plats

ragoût estival de poulet

Pour ce plat, franchement, je me suis tâtée… Je le fais-t-y, je le fais-t-y pas ? Un ragoût de poulet à la crème OK. Avec des fèves, oh oui, encore mieux ! Avec des patates, plat unique, tout ce que j’aime, parfait ! Mais avec des tomates cerise et du maïs ? Alors là, voilà qui me fait douter…

J’ai quand même tenté, et bien m’en a pris : on a tous adoré !

Les couleurs sont variées, rien qu’en voyant l’assiette on prend faim ! Elles sont cependant adoucies par la présence de la crème, et cela les rend plus tendres, encore plus appétissantes !

Ragoût estival de poulet

traduit et adapté d’une recette du magazine Good Food, « Summer chicken one-pot »

Pour 4 personnes

Prep 10 min
Cuisson 40 min

4 belles cuisses de poulet, coupées en 2
2 csoupe farine assaisonnée d’un peu de sel et de poivre
1 csoupe huile végétale neutre
8 tranches fines de poitrine (mais on pourrait prendre des lardons directement)
400ml bouillon de volaille
500g petites patates nouvelles
environ 200ml de crème épaisse allégée (un peu moins en fait)
1 sachet de 500g de fèves pelées surgelées (Picard)
1 boite de 400g de maïs
Environ 250g tomates cerises

Assaisonner la farine dans un saladier, bien mélanger et y tremper les morceaux de poulet.

Dans une grande sauteuse possédant un couvercle ou une cocotte en fonte genre Le Creuset, faire chauffer un peu d’huile végétale neutre.
Secouer légèrement le poulet avant de le mettre à dorer sur toutes ses faces dans la cocotte. Procéder en plusieurs fois si nécessaire. Le poulet doit être vraiment bien doré, et on peut trouver de la farine brûlée (complètement roussie !) dans le fond de la cocotte. Cela prend environ 10 minutes.
Quand le poulet est bien doré, le réserver sur une assiette.

Pendant ce temps, couper les tranches de poitrine en lardons. Personnellement je trouve que des tranches fines recoupées en lardons sont meilleures que des lardons dans une tranche épaisse de lard. En effet, avec les tranches fines, le lard disparaît quasiment complètement pendant le cuisson, il n’en reste que le goût… Je préfère cela à trouver des gros lardons durs et trop salés… Mais chacun fait comme il veut !

Pendant ce temps, toujours, préparer le bouillon de volaille, ou, s’il est maison, le mettre à bouillir : on va l’utiliser chaud.

S’il y a beaucoup de gras au fond de la cocotte, en jeter presque la totalité pour n’en garder que l’équivalent d’1 csoupe, mais ne pas nettoyer la cocotte : c’est le meilleur qui est accroché au fond !
Mettre les lardons dans la cocotte pour les faire dorer à leur tour.

Cela prend environ 5 minutes. Mélanger régulièrement pour que ça n’attache pas.

Quand le lard est bien doré et raidi,

remettre le poulet,

ajouter le bouillon de volaille bouillant, porter à ébullition, baisser alors le gaz au minimum, couvrir et laisser mijoter 10 minutes.

Pendant ce temps, continuer les préparatifs des légumes :
Laver les patates nouvelles et les couper en 2.
Égoutter le maïs.
Couper les tomates cerises en 2.

Au bout des 10 minutes, ajouter les patates,

puis refermer le couvercle et poursuivre la cuisson 20 minutes.

Au bout des 20 minutes, ajouter les fèves encore gelées, les demi-tomates,

mélanger, remonter un peu le gaz pour faire reprendre l’ébullition, attention à ce que ça n’attache pas au fond ! Si jamais ça accroche vraiment et qu’il n’y a pas assez de liquide, ajouter un peu d’eau mais normalement ça ne devrait pas se produire.
Quand l’ébullition reprend, couvrir et laisser mijoter 5 ou 6 minutes.

Normalement, à ce moment là, les fèves et les patates sont cuites !

Ajouter enfin le maïs et la crème, 2 csoupe pour commencer, mélanger, et laisser mijoter sans couvercle encore 5 minutes pour que le maïs soit chaud et que la crème ait eu le temps de lier les arômes.
Goûter, rectifier l’assaisonnement et aussi la quantité de crème ! 😉 Point trop n’en faut, juste pour lier et pour apporter un petit goût de… Crème ! lol !

Servir bien chaud.

Un plat absolument excellent, très parfumé, et une façon délicieuse pour manger des légumes de saison.

Bon appétit !

Version imprimable

Publicités

13 réflexions au sujet de « ragoût estival de poulet »

  1. Je ne suis plus très maïs alors que j’aimais cela avant, je trouve que le parfum est trop doux à la limite sucré alors je prends tout sauf le maïs. Tu ne m’en veux pas j’espère? 😉

    1. @Choupette : mais évidemment que je ne t’en veux pas ! ^^ Moi aussi j’avais hésité alors que j’aime le maïs, alors tu penses bien, si en plus déjà tu n’aimes pas ça à la base !

  2. Bonjour,
    Je me suis essayée à cette recette.
    J’avais des fèves séchées et pas d’expérience du tout pour la cuisson de cette légumineuse.
    Comme j’avais peur que le temps de cuisson ne soit pas suffisant pour les fèves, je l’ai rallongé… un peu trop….
    Du coup, mes fèves ont disparu en purée… pioufff
    La sauce n’en était que plus épaisse.
    Ce problème mis à part, c’est vraiment un très bon plat.
    Merci pour cette recette

    1. @Zoiidberg : et merci à toi d’avoir pris le temps de revenir sur mon blog poster ton commentaire qui sera sans doute très utile à toutes les personnes voulant utiliser des fèves sèches. Par ailleurs je n’ai pas non plus la moindre expérience de cuisson de cette légumineuse… J’adore les fèves fraîches, d’autant plus qu’on ne les trouve que sur une courte saison, et bien que les sèches soient facilement trouvables toute l’année à mon supermarché habituel, elles ne m’ont jamais tentée… Dommage, un jour faudra que j’essaie pour voir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s