desserts

mon Pantin de Valence, merci Julie !

Le pantin, également nommé le suisse, est une spécialité de Valence que je suis allée apprendre à confectionner de mes blanches mains chez Julie, à Valence ! Lors de son atelier de cuisine « Drôme-Ardèche », j’ai appris à faire le pantin, bien sûr, mais aussi la pogne, les oreillettes, et pour ce qui est du salé, les caillettes et les ravioles de Romans (voir aussi  cette présentation de la maison Nivon).

Quand je suis rentrée le soir à la maison avec mon pantin, des oreillettes, mes ravioles et mes caillettes, mon Nomamoi était fou de joie ! Toute son enfance, lui qui est né à Valence ! Les caillettes étaient excellentes, meilleures que celles qu’on achète quand on va l’été en vacances chez les beaux-parents, et pourtant Dieu sait qu’elles y sont déjà très bonnes.
Quant au pantin, oh la la, mon Nomamoi a cru rajeunir de quelques années… quand sa Maman lui achetait un pantin pour le goûter…
Les oreillettes étaient délicieuses, les ravioles aussi, et si je les mentionne sans superlatif ce n’est pas qu’elles ne sont pas remarquables mais simplement qu’elles n’ont pas pour mon Nomamoi le côté madeleine de Proust qu’ont caillette et pantin (qu’il appelle d’ailleurs un Suisse).

Pour la pogne, rapportée crue le soir de Raconte moi une recette, il a fallu attendre le lendemain pour la cuire et enfin la déguster. Là aussi succès total, mon Nomamoi était heureux, mais alors heureux !

Gandalf aussi était heureux, mais c’est une autre histoire…

J’ai déjà fait et refait le pantin à la maison, et j’ai dû apporter à la recette de Julie quelques modifications simplement liées au contenu de mes placards…

Mais honnêtement, ma version est super sympa aussi, et même si elle n’est pas tout à fait « pure », mon Nomamoi a trouvé qu’elle était largement aussi bonne ! Je pense que je vais garder ma version personnelle.

Mon Pantin de Valence

Adapté d’une recette de Julie, « Raconte-moi une recette »

150g beurre mou
150g sucre
4g (1/2 ccafé) bicarbonate de soude
30g rhum
30g eau de fleur d’oranger de très bonne qualité
1 oeuf + 1 oeuf pour dorer
60g écorce de mandarine confite (au lieu de 50g écorce orange)
500g farine (T65 pour moi)
QS cranberries séchées

Prep 10 minutes (+ 1 heure pour ramollir le beurre)
Repos de la pâte :  1 heure
façonnage : 30 min
Cuisson 30 min

Dans le mixeur à couteau, placer le beurre mou, le bicarbonate et le sucre, crémer.

Hacher au couteau les écorces de mandarine confites.

J’utilise des mandarines confites entières, je suis donc obligée de les couper en 4 pour évider la chair qui à priori ne nous intéresse pas pour cette recette, puis de hacher menu les écorces ainsi obtenues. Bien sûr si vous avez chez vous des petits paquets d’orangeat (je crois que ça s’appelle comme ça, je n’en ai plus pour vérifier), c’est idéal car elles sont déjà en petit cubes, utilisez-en 50g seulement.

Ajouter l’oeuf et le mélange rhum/eau de fleur d’oranger, mixer.

Ajouter les écorces, donner un pulse pour les décoller les unes des autres, puis verser la farine et mixer jusqu’à formation de la boule, ne pas sur-mixer, dès que ça boule, hop c’est terminé.

Ôter la pâte du mixeur, bouler et filmer.

Reposer 1 heure minimum au frigo.

Peser 3 pâtons de 300g chacun, bien garder le reste de pâte.

Avec chaque pâton, retirer d’abord une petite boule de pâte qui servira à faire la tête, et avec le reste, former un ovale d’environ 1.5 cm d’épaisseur. La taille de cette petite boule à retirer pour faire la tête ? Une poignée moyenne de pâte. Pas une petite, pas une grosse, entre les 2.

Transformer chaque ovale en champignon.

Transférer sur un silpat. Il tient 2 pantins par silpat.

Préchauffer le four à 160°C chaleur tournante.

Former la tête avec la boule, penser au chapeau ;-), la coller au corps en appuyant simplement.

Ouvrir les jambes : couper au milieu la base des champignons et écarter.
Penser à utiliser un ustensile qui n’abime pas le silpat. Une corne par exemple.

Former les bras en découpant un « calisson », ajouter la pâte à la pâte réservée de la pesée.

Dorer à l’oeuf battu, réserver le reste de dorure, il va resservir plus loin.

Étaler hyper finement tout le reste de pâte, et à l’aide d’une roulette crantée, découper un sur-pantalon, des sur-manches et un plastron.

On va habiller notre pantin.

Dorer à nouveau à l’oeuf.

Disposer des cranberries séchées (raisins secs dans la recette d’origine) pour faire les yeux, la bouche, les boutons du costume.

La photo suivante vous donnera une idée de l’épaisseur du pantin.

Enfourner pour 30 minutes.

Ma première version était trop sèche (mon four est différent de celui de Julie que nous avions réglé à 180°C) et j’ai obtenu un excellent sablé bien croustillant. Mais ce n’est pas un pantin ! Le pantin a une consistance très particulière, sablé croquant dehors mais moelleux dedans…

Si  nous préférons en effet la version un peu plus moelleuse, Gandalf, lui a bien aimé les deux… Arf… Deux fois je me suis faite avoir ! Deux fois j’ai laissé sur le comptoir mes pantins enveloppés dans du film alimentaire… Deux fois j’ai retrouvé les films déchirés et les pantins disgracieusement mordillés et léchés de partout… et sans boutons !

Il ne lui restait plus qu’à « cuver » en ronflant dans un fauteuil… Sur le dos, comme d’habitude… Sa souris préférée coincée sous lui, des fois qu’elle voudrait profiter du sommeil du prédateur pour s’échapper…

On lui donnerait le Bon Dieu sans confession, non ?
Bon, ben, le Bon Dieu oui, mais le pantin non !

Bon appétit !

Version imprimable

Advertisements

18 réflexions au sujet de « mon Pantin de Valence, merci Julie ! »

  1. Bonjour,
    Il est trop chou ce petit Gandalf, il me fait craquer ! En tout cas, il a dû bien se régaler avec les petits pantins qui sont forts appétissants ! Recette à essayer…

    1. @Melodie40 : oui, il me fait craquer moi aussi… Sauf quand il me réveille le samedi matin après une courte nuit à la même heure qu’un jour de semaine… Pourquoi les chats ne connaissent-ils pas les jours de la semaine, après tout ils connaissent déjà l’heure… Groumpfff !

  2. ça me fait penser aux miens…enfin surtout la femelle qui ADORE les fruits secs, les confitures, les gâteaux aux sons…depuis je suis obligée de faire refroidir les patisseries en hauteur 🙂
    Et quand je passe à la dégustation, je suis « taxée » d’une partie…le pire c’est le far breton, elle me taxe les pruneaux et lui la pâte/flan… il me reste la cuiller 🙂
    En tout cas, Gandalf est à « croquer ».

    1. @Nanou : au moins il y a un avantage à cette situation : pas de problème à faire un régime sans dessert ! lol ! Ah la la, on les aime, ces petites bêtes…

  3. Toi les pantins, moi les cremes brulees qui refroidissent…Décidément nos amis les chats aiment bien le sucré! Je ne connaissais pas du tout cette spécialité, merci donc de me la faire découvrir. Je suis bien intéressée également par les autres recettes:-) Bises.

    1. @Lolotte : toujours un plaisir de te lire ! Ah ces chats… Ils sont à croquer ! Je vais aller voir sur ton blog si tu as mis des photos des tiens !

  4. Ah, le Suisse !!! Je le connais depuis ma plus tendre enfance et je l’aime toujours autant !!! C’est une spécialité de chez moi !!! Au petit déj’ ou au goûter ou en dessert, il est toujours très apprécié !!!

    1. @CClaudia : oui, et moi aussi j’adore ça, bien que ce ne soit absolument pas une référence de mon enfance ! C’est dire à quel point c’est bon, indépendamment de toute madeleine… 😉

    1. @Kashyle : c’est vraiment un cours que j’ai adoré, et mon Nomamoi est dingue des caillettes, il faut que je lui en fasse… Il a dit un immense plat et après je congèle s’il en reste 😉

  5. Bonjour,

    Je me permets d’écrire ici, car je céde un bon cadeau que l’on m’a offert pour une journée de cours chez Julie. Malheureusement, je ne pourrai pas l’utiliser dans le temps imparti -avant mars. Si jamais cela vous intéresse, n’hésitez pas à me faire signe. Possibilité de diviser la journée en demi-journée. merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s