soupes

soupe au chorizo, pois chiches et pommes de terre

Besoin de réconfort ? Vive la soupe! En cette saison particulièrement froide, il n’y a rien de mieux!

Je vous en propose une petite vite faite, bien sympa grâce à ses couleurs et ses épices (ou son épice ? faut que retourne apprendre le français sur les bancs de l’école, moi!), et tellement bonne…

Soupe au chorizo, pois chiches
et pommes de terre

Pour 4

1 boîte 400ml pulpe de tomates
Selon le diamètre du chorizo, compter de 3 à 6 tranches un peu épaisses (7mm) par personne, coupées en dés de la taille d’une bouchée
6 tranches hyper fines de poitrine fumée
1 oignon
2 gousses d’ail
1 ccafé paprika
1 boite 400g pois chiches
environ 1/2 litre bouillon de volaille, de l’eau irait très bien.
4 petites patates à soupe, pas trop grosses en tout cas!
1 petite feuille de laurier
2 brindilles de thym
quelques branches de persil et les feuilles pour la déco (ne les cherchez pas sur les photos, je les ai oubliées à côté de l’évier…)
QS sel

Dans une poêle, faire griller les tranches de poitrine. Réserver sur du papier absorbant.

Couper le chorizo en dés de la taille d’une petite bouchée.
Dans une casserole, faire dorer à feu moyen-vif les dés de chorizo.
Pendant ce temps, peler rapidement l’oignon et le hacher grossièrement.
Quand le chorizo est doré, baisser le feu au minimum, ôter le chorizo de la casserole et le réserver.
Mettre l’oignon à fondre doucement dans le gras rendu par le chorizo en remuant de temps en temps.
Pendant ce temps, peler et dégermer l’ail, le hacher grossièrement.
Peler les patates et les couper en dés à peine plus gros que le chorizo.
Rincer les pois chiches
Quand l’oignon est fondu sans coloration, ajouter l’ail, laisser fondre 2 minutes tout doucement en remuant pour ne pas le brûler. Ajouter alors le paprika, les tomates, les patates, le chorizo, les herbes, les queues de persil et le bouillon qui doit permettre de mouiller environ 1cm plus haut que le morceau le plus haut.
Porter à ébullition, couvrir, baisser le feu pour mijoter tout doucement une vingtaine de minutes, retirer les queues de persil, le laurier et le bois du thym, ajouter enfin les pois chiches juste le temps de les réchauffer. Ciseler finement les feuilles de persil.
Goûter, rectifier l’assaisonnement.

Répartir dans les assiettes, émietter 1/2 tranche de poitrine, saupoudrer du persil ciselé (pas sur les photos, je l’avais oublié) et planter une tranche de poitrine pour donner de la hauteur.

Ca manquait un peu de piment quand même… Peut-être que du paprika fort m’aurait plus inspirée ? Mais bon, pas grave, c’était déjà bien bon, ben chaud, bien nourrissant. La poitrine n’est absolument pas une obligation, c’est juste parce que mon Nommoi n’est pas content quand il n’a pas du tout de protéine d’origine animale pour apporter du croustillant, du sel et du goût fumé. Sur ce dernier point, finalement, peut-être que le paprika fumé aurait permis d’atteindre de but ? En plus il est un peu piquant… Hmmmmm, à tenter avec du paprika fumé la prochaine fois!

Version imprimable

Publicités

5 réflexions au sujet de « soupe au chorizo, pois chiches et pommes de terre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s