plats

jambalaya de porc et chorizo

Bon, le terme « jambalaya » est-il bien adapté à cette recette ? Je ne crois pas. Je ne sais pas. En tout cas c’est super bon et c’est tout ce qui compte !
Le mot « jambalaya » me fait penser au Sud des États-Unis, à la Louisiane, au piment et aux épices et herbes… Ici, ce plat  me fait plutôt penser à l’Espagne, du riz, du chorizo, des poivrons… Même s’il y a des épices cajun typiquement de la Louisiane pour parfumer…
Mais quel que soit le nom exact de ce plat, le plus important est qu’il soit bon, simple, parfumé, ensoleillé !

Jambalaya de porc et chorizo

J’ai trouvé cette recette dans le numéro d’Avril 2011 du magazine Good Food sous le nom de « Chicken & chorizo jambalaya ».

A l’origine cette recette était destinée à du poulet, mais c’est du sauté de porc que j’avais à la maison, donc le poulet est devenu porc d’un coup de baguette magique !

Pour 4 personnes

Prévoir environ 45 minutes.

du sauté de porc pour 4 personnes, environ 750g
1 bel oignon
1 poivron rouge
2 belles gousses d’ail
75g chorizo (pas pesé, j’ai mis au pif…)
1 csoupe épices cajun (ceux que j’avais trouvé à la foire de Lyon le mois dernier)
250g riz (long grain dit la recette d’origine, moi j’ai mis du riz thaï)
1 boite 400g pulpe tomate
350ml bouillon de volaille
QS huile olive, sel

Chauffer à feu vif un peu d’huile d’olive dans une grande sauteuse possédant un couvercle (ou dans une cocotte en fonte, peu importe, l’important c’est de pouvoir chauffer fort d’une part, et d’avoir un couvercle d’autre part.)
Y faire revenir la viande en la remuant de temps en temps, elle doit être bien dorée. Saler.

Cette étape prend environ 5 à 8 minutes.
On va en profiter pour préparer les autres ingrédients.
Peler et hacher l’oignon.
Peler, dégermer et ciseler (ou écraser) l’ail.
Laver, épépiner le poivron, le couper en lamelles.
Trancher le chorizo en rondelles fines.
Préparer le bouillon. Pour moi cela signifie remplir la bouilloire et la mettre en marche… 😉
On a largement le temps de faire ça pendant que le porc dore tranquillement.
Quand le porc est bien doré, on le retire de la sauteuse et on passe le feu sur moyen-vif.

Oui, je sais, il y a des personnes qui se demandent ce que signifie ce jargon débile… Moyen-vif… C’est quoi ça, c’est moyen ou c’est vif ? Eh bien, ce terme un peu bizarre en effet, je le tiens de mes 2 années et demie (j’y tiens, à ce demi !) passées au USA. Là-bas, ma cuisinière n’était pas graduée en chiffres de 1 à 8 ou 10 mais en niveaux de chaleur… Doux, moyen-doux, moyen, moyen-vif et vif… Simple et efficace, non ?

Bon, revenons à notre sauteuse, nous venons de retirer le porc pour le réserver dans un saladier ou une grande assiette et de baisser légèrement le feu. On peut éventuellement jeter l’excédent de gras si jamais le porc en a rendu en dorant.
Mettre les oignons dans la sauteuse et laisser fondre 3 ou 4 minutes en remuant souvent.

Quand l’oignon est bien tendre, ajouter ail, poivron, chorizo et épices cajun, mélanger et laisser chauffer environ 5 minutes en remuant souvent pour ne pas brûler l’ail.

Remettre la viande dans la sauteuse, ajouter le riz,

la boite de tomate et le bouillon chaud

puis couvrir et laisser mijoter à feu doux environ 20 à 25 minutes, le temps que le riz soit cuit. Ce temps est suffisant pour que le porc soit cuit, car il s’agit de sauté de porc, donc de morceaux de taille compatible avec cette cuisson.
Goûter et rectifier l’assaisonnement, puis servir bien chaud !

Et je suis allée sur la terrasse couper un peu de la petite ciboulette toute neuve qui vient de se déchainer avec le soleil pour décorer les assiettes…

Beau et bon, parfumé à point, très bien, ce plat. Un peu bourratif peut-être, mais bon, vu le froid qu’il fait dehors ces derniers jours, on ne va pas s’en plaindre…

Le mélange cajun : chacun met un peu ce qu’il a sous la main, et ce que les cajuns ont sous la main, en général, c’est du piment séché en flocon ou en poudre (cayenne et compagnie), de l’oignon et de l’ail en poudre, du piment séché, de l’origan, du thym et du laurier séchés, du piment séché, du poivre, et on peut éventuellement aussi ajouter un peu de piment séché… 😉 Oui, ça dépote, mais c’est trop bon ! 😉

Version imprimable

Publicités

11 réflexions au sujet de « jambalaya de porc et chorizo »

  1. j’ai réussit à trouver les épices « Cajun » et je viens de réaliser la recette, les avis sont unanimes : un vrai régal.
    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s