accompagnements

purée à l’ail des ours pour finir en beauté la saison de cette herbe merveilleuse

Gandalf nous prend beaucoup de temps et d’attention depuis son arrivée samedi dernier à la maison. Il a fait énormément de progrès mais il est très embêté par les effets du coryza. S’il ne bave plus, il éternue encore beaucoup, dès qu’il baisse la tête en fait, ce qui fait qu’il a beaucoup de difficultés à boire et à manger et qu’il ne peut absolument pas se toiletter. Sa gorge est très encombrée, son nez fait des bulles, bref il faut du temps pour que les médicaments fassent effet. Pour Dumbledore, ça a duré 2 semaines… Nous n’en sommes qu’à 6 jours en compagnie de Gandalf, donc soyons patients…

En tout cas, ça ne l’empêche pas de ronronner… Et c’est drôlement important !

Après ces quelques nouvelles rapides de Gandalf le Gris, passons à la recette du jour :

Purée à l’ail des ours

Je cherchais, il y a 2 semaines déjà,  une recette qui me permettrait de transcender cette herbe magnifique dont j’avais rapporté un énorme bouquet.

Ayant déjà refait l’extraordinaire risotto à l’ail des ours un nombre de fois impressionnant, il fallait que je trouve autre chose. Le poulet sauté avec les artichauts à l’ail des ours, c’est extraordinaire mais je n’avais pas tous les ingrédients, et surtout je cherchais quelque chose de rapide à faire. L’omelette à l’ail des ours, Vanille m’avait fait découvrir, c’est délicieux (et rapide) mais les oeufs ne font pas bon ménage avec le cholestérol… Le beurre à l’ail des ours, délicieux mais pas top pour le cholestérol non plus. La tartinade de fromage de chèvre frais (genre Petit Billy) à l’ail des ours, j’ai essayé, c’est bon mais pas extraordinaire. C’est nettement meilleur avec de l’ail et de la ciboulette ! Comme j’avais un poulet à rôtir et des patates, je me suis dit que j’allais essayer la purée à l’ail des ours !

Je ne vous ferai pas l’affront de mettre une recette de purée… Heu… Allez, vite fait sans insister, on ne sait jamais… 😉

Bref on prend des patates à soupe, on compte environ 1 kilo pour 4 personnes, on pèle les patates, on les lave bien, on les coupe en 2 ou en 4 si elles sont grosses, l’essentiel est d’avoir des patates de taille homogène.  Ensuite on les fait cuire dans de l’eau bien salée, départ à l’eau froide. Ne me demandez pas pourquoi ce départ à l’eau froide, j’ai lu quelque part qu’il fallait faire comme ça, donc comme je suis bête et disciplinée…
Mais revenons à notre purée.
Quand les patates sont cuites (tester de la pointe d’un couteau qui doit s’enfoncer sans résistance jusqu’à traverser la patate) les égoutter et les écraser de la manière de votre choix, mais pas au mixeur à couteau qui ferait de la colle à tapisserie. Utiliser un bon vieux presse-purée à manivelle, l’accessoire spécial de votre kitchenaid, un pilon manuel spécial purée, l’accessoire spécial purée de votre mixeur plongeur, ou.. une fourchette !
Ajouter un bon peu de beurre ou d’huile d’olive pour ceux qui comme moi préfèrent garder le beurre pour les grandes occasions, délayer petit à petit avec un peu de lait chaud ou de bouillon de volaille, procéder aux ajouts de liquide par petites quantités de façon à arrêter quand vous atteignez la consistance de votre choix.
Quand la purée est terminée et qu’on passe à la dégustation, ciseler un beau bouquet d’ail des ours et ajouter dans la purée brûlante, mélanger et servir immédiatement !

Et avec le jus du poulet rôti, c’est à faire damner un saint !

Mais ça, c’était il y a 2 semaines…
Quand je pense que ce soir ce sera poulet rôti / purée, je désespère que la saison de l’ail des ours soit déjà terminée… D’autant plus que Chantal vient de proposer sur son blog une recette de filets de rougets au pesto d’ail des ours qui me tente, mais me tente… Va falloir attendre l’an prochain !

Advertisements

14 réflexions au sujet de « purée à l’ail des ours pour finir en beauté la saison de cette herbe merveilleuse »

  1. Bon moi l’ail des ours jamais goûté alors ne te désespère pas et attends sagement l’année prochaine; Quant à Gandalf je ne comprends pas que la SPA laissent les animaux malades comme ça et ne fasse rien pour eux ! j’espère que tout va s’arranger pour lui le plus rapidement possible.;-)

  2. @Choupette : Merci de t’inquiéter pour notre Gandalf ! L’ail des ours, attention quand tu te promènes en foret, ça ressemble au muguet qui lui est toxique.

    @Cathy : Vi vi, c’est un jus qui donne envie… Quelle couleur… Slurp, je bave devant mes photos moi aussi… Et Gandalf, lui, ne bave plus… mais il éternue encore et secoue sa tête pour essayer de se vider les sinus et l’arrière-gorge !

    La spa permet de ramener un animal gratuitement en consultation s’il tombe malade dans les 15 jours qui suivent son adoption et laisse également la liberté d’aller voir le véto de son choix. C’est notre cas, nous avons mené Gandalf à notre vétérinaire attitré.
    Gandalf a été vacciné le 1er jour de son arrivée à la spa et a eu son rappel, toujours à la spa, dans les règles de l’art vétérinaire. Mais d’une part le vaccin n’est pas sûr à 100% et d’autre part l’animal peut avoir été contaminé avant la vaccination ou entre les 2 piqûres, et dans ce cas la maladie peut en être augmentée.
    La Spa a été 100% réglo, absolument rien ne peut leur être reproché, le coryza dans une chatterie c’est comme les poux en maternelle ou en primaire… ils s’installent même sur des têtes bien propres et aspergées de répulsif…

  3. il faut laisser le temps que les médocs fassent leurs effets quand même!!
    J’espère qu’il va très vite se remettre, je n’en doute pas avec les bons soins que tu vas lui donner 😀

    L’ail des ours connait pas, mais je ne désespère pas de m’y mettre un jour.

    1. Oui ma Poupette, tu as raison, il faut laisser le temps aux médocs… Il n’est sous traitement que depuis lundi matin…
      Et l’ail des ours, j’espère que tu vas arriver à en trouver un jour, c’est tellement bon…

  4. mes chats ont soufferts de chorizo aussi mais les antibiotiques ont bien fait leur effet. il faut bien surveiller aussi les yeux pour éviter les conjonctivites. je n’aurais encore pas eu le temps cette année d’aller chercher de l’ail des ours. Ca devient difficile de trouver plus de 5 minutes pour cuisiner.

    1. @MArie : Merci pour le chat ! Gandalf est en pension chez le véto depuis une semaine, sous perf, antibio et corticoïdes. Si tout va bien je le récupère cet après midi… Je croise les doigts pour qu’il s’alimente spontanément, sinon il va encore rester chez le véto… En tout cas, il a retrouvé la forme, je vais le voir l’après midi chez le véto, et il est tout calin, il joue avec ses croquettes (au lieu de les manger, crétin de chat ! lol !) bref je le découvre en fait puiqu’il n’est resté chez nous que 6 jours à la sortie de la spa, et comme il était très malade, il était très « éteint »… La je pense qu’on va bien rigoler avec lui, il a l’air très joueur !
      L’ail des ours, fini ici… Vivement l’an prochain… Etmoi aussi je cours tout le temps, difficile en effet de trouver 5 minutes pour cuisiner… Je devrais lancer une rubrique « repas en 5 minutes chrono » ! Je pense que j’aurais mon petit succès ! 😉

    1. @Zéno : il doit y avoir de l’ail dans ton pesto alors, parce que l’ail des ours ne laisse pas plus l’haleine d’ail que la ciboulette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s