plats

curry de poulet au beurre de cacahuète

Il y a bien longtemps déjà, je vous avais présenté un poulet à la sauce satay que nous avions énormément apprécié. Depuis, je n’avais pas eu l’occasion de cuisiner à nouveau cette sauce que j’adore. C’est pourquoi, quand je suis tombée sur la recette de curry de poulet au beurre de cacahuète du livre de cuisine Mauricienne que j’ai rapporté de là-bas (je ne peux pas mettre de lien vers un quelconque site marchand  pour vous procurer ce livre, je n’en trouve aucun !), je me suis dit que ça serait sympa de tester cette nouvelle version.

curry de poulet au beurre de cacahuète

adapté d’une recette du livre « les secrets de la cuisine mauricienne », Sandy Daswani

Pour 4 personnes

4 portions de poulet (4 hauts de cuisse pour moi)
1/2 ccafé pâte de curry jaune (si vous utilisez des pâtes de curry douces en bocaux de verre, genre Patak ou Radjah, vous pouvez aller jusqu’à 2 csoupe, mais pour les pâtes de curry thaï vendues dans les pots plastique, au secours, c’est hyper pimenté !)
1 boite 400ml lait de coco
4 csoupe sauce de poisson
2 csoupe sucre roux
150g beurre de cacahuète (sans sucre ajouté !)
1 poignée de cacahuètes crues
quelques feuilles de coriandre
QS huile végétale neutre, poivre

fricassée de chouchou et riz basmati vapeur pour accompagner.

Commencer par la fricassée de chouchou, c’est assez long à faire.
Attention, la sauce au cacahuète va être très salée, donc ne salez pas, ou à peine, votre fricassée de chouchous. Ni votre riz ! D’ailleurs, Malini m’a appris qu’à Maurice on ne sale pas le riz !

En parallèle, placer les cacahuètes crues dans une poêle sans ajouter de matière grasse, et mettre sur feu le plus doux possible. Attendre en remuant régulièrement que les cacahuètes prennent couleur. Selon la puissance de votre feu, cela peut prendre jusqu’à 30 minutes… Veillez à ne pas laisser brûler !

En même temps, dans une grande sauteuse possédant un couvercle, mettre un peu d’huile à chauffer et faire dorer les morceaux de poulet sur toutes leurs faces. Ne pas saler mais poivrer.
Quand le poulet est bien doré, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter une 20aine de minutes pour un poulet de supermarché, bien 30 minutes pour un poulet bio.

Pendant de temps, préparer le reste des ingrédients.

Mon beurre de cacahuète, non sucré :

Bien rincer le riz et le mettre à cuire.

Quand le poulet est cuit, le sortir de la sauteuse, jeter éventuellement le gras rendu mais ne pas nettoyer la sauteuse.
Remettre la sauteuse à chauffer et faire roussir la pâte de curry quelques secondes en la tournant sans arrêt avec une cuiller en bois.

Ajouter ensuite la sauce de poisson, le lait de coco, le sucre et le beurre de cacahuète et porter à ébullition en mélangeant soigneusement.

Remettre le poulet, le tourner et retourner pour bien l’enrober, couvrir, baisser le feu et mijoter 5 minutes.

Au moment de servir, réchauffer les chouchous si nécessaire : les faire sauter sur feu vif pour leur redonner un coup de fouet !

Dans les assiettes, déposer un dôme de riz (moulé dans un petit bol), le poulet avec la sauce, des chouchous, disposer quelques cacahuètes torréfiées et quelques feuilles de coriandre fraîche.

Cette recette est très proche du poulet sauce Satay de 2007 pour ce qui concerne les ingrédients, mais le résultat est très différent. On a ici non pas un petit bol de sauce où tremper le poulet grillé, style apéritif ou entrée, mais une sauce onctueuse et en belle quantité qui enrobe totalement le poulet et permet d’inonder le riz et les chouchous, tous deux assez fades, de sa saveur puissante pour un vrai plat principal dans votre repas.

Et comme j’avais torréfié trop de cacahuètes, je me suis contentée d’ajouter du sel fin à celles que je n’avais pas réservées à la déco de mon plat, toujours sur feu doux et sans ajout de matière grasse, de les laisser ainsi chauffer encore 2 minutes en mélangeant sans arrêt. La capacité de la cacahuète à accrocher les grains de sel sur le gras de son corps limite la quantité de sel que vous consommerez donc vous ne risquez pas de trop les saler : ce qui n’accroche pas restera dans la poêle quand vous les rassemblerez dans un bol de service.
Ça nous a fait des cacahuètes grillées salées pour l’apéro. Un régal, nettement meilleur que les « kahuètes apéro » du commerce !

Bon appétit !

Version imprimable

Publicités

10 réflexions au sujet de « curry de poulet au beurre de cacahuète »

  1. Désolée ma gentille Cath, mais la dégustation à midi n’a pas fait tilt.
    Un côté douceâtre que je n’ai pas pu combattre( même avec du citron).
    Comme je n’avais que de la crème de coco, j’ai dilué avec un peu d’eau, mais c’est resté épais. J’ai essayé de relever avec la coriandre,mais toujours pas satisfaisant. Où ai-je péché?????
    Bisous tout de même, et bien fidèlement Chris 06

    1. @Chris06 : Péché ? Oh, aucun péché j’en suis sure ! Je me souviens que la sauce était en effet très épaisse, par contre je ne me souviens pas du côté douçâtre. Faut dire aussi que sans les photos, disparues au cours du changement de site, j’ai un peu de mal à remettre ce plat… Bref, ce plat n’a pas plu, c’est comme ça… J’espère juste que ça n’a pas été le fiasco du repas dominical avec toute la famille… Ouille ouille ouille !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s