plats

cabillaud aux 5 épices et porto

Voici aujourd’hui une recette trouvée dans un magazine dans l’avion en rentrant de Corse. C’était début Mars… Il m’a fallu bien du temps pour trouver l’occasion de la faire, certes, mais aussi bien du temps pour la publier… Sans doute parce que nos avis à mon Nomamoi et moi étaient assez partagés sur le résultat…
Mais je vous laisse juger par vous-mêmes.

Cabillaud aux 5-épices et porto

Adapté d’une recette de Monique Géronimi trouvée dans un magazine dans un avion…
Ne me demandez pas qui est cette Monique, Google ne la connaît pas…

La recette d’origine se fait avec une perche ou une dorade entière (et avec la peau), mais comme la perche est introuvable et que je n’aime pas trop la dorade à laquelle je trouve un fond d’amertume désagréable, j’ai cherché du bar pour remplacer et, n’en trouvant pas, j’ai finalement pris du cabillaud…

Pour 2 personnes

Pour le poisson :
2 pavés de cabillaud (sans la peau pour moi)
1 pouce de gingembre frais (environ 3cm)
3 ou 4 oignons verts chinois (sinon, ciboulette ou 1 oignon-botte le plus fin possible)
un peu d’huile
Pour la sauce :
3 csoupe porto
3 csoupe sauce soja
1 ccafé sucre en poudre
2 csoupe eau
1 1/2 ccafé 5-épices chinois
Pour la déco :
1 ou 2 brindilles (les feuilles) de coriandre

Peler le gingembre, le couper en fins bâtonnets (julienne)
Ciseler l’oignon (bulbe et vert)
Mélanger dans un bol les ingrédients de la sauce.
Si vous utilisez un poisson avec la peau, entailler cette dernière de la lame d’un couteau en quelques lignes.

Pour un poisson entier avec la peau :
Chauffer à feu très vif un peu d’huile dans une poêle, y dorer le poisson sur ses 2 faces sans chercher à les cuire entièrement, environ 2 minutes seulement pour chaque face, on terminera la cuisson plus tard. On veut juste griller la peau. Si votre feu n’est pas assez vif, le poisson risquera de trop cuire, donc laissez bien la poêle chauffer…
Retirer le poisson, réserver.
Baisser le feu, on veut maintenant un feu bien doux.
Pour un poisson en pavé sans peau, on passe directement à la suite.
Pour m’assurer que tout le monde a bien suivi, je précise encore une fois que mon poisson n’ayant plus sa peau, je n’ai pas du tout fait ce qui est mentionné au-dessus !

Dans la poêle chauffée à feu doux, mettre un peu d’huile (ou en remettre si nécessaire) puis placer la julienne de gingembre et l’oignon ciselé (j’ai gardé un peu de vert pour la déco) et laisser fondre en remuant.
Ajouter le poisson puis verser la sauce et laisser monter l’ébullition toujours sur feu doux. Retourner le poisson très précautionneusement, surtout s’il n’a pas sa peau, pour assurer la cuisson à coeur. Attention à ne pas sur-cuire la pauvre bête, cependant !  Le poisson trop cuit, c’est sec, poueurk ! Monique Géronimi indique 5 minutes de cuisson sur chaque face parce qu’elle utilise une dorade entière et non des filets ou pavés, mais un poisson déjà passé une première fois dans la poêle ! Je ne sais pas du tout combien de temps j’ai mis, je regarde le poisson, c’est sa couleur qui me guide, nacrée pas cuit, blanche cuit… Je pense qu’il a fallu un peu moins de 5 minutes par face, mais guère moins.

Monique Géronimi conseille de servir avec du riz blanc et quelques légumes sautés. OK pour le riz blanc, quant aux légumes… Hum hum… Allez, quelques feuilles de coriandre et l’oignon vert réservé !

Voilà… Tout simple et rapide…

Nos avis sur ce plat ont été assez différents… Mon Nomamoi a trouvé ça très très bon, il a apprécié les parfums, les saveurs, les couleurs, tout, quoi !
Quant à moi, ben… pas trouvé ça bien extraordinaire… Pas mauvais, hein, faut pas non plus me faire dire ce que je n’ai pas dit. D’ailleurs j’ai tout fini mon assiette, je n’ai rien donné au chat… 😉 Mais s’il y en avait eu plus je ne serais pas forcément allée en reprendre…

Il faut reconnaître que le choix du poisson a sûrement son importance. La daurade et la perche sont des poissons très goûteux, contrairement au cabillaud. Pas de chance, la perche est introuvable, quant à la dorade, je n’aime pas son goût… Le résultat aurait-il été meilleur avec ces poissons ? Peut-être… Sûrement…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Version imprimable

Publicités

7 réflexions au sujet de « cabillaud aux 5 épices et porto »

  1. @Choupette : dos de cabillaud, mon « morceau » préféré… Je viens d’aller voir sur ton blog et j’adore comme tu as travaillé le tien !@Clemence : J’avoue que moi non plus ! Mais ça marche très bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s