chutney!

Une remarque importante : il faut utiliser des carottes de taille moyenne. Une fois j’ai pris de grosses carottes d’hiver. J’ai donc obtenu beaucoup trop de dés de carotte! Tout ce que j’ai changé à la recette pour compenser, c’est que j’ai ajouté 2 tranches de pain de mie (après avoir ôté la croûte) aux 3 tranches déjà mixées pour faire la chapelure fraîche. Et adapté l’assaisonnement bien entendu!

Version imprimable

Publicités

24 réflexions au sujet de « extraordinaire cake lentille corail – carotte – graines, une recette végétarienne à faire se convertir les non-végétariens! »

  1. J’ai réalisé ces petits cakes en version mini et nous avons adoré!!! Bon, je n’avais pas sous la main le céleri, le poivron ni le piment alors j’ai improvisé en ajoutant des crevettes..et le résultat était délicieux!! Une recette que je vais garder précieusement, merci!!

  2. D’un côté, je trouve tes petits cakes super mignons, d’un autre je n’arrive pas manger de lentilles. Tu pourrais peut-être en apporter un morceau à notre prochaine rencontre !

  3. Faciliter la coupe des carottes Bonjour,J’ai fait ce cake avec plaisir : il a été très apprécié.Je vous signale que vous pouvez vous éviter bien des désagréments en râpant les carottes à la grosse grille. Le résultat sera le même que si vous vous donnez la peine de les couper en petits bâtonnets.Je cuisine souvent les carottes râpées « gros » : elles cuisent plus vite et donnent toute leur saveur à mes préparations (notamment au lait de coco, curry et raisins secs avec un trait de jus de gingembre pour finir)… Voilà. Et merci pour cette recette délicieuse.

  4. Réponse à Marie-Claude : Si pour une soupe ou un « carrot cake » par exemple, il est parfaitement possible (et même souhaitable) de râper les carottes au lieu de se casser la tête à les couper, dans cette recette il est préférable au contraire de garder de petits dés de légumes. Pas de bâtonnets car soit ils fondraient et disparaitraient à la cuisson, soit au contraire ils resteraient craquants et empêcheraient alors de trancher aisément le cake. Dans cette recette bien particulière, les morceaux de carotte doivent rester bien présents, et tous les légumes doivent avoir la même taille : céleri, carotte, poivron, de tout petits dés… C’est long mais le résultat en vaut la chandelle!Cordialement,Cath

    1. @Marisa : merci Marisa, c’est très gentil d’avoir pris le temps de revenir commenter sur le blog ! Je suis ravie que ce cake t’ait plu, c’est vraiment une de mes recettes préférées. Bonne journée !

    1. @Marisa : voilà un objet de cuisine que je n’ai pas… Va falloir que j’investisse… Surtout pour ce genre de recette, parce que les carottes, ouille ouille ouille, c’est looooooong…

  5. Merci pour cette recette de cake : je la nomme « cake madras » !!
    J’ai flashé sur cette recette car je voulais utiliser les lentilles corail autrement qu’en soupe.
    Mais, prochainement je ferais ce potage qui m’a l’air délicieux !
    BRAVO !!

  6. délicieux ! J’ai rajouté du curcuma pour avoir une belle couleur jaune. Chaud, c’est excellent. Même sans les graines (je n’en avais pas sous la main). Au dessus, j’ai saupoudré de parmesan pour que ça dore un peu. Merci pour cette super recette, c’est un plat très complet !

  7. Bonsoir,
    je viens de découvrir votre recette et elle m’a beaucoup plus(par l’originalité), mais je suis vegetarienne et quand jai vu ‘cheddar’ aie aie aie. Dommage , Le vegetarisme cest sans chaire mais
    aussi sans produits issus des animaux.

    Bonne continuation

    1. @Chloe : Mince alors, confondrais-je avec le végétalisme alors ? … En attendant, on m’a dit qu’il existait des fromages végétaux, je me demande si ça ne pourrait pas remplacer ?

  8. Merci d’avoir si rapidement, non vous ne vous trompez pas du tout! En fait il y a différentes sortes de végétarismes, mais je ne consomme plus (ou le moins possible) de lait de vache.
    J’ai remarqué que quand on m’en servait à présent, ma digestion était moyenne…
    Je vais le remplacer par du chèvre ou brebis,

    Très bonne continuation
    Chloe

    1. @Chloe : Houuuuuuuu… Alors là… Ça date de 2010… Je ne me souviens pas trop…
      Je viens de relire la recette, et franchement, je ne le ferais pas. Je vous dis ça à l’instinct car je n’ai pas de justification autre que de dire que quand on fait des boulettes de viande, ce qui ne va franchement pas vous parler vu que vous n’en consommez pas, mais bon, je ne vois pas d’autre comparaison à vif comme ça… Bref, quand on fait des boulettes de viande, disais-je donc, c’est vraiment de la chapelure ou de la mie de pain trempée qu’on utilise, pas de la farine ou de la fécule ou autre… Je préfère répondre non. Mais si vous n’avez pas de chapelure, du vieux pain sec bien mixé marchera très bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s