plats

poulet orange gingembre au barbecue et sauce orange soja miel

Il y a déjà une semaine, nous étions rassemblés à la maison pour fêter les mamans et les anniversaires. Copain n°1, mon Nomamoi et Fifille n°1 dans l’ordre chronologique sur Mai. Enfin chronologique… Bien évidemment, mon Nomamoi est arrivé le premier ! lol !

C’est Fifille n°1 qui a choisi le menu que je vous avais déjà décrit dans ce billet. Je ne vais donc pas tout recommencer. Je veux juste aujourd’hui vous donner la recette du poulet au barbecue que nous avons faite et vous parler un peu de Gandalf.

Gandalf… Le héros de ce blog… Le chat qui tient en haleine toute la blogomiam (modeste moi ? lol !) et dont je vais faire le bulletin de santé un peu comme cela a été fait pour messieurs Mitterrand, Chirac, Johnny, bref pour des célébrités qu’elles soient politiques ou du show-biz… Je crois qu’il me faut me résoudre à cette fatalité : mon chat est un personnage public, une célébrité.

Je tiens donc à rassurer tous mes ses fidèles : Gandalf est en pleine forme !
Il a appris maintenant à retrouver la maison quand il part se promener. Ce chat est incroyable. Les capacités d’adaptation dont il fait preuve sont carrément miraculeuses. Lors de sa première sortie, il s’était perdu et appelait comme un désespéré au secours, c’est donc à son appel que nous l’avons localisé, et à la voix que nous l’avons rapproché de notre jardin. Une fois suffisamment près pour que seul le grillage de clôture nous sépare, il a fallu le guider jusqu’au trou par lequel il était sorti ! Le pauvre chat était épuisé, il nous a fait des câlins inimaginables, ne nous a plus lâchés d’une semelle (plus exactement d’un genou !) pendant tout le reste de la journée…

Il passe désormais ses journées dehors sans trop s’éloigner. Il revient au grand galop quand on lui fait « l’appel de la croquette sauvage » (merci Pavlov !) et se couche souvent à nos pieds quand nous nous installons sur la terrasse. Il joue avec les herbes, mange le pain des oiseaux, grimpe après la mangeoire heureusement peu fréquentée en cette saison, grimpe aux arbres, saute après les papillons, essaie d’attraper les larmises (petits lézards gris) qui se cachent sous le bois de la terrasse, part ventre à terre quand il voit un oiseau se poser, bref, Gandalf est heureux !

Nous avons installé un coussin pour lui sur la canapé, entre nous deux, et il s’y installe le soir après avoir mangé ses croquettes tandis que nous regardons la télé.

Il s’installe dans des positions assez drôles, non ?

C’est un amour, et à force de manger ses croquettes + le pain pour les oiseaux, il commence à être bien dodu… Rond comme un tonneau, que je lui dis avec amour chaque fois que je le caresse…

Je vous montre ces photos avec un petit pincement de cœur pour Anne dont une des minettes est bien malade… Amicales pensées guérisseuses !

Pourquoi ai-je tant écrit aujourd’hui sur Gandalf le Gris ?
Y aurait-il un lien avec la recette du jour ?
Vous le saurez en regardant nos prochaines aventures en lisant la suite de ce billet… 😉

poulet orange gingembre au barbecue et sauce orange soja miel

Source : Poulet barbecue à l’orange au gingembre et au miel

Pour 14 personnes
prep la veille, environ 45 minutes – 1 heure (mais je pense qu’il faudrait bien plus de temps pour réduire la sauce)
cuisson au bbq : 15-20 minutes

Nous étions nombreux, j’ai modifié les proportions pour avoir 14 parts et fait la sauce pour 12 personnes.
Voici ce que j’ai fait :

14 cuisses de poulet désossées (merci à mon boucher préféré !) et sans peau
QS sel de Guérande

pour la marinade :

1 litre jus d’oranges fraîchement pressées (( j’ai utilisé en tout pour cette recette 3 kilos d’oranges à jus et 1 kilo d’oranges bios.)
2 bouquets de persil plat
3 csoupe de thym frais
1 csoupe thym sec
1 morceau de gingembre d’environ 5cm, bien dodu
125ml vinaigre de riz (chinois)
125 ml huile olive
la moitié des zestes de 1 kilo d’oranges bio

pour la sauce :

1 litre jus d’oranges fraîchement pressées
160ml miel liquide
125ml sauce soja
l’autre moitié des zestes de mon kilo d’oranges bio

Toute la préparation se fait la veille.

Commencer par la sauce, elle réduira pendant que se fera la marinade.

La sauce :
Zester les oranges bio.
Presser 1 litre de jus d’orange.
Porter à ébullition dans une casserole le jus d’orange avec le miel et la sauce soja puis réduire le feu pour mijoter.
Écumer si nécessaire.
Laisser réduire ainsi aux 2/3, 20 à 30 minutes. J’ai laissé réduire 35 minutes pour qu’il ne reste plus que les 2/3 de la sauce.
Ôter du feu, ajouter la moitié des zestes (garder l’autre moitié pour la marinade).
Laisser refroidir puis filmer et réserver au frigo.

La marinade :
Presser 1 litre de jus d’orange.
Hacher le persil.
Peler puis hacher finement ou râper le gingembre.
Mélanger tous les ingrédients de la marinade dans un saladier de taille adaptée (on utilise la 2ème moitié des zestes d’orange bio), y ajouter les morceaux de poulet, mélanger, filmer, réserver au frigo.
Penser à aller mélanger 2 ou 3 fois le poulet dans le saladier, de façon à ce que tous les morceaux aient la possibilité de passer quelques heures en contact avec la marinade.

Le jour J, cuisson au bbq :
Mettre à chauffer le bbq, la grille doit être hyper chaude sinon le beau quadrillage ne se fera pas.
Égoutter le poulet (on peut jeter la marinade).
Prélever un bol de sauce pour humecter le poulet pendant la cuisson et mettre le reste à réchauffer doucement.
Déposer le poulet à cuire bien à plat environ 5 minutes, puis retourner les morceaux et cuire à nouveau 5 minutes. Imbiber les morceaux de poulet de sauce à l’aide d’un pinceau. Retourner les morceaux pour les cuire environ 2 minutes et les réimbiber. Les retourner à nouveau, répéter l’opération jusqu’à obtenir le degré parfait de cuisson. Pour ce faire, tester très régulièrement le cœur de la chair en faisant pénétrer la lame d’un couteau juste assez profond pour voir à cœur si la viande est encore rosée.
Au fur et à mesure de leur cuisson, réserver les morceaux sur le plat de service et les saler au gros sel de Guérande.

Servir immédiatement et napper de sauce. Le riz est un accompagnement idéal.

Comme vous le voyez, je n’ai pas respecté la recette d’origine. Mes raisons sont simples :
– Je ne voulais pas utiliser de zestes d’oranges traitées, donc j’ai fait avec ce que j’avais à ma disposition et il y avait donc moins de zeste. Cela ne s’est pas remarqué à la dégustation.
– J’ai utilisé des cuisses de poulet plutôt que tout autre morceau car je trouve que la cuisson est plus simple : même un peu trop cuite, la cuisse reste agréable à manger alors que le blanc devient sec et filandreux.
– J’ai demandé à ce que les cuisses soient désossées : de cette façon, elles cuiraient rapidement, bien à plat sur la grille du barbecue, mon Nomamoi n’aurait pas à rester 40 minutes dehors devant  le barbecue tandis que nous faisons la fête dans la salle à manger.
– J’ai terminé mon thym sec dans cette recette et je n’en avais pas assez, j’ai mis du frais à la place, mais je n’en avais pas beaucoup… Je pense qu’il faut vraiment garder les proportions de la recette d’origine pour cet ingrédient.
– Je n’ai pas conservé la proportion de gingembre demandée, j’en ai mis moins, de peur de heurter certains palais peu habitués. Et je pense que j’ai bien fait. Je pense que la proportion donnée dans la recette d’origine est parfaite et qu’il faut bien la conserver sauf, comme pour ce repas, cas spécifique.

C’est délicieux ! Le parfum d’orange est hyper présent, presque enivrant, nous nous sommes régalés.
Ainsi que je le disais juste au dessus, le parfum du thym manquait quand même un peu.
La sauce était excellente et pourtant je pense qu’elle aurait gagné à réduire beaucoup plus, à s’épaissir un peu et à gagner en concentration d’arômes. Mais dans ce cas, j’aurais dû partir d’une quantité beaucoup plus importante pour arriver à la quantité finale de 1 litre : Pour 14 personnes, il ne restait que très peu de sauce après le repas, il en fallait donc bien 1 litre… (C’est d’ailleurs signe qu’elle était bien bonne quand même, cette sauce !)

Une fois le repas terminé, nous sommes tous sortis nous installer sur la terrasse à l’ombre des canisses. J’avais vaguement rangé la cuisine, lancé un premier lave-vaisselle, rassemblé les restes…
Tandis que nous discutions, assez mollement il faut bien l’avouer, un cri s’éleva soudain !
– Aaaaaaaaaaargh ! Il a attrapé quelque chose ! Une souriiiiiiiiiiis !

Eh bien non, Gandalf avait juste attrapé une part de poulet… Arf… Et s’enfuyait avec pour la déguster tout à son aise… Mon Nomamoi a rattrapé le chat, lui a pris sa proie en lui assénant un magnifique  » NON ! » ultra sévère (tout en riant à l’intérieur) et s’est dirigé vers la cuisine pour la jeter à la poubelle… Par terre dans la cuisine, une 2ème part de poulet… Des traces de pattes de chat bien trempées de sauce de partout…
Adieu restes de poulet…
Bonjour le nettoyage…

Ah, Gandalf… Quel chenapan ! 😉

Version imprimable

Publicités

10 réflexions au sujet de « poulet orange gingembre au barbecue et sauce orange soja miel »

  1. merci pour le petit mot glissé, à mon attention… votre chat est vraiment superbe. je demanderai à mon ami de mettre ma GALA, tout mon amour se reporte sur elle…. un AMOUR… bonne chance et longue vie à votre petite merveille. ANNE

    la recette du poulet au gingembre me tente bien… vous avez une chance inouïe d’avoir un bon boucher, qui veut bien vous désosser 14 cuisses… Ici, à Nice, pas question, une certaine mentalité…. moi qui suit d’auvergne, j’ai un mal fou à m’adapter…

    1. @gudefin : oui j’ai de la chance d’avoir un tel boucher… J’en suis bien consciente et j’apprécie à sa juste valeur l’effort qu’il fait pour moi… Je lui demande toujours des trucs pas possibles, le pauvre heureusement qu’il commence à me connaître !

  2. Tu m’amuses avec tes mésaventures avec ton chat, mais attention, s’il chaparde, tu auras du mal à le dresser de ce côté là. Choupette ( la vraie à la maison c’est la chatte ) chez nous n’a jamais rien volé mais celle que j’avais avant aimait bien de temps en temps attraper quelque chose resté sur le plan de travail de la cuisine. Il va falloir veiller! 😉

    1. @Choupette (pas la vraie ! lol !) Mon Gandalf est un voleur, et à 2 ans je me doute bien que c’est ma barré !!! le poulet… Et puis il y a qques jours mon roulpate demarle/// Vilain chat ! D’ailleurs j’ai 2 silpats que l’égouttoir, vite je file les mettre à l’abri ! Ah ben mon Nomamoi est entrain de le courser dans la cuisine, il a choppé un suisse (le biscuit sablé de la drome) !!!!! Ah non mais j’y crois pas !!! Bon je file. C’est du direct ou je ne m’y connais pas, là ! lol !

  3. Je viens de savourer des yeux ta recette de poulet au BBC avec un mélange d’arôme. Une recette pleine de couleur super, merci pour ce partage.
    J’ai créer un lien qui pointe sur ton site, avec comme libellé  » La cuisine de Catherine », si tu veux modifier une info pas de problème.
    A bientôt
    Pascal

    1. @PascalB : merci, le tien est dans mes liens amis sous « cuisinemaison.net » et pareil, si tu veux que je modifie qque chose, n’hésite pas !

    1. @catoche : et le temps qui se gâte ! Voilà maintenant qu’il fait froid et qu’il pleut ! Adieu les bbq ! (Enfin : reportés les bbq, devrais-je plutôt dire…)
      Bonne journée à toi aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s