bases

citrons confits à l’huile d’olive de Carpe Diem

Chose promise, chose due, voici les

Citrons confits à l’huile d’olive de Carpe Diem

une recette de Carpe Diem (clic)

Ce sont ci-dessus les citrons du jardin de ma cousine Jacqueline, rapportés de Corse début Mars.
Pour un grand bocal « le parfait » de 1 litre, on peut caser 4 gros citrons seulement…
J’ai apporté une modification seulement à la recette de notre regrettée Carpe, j’ai laissé nager mes citrons dans le sel 3 semaines au lieu de 2.

Voici le reportage photo de la réalisation :

Les citrons (qui sont bio, bien sûr, poussés sur l’un des nombreux citronniers de ma cousine) sont d’abord lavés soigneusement (et oui, bio ne veut pas dire propre! Tous les oiseaux ont fait pipi dessus! lol!) avant d’être entaillés en 4 sans aller jusqu’à séparer les quartiers.

Pour bien voir comment ils sont coupés :

Ils sont ensuite bourrés de gros sel : on écarte les quartiers pour former une fleur et on fait couler une bonne poignée de gros sel dedans, puis on referme la fleur en enfermant le plus de sel possible à l’intérieur, avant de rentrer le citron ainsi préparé dans le bocal préalablement stérilisé (plus exactement ébouillanté en ce qui me concerne puis refroidi tête en bas sur un torchon propre).

Il ne reste plus qu’à verser de l’eau de source (ou dans mon cas de l’eau bouillie refroidie) pour noyer les citrons.
Malheureusement, ces satanés citrons ont la fâcheuse habitude de remonter à la surface… Ils ne trempent plus complètement dans l’eau! Alors pour remédier à cela, on les cale à l’aide de piques en bois ou autre chose, chacun sa méthode! Tout est bon du moment que les citrons sont totalement immergés.

Oui, bon, je sais, à quoi ça sert de stériliser (ou au moins faire bouillir) tout ça pour y ajouter des piques de bois pas stériles du tout ? C’est une bonne question, je vous remercie de l’avoir posée, question suivante, comme disait Thierry Le Luron! lol!

On ferme avec la capsule en caoutchouc (bouillie, si si! lol!) et on remise au fond d’un placard pour 2 semaines chez Carpe, 3 semaines chez moi!

Ensuite je n’ai plus de photos, mais ce n’est pas grave, c’est hyper simple : Au bout des 2 ou 3 semaines, on vide le bocal que l’on lave et sèche soigneusement. On rince les citrons sous l’eau courante sans chercher à s’inquiéter s’il reste ou non du sel, les citrons sont comme ils viennent. Puis on les sèche bien avec du sopalin. On les place ensuite dans le bocal propre en tassant bien et on remplit d’huile d’olive de « bonne qualité », précise Carpe Diem, jusqu’à de nouveau noyer les citrons. Là aussi, il va falloir se débrouiller pour qu’ils restent au fond!
J’ai remarqué que des bulles d’air remontent à la surface de l’huile : avant de ranger mes bocaux, je m’assure donc qu’il y a bien assez d’huile, que les citrons sont bien noyés, puis je ferme les bocaux hermétiquement avec la capsule en caoutchouc

Carpe Diem indique ensuite qu’on peut consommer nos citrons de quelques jours à quelques mois plus tard. On garde le bocal dans une pièce fraîche et sombre, je remise donc mes bocaux à la cave tant qu’ils ne sont pas ouverts, puis au frigo une fois ouverts. Le passage au frigo fige l’huile, mais ce n’est pas grave.

J’ai remarqué qu’il arrive qu’une légère fermentation se produise parfois, et qu’on entende « pschiiiiiiiiiit » en ouvrant le bocal. Renseignement pris à l’époque auprès de Carpe, ce n’est pas un souci, c’est normal. Il faut juste bien veiller à rajouter de l’huile chaque fois que c’est nécessaire, les citrons ne doivent jamais être en contact avec l’air.

Enfin, on n’utilise la plupart du temps qu’un petit morceau de citron. Il faut alors sortir le citron, couper un quartier et tout de suite re-noyer le reste dans l’huile du bocal. Travailler avec des mains propres et des outils propres sur un plan de travail propre (ce qui est une évidence, merci Cath d’enfoncer ainsi des portes ouvertes!!!) permet de conserver les citrons sans souci.

Pour toutes celles et tous ceux qui aiment les citrons autant que moi, et en souvenir de Carpe, une petite dernière :

Version imprimable

Publicités

9 réflexions au sujet de « citrons confits à l’huile d’olive de Carpe Diem »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s