divers

séjour à Dublin

Il y a quelques jours, j’étais à Dublin… En très bonne compagnie puisque j’ai été accueillie à bras ouverts par mon ancienne correspondante de quand j’apprenais l’anglais à l’école, devenue une amie pour de vrai !

Mon amie m’a fait visiter en particulier les Haras Nationaux (Irish National Studs), où j’ai eu l’immense honneur de voir (de loin hélas, on a eu beau lui promettre monts et merveilles carottes et pain il n’a même pas daigné nous jeter un regard…) un superbe étalon valant la modique somme d’un million d’euros… Si si c’est possible… C’était le plus cher de tous les étalons des Haras Nationaux Irlandais…

Les étalons étaient bien installés dans de grands prés, un pré par bête :

Celui-ci (au-dessus et au-dessous), dont j’ignore la valeur (mais forcément moins de 1 million…), a été très sympa et s’est largement prêté à la séance photo…

Comme quoi valoir 1000000€ ne vous rend pas forcément plus sympa… 😉

Les femelles (également appelées juments ou « mares »…) elles, sont parquées ensemble. Loin des mâles (appelés étalons ou « stallions » quand ils sont en pleine possession de leurs moyens…)

Secouez bien le tout pour mélanger et vous obtiendrez… de beaux petits poulains (foals) !

Nous avons aussi visité le jardin japonais, au même endroit que les haras nationaux.

Petite photo de présentation pour commencer :

« ces jardins racontent l’histoire de ‘la vie de l’homme’ du berceau jusqu’à la tombe et sont considérés comme les plus beaux jardins japonais d’Europe »…
Je ne connais pas beaucoup de jardins japonais mais je dois avouer en effet que ceux-ci sont superbes. Et quand on a en plus la chance de les découvrir ensoleillées juste après le passage d’une averse, c’est absolument top !

Non, l’entrée n’est pas là, allons, lisez donc ce qui est écrit !

(pour ceux qui ne causent pas l’angliche, c’est écrit « merci de garder cette porte fermée en permanence ». Bon.)

Allez, petite ballade sans commentaire.

Oui, c’est tout. J’en ai beaucoup d’autres, des photos, ça c’est la joie d’avoir un appareil numérique, on prend 500 photos là où en argentique on n’en aurait pris que 2 ou 3… 😉 Mais c’est nettement moins la joie pour ceux à qui ont dit « venez donc manger chez nous, on vous montrera nos photos de vacances… » Qui n’y a jamais eu droit ?
Alors je vous évite le supplice.
Oui, vous pouvez dire merci ! lol !

Et du coup je vous invite à un autre genre de supplice :

un « carrot cake » avec son superbe glaçage au philadelphia, et un latte généreux et crémeux… Ah, le lait irlandais, mon Dieu c’est quand même autre chose que le nôtre… Soupir… Reniflement…

Nous sommes aussi allées au Powerscourt Estate.

On a commencé avec le coin jardinerie, très très sympa au soleil

Connaissez-vous cette plante juste au-dessous ?

C’est ce qu’ils appellent de la lavande française… La lavande de mon jardin à moi ne ressemble pas vraiment à ça, mais bon… Vous voyez, « French Lavender » sur la photo ci-dessous !

Et puis bien sûr, impossible de résister à l’envie d’un autre café au lait, mais pas sur la terrasse, non, le soleil s’était caché, donc à l’intérieur, juste dans le creux d’un bow-window (qui entre nous soit-dit s’appelle bay window en anglais…), sur une mignonne petite table où se trouvent à disposition sucre, pot à lait, sel et poivre, car on peut y prendre un café comme y manger à toute heure !

Enfin le pot à lait à disposition, ce n’est quand même pas partout. Là c’était au Avoca Café de l’endroit… Mais je vous reparlerai plus loin du Avoca Café.

Pas mal, la vue sur la terrasse, quand même, non ?

Je reviens maintenant au Avoca Café. J’avais déjà leur livre de cuisine Avoca Café Cookbook, un cadeau de mon amie losque nous nous étions retrouvées grâce à facebook il y a maintenant un an et demi. Un cadeau très apprécié, j’y ai déjà pris pas mal de recettes ( et ce sera d’ailleurs la source de mon prochain billet ! ) et là je n’ai pas résisté : ils ont publié un tome 2 !!!!! Rhâââââ j’ai cru défaillir de bonheur dans la boutique ! Et devinez ce que j’ai trouvé d’autre ? Du gingembre confit au sirop !  Et cette fois je ne me suis pas fait avoir, j’ai mis le pot dans ma valise en soute histoire qu’on ne me le retire pas à la sécurité de l’aéroport ! On ne m’aura pas 2 fois !

Alors, elle est pas belle, la vie ?

Quelques liens :

Powerscourt Estate

Avoca Café

Irish National Studs

Japanese Gardens

Et un immense merci à mon amie irlandaise que j’espère revoir bientôt !

Publicités

4 réflexions au sujet de « séjour à Dublin »

  1. Tss tss! alors pas de brioche mais un carrotcake crémeux?? est-ce bien raisonnable et le lait n’en parlons pas car il était entier bien sûr!!! ;-)))Tu as bien raison de te faire plaisir. ET qu’est-ce que c’est cette histoire, on t’avait confisqué le gingembre confit, ils avaient peur de quoi,que ce soit une bombe ??

  2. @Colinette : oui, superbe séjour, et en plus quand on est avec une amie très chère c’est encore meilleur !@Choupette : Oui, je me le suis fait confisquer à la sécurité de l’aéroport parce qu’il y a le sirop dans le bocal avec les boules de gingembre confit, c’est un liquide… J’en avais parlé ici : http://lacath.canalblog.com/archives/2010/03/05/17060742.htmlLe lait, oui entier bien entendu… Mais chez mon amie, pour le café ou le thé, c’était du demi-écrémé, heureusement car j’en consomme à longueur de journée !@Tonton9000 : aurais-je trouvé en ta personne quelqu’un d’encore plus passionné de bouffe que moi ? Guinness, irish coffee, saumon… 😉 Le connémara ne se mange pas mais on y mange pas mal ! lol !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s