accompagnements

petite sauce piment de Josiane… Certains l’aiment chaud…

Je sens que cette recette va vous ouvrir une fenêtre, que dis-je une baie vitrée géante, peut-être même défoncer un mur, vers l’utilisation du piment en cuisine… Alors, tout particulièrement pour Anne qui ne pourra plus jamais hurler « hou la la » en découvrant le mot piment dans une recette ^^, voici la

« Petite sauce piment » de Josiane

Une petite sauce qui permet de placer le piment à côté et non dans le plat. Top, non ?
Pour le chatini pomme d’amour, c’est royal !
Pour les salades (de concombre, de poulpe ou autre), c’est un must !

Vous allez voir, c’est tout simple. Si vous avez lu mes précédentes recettes (vinaigrette et chatini pomme d’amour), ce que je souhaite si vous ne voulez pas que je devienne tout d’un coup super bizarrement agressivement méchante et mal lunée, un peu le style que mon Nomamoi n’a absolument JAMAIS vu, comme vous vous en doutez sûrement car, vous le savez, vous qui me connaissez si bien, habituellement je ne suis qu’amour, douceur, tendresse et lumière… vous avez remarqué qu’on y trouve des oignons ou des échalotes émincés, éventuellement de l’ail haché, et… parfois du piment ! Nous allons partir sur cette base pour faire un condiment à part qu’il suffira d’ajouter au condiment de base en fonction de son goût.

A utiliser sans modération pour des repas où certains l’aiment, d’autres pas…

une recette de Josiane

2 ou 3 petites échalotes, ou la moitié d’un petit oignon rouge
2 ou 3 petits piments verts langue d’oiseau avec les graines (il m’est arrivé d’en utiliser des rouges de mon jardin, c’est super aussi !)
1 petite ccafé de vinaigre rouge, quasiment quelques gouttes, en somme.
1 petite pincée de sel (facultatif)

Regardez si c’est-y pas beau, ces petits piments verts si petits, si fins, si dodus, si mignons, et si furieux !

Préparez les échalotes et les piments,

Ciselez finement finement, surtout le piment, et gardez les graines. Pour ciseler les piments, il faut faire le plus finement possible, être capable de dire qu’il était absolument impossible d’en recouper une seule tranchounette en 2, que vous avez fait comme si votre vie même dépendait de la finesse (remarquez, quelque part c’est un peu ça…)

puis rassemblez dans un petit bol. Arrosez de quelques gouttes de vinaigre, éventuellement salez (à peine !) et mélangez intimement.

Et voilà !

Lorsque vous vous servez de chatini ou de salade, vous pouvez ajouter une petite quantité de cette petite sauce piment et la mélanger avec le reste. Vous pimentez ainsi de façon individuelle et selon votre choix, votre goût, un plat cuisiné sans piment pour ne pas risquer de choquer certains palais totalement réfractaires à la molécule de capsaïcine contenue dans le piment !

Je vous ai donné les bases… Vous avez les condiments, maintenant on va pouvoir tailler sans le vif du sujet avec les plats mauriciens que nous avons été si heureux de déguster cet été !
Heu… Il y a un autre condiment, la sauce à l’ail, mais celui-là on verra plus tard à l’occasion du « bol renversé » typique de Maurice.

Merci Josiane !

Bon appétit !

Version imprimable

Publicités

11 réflexions au sujet de « petite sauce piment de Josiane… Certains l’aiment chaud… »

  1. Très bien, encore une recette d’accompagnement – pour ma part, je ne suis pas « fan » d’oignons et échalotes.. mais pour ceux qui aiment, elle doit être sublime… pas de cuisine sans oignons, ce n’est pas de la cuisine… Ici quand je vois les petits farcis niçois avec d’énormes oignons farcis, je ne peux que détourner la tête… je viens de me mettre aux carottes cuites après 50 ans d’attente, alors vous pensez les oignons, je serai centenaire… bonne journée.. et encore merci….ANNE

    1. Anne chaque fois que je vous lis j’éclate de rire : j’essaie pourtant de vous faire plaisir mais chaque fois je tombe à côté ! lol ! Bon, je plaisante, hein, mais c’est vrai que ma façon de tomber à côté systématiquement me paraît plutôt comique ! Heureusement qu’il y a le gâteau à l’orange d’Odile et, bientôt j’espère, celui aux épices pour me rattraper ! lol !

  2. Miam ! J’apprécie beaucoup la cuisine de l’Ile Maurice (que j’ai visitée avec bonheur). Une petite question : cette petite sauce se conserve-t-elle au frigo ?? Si oui, combien de temps ??? Ou vaut-il mieux la faire le jour même pour le jour même ??

    Tes 2 autres recettes mauriciennes sont déjà copiée/collées 🙂

    1. J’en ai conservé 4 jours au frigo avec un film alimentaire dessus, même pas au contact. Vinaigre et sel, même en petite quantité, sont des conservateurs ! Cela dit, je ne pense pas qu’il faille en garder trop longtemps : on m’a toujours dit que les oignons au frigo devenaient toxiques… Jamais vérifié, mais bon, faut quand même peut-être se méfier ! Ce qui est sûr c’est que tu peux la faire la veille, ça, sans aucun problème.

  3. Bien sûr que vous me faîtes plaisir… j’ai beaucoup apprécié vos belles photos de vacances, et des recettes à foison sur votre blog… j’y ai passé des nuits (sans prendre un gramme) avec des idées pour les autres, qui partagent ma vie…. les Oignons (ici sur la côte, ils disent « ognons ») et en sont friands, mais moi, cela ne passe pas… par contre, je vais essayer le poulet du général tao (j’espère que je ne me trompe pas) elle a l’air sympa…. dimanche, ce sera donc un repas exotique…. et oui, en plus j’ai le ciel, le soleil, et la MER…(comment dites- vous LOL!!!!..) ce dimanche, je penserai à vous…. bien cordialement. ANNE

    1. Alors Anne, le poulet général Tao, c’est ma recette préférée ! J’ai 2 recettes cultissimes sur mon blog, ce sont le poulet général tao et la pavlova aux fruits de la passion. J’espère que ce plat tout simple vous plaira !
      Et chez nous on prononce « onion » aussi… ^^ Pourtant on n’est pas méditerranéens du tout ! Quoi que… Quelques ancêtres italiens il y a fort longtemps… lol !

  4. Bonjour Lacath,
    Dis-moi, les petits piments verts langue d’oiseau dont il est question, il me semble qu’ils sont très, très piquants, non ? Les rouges (ceux que j’utilise) en tout cas le sont. Bref, pour ma part, j’aime ça, donc c’est juste une question.
    En tout cas, cette sauce doit être délicieuse, surtout avec des échalotes. Tant que j’y suis, peut-on réduire la quantité des petits piments verts langue d’oiseau ?
    Merci pour tout et à bientôt.
    P. S. : j’adore ton blog.
    Mélodie.

    1. Mélodie40, tu fais exactement comme tu le veux ! Tu mets à ton goût ! Suivant leur taille j’en mets 2 ou 3. Ca dépend. Mais on ne la mange pas nature, on la mélange à un autre condiment ou à un plat, donc quand tu prends 1 ccafé de cette petite sauce, tu as peut-être, quoi, 1 ou 2 rondelles de piment maximum ? A mélanger à tout le reste, honnêtement ça passe tout seul… Et tu peux aussi ne pas mettre les graines, quand on craint de faire une erreur et que ça soit vraiment trop puissant c’est la meilleure solution. Enfin à mon humble avis. Parce que comme il reste les rondelles, on voit qu’il y a du piment et on se méfie. Sinon, les invités peuvent penser que c’est un condiment non pimenté et là… Au secours !!!!! lol !

    1. @Mick : je suis Lacath et Josiane est mon amie Mauricienne. Et je ne connais absolument pas le nom de ce piment, en quelque langue que ce soit… Désolée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s