desserts

sorbet pomme verte, fenouil confit et son sirop

Juste quelques mots pour vous rappeler de voter pour mon blog chez AFTouch !
Rendez-vous tout en haut de la colonne de droite de mon blog et clic sur l’image ! Merci à tous !

Toujours lors du repas d’anniversaire du 6 novembre dernier, après les magnifiques verrines apéritives de la Maman de Copain n°2 et mes toasts de pain d’épices surmontés de saumon gravlax, j’ai proposé en entrée ma classique terrine de lentilles aux foies de volaille plébiscitée chaque année par Fifille n°2 puis comme plat principal le gratin de dinde biryani.

Après un tel début, il nous fallait nous remettre en état d’attaquer les desserts… Car même si la terrine et le gratin sont des plats très digestes, légers n’est pas forcément non plus le mot qui me vient comme ça tout de suite à l’esprit pour les désigner…

Bref, il fallait nous remettre en état d’apprécier les desserts…

Quelque chose sans alcool, doux au palais, stimulateur de la digestion… J’ai immédiatement pensé à cet ensemble dégusté chez Fred

Sorbet pomme verte, fenouil confit et son sirop

sur une recette de Fred du blog Gourmandise : cuisine et voyage, la coupe de fenouils confits

Fred avait utilisé ses fenouils confits avec leur sirop pour compléter une boule de sorbet pomme verte entourée de quelques morceaux de poire pochés dans le sirop… Faute de temps (et de sirop !) je n’ai gardé que l’idée du sorbet pomme verte et décidé de remplacer la poire par une julienne de pomme verte crue.

Si vous souhaitez faire le sorbet pomme verte vous-mêmes, reportez-vous à cette recette de sorbet (clic) et substituez du jus de pomme verte (centrifugé par vos soins ou acheté dans le commerce) au jus d’orange de la recette.

Comme chaque fois que je prends une recette sur un blog, je mets un lien vers le blog en question pour que vous y trouviez la recette et je ne mets ici que les photos et le récit de mes aventures ! Alors reportez-vous à la recette d’origine pour tous les détails.

Voici mes fenouils, cela vous donnera une idée de la taille des morceaux à confire

Les voici dans l’eau alors que je venais de les poser sur le feu. Oui, j’ai mis beaucoup d’eau, environ 1 litre.

Quand ça a commencé à bouillir, j’ai mis le feu au minimum pour que ça frémisse juste et j’ai laissé sans couvrir. Au bout d’une heure, j’ai trouvé que le  niveau d’eau avait bien réduit et que le fenouil était vraiment loin d’être tendre… Alors j’ai mis un couvercle mais pas fermé complètement, juste histoire de ralentir la baisse du niveau d’eau !

Et au bout de 3 heures en tout, exactement comme prévu par Fred, mon fenouil était parfait.

Par contre, il ne restait vraiment pas beaucoup de sirop… Par conséquent je n’ai pas voulu le faire réduire autant que j’aurais aimé. J’ai donc eu finalement assez de sirop pour 24 personnes, mais en contrepartie il n’était pas aussi épais et sirupeux que j’aurais aimé…
Quant au fenouil, lui, j’en ai eu pour une armée car je n’en ai utilisé que 2 lanières par verrine !

En conclusion, je dirai que la quantité de sirop aurait été parfaite pour environ 10 à 12 personnes, et pour plus de personnes, il faut sérieusement augmenter les proportions de façon à avoir de quoi réduire une fois le fenouil confit.

Je voulais servir avec une petite julienne bien croquante de pomme verte. Par manque de temps, j’ai seulement râpé une pomme verte (avec la peau), mais c’était nettement moins joli et surtout carrément moins croquant. Donc j’aurais dû faire ma julienne et lui ajouter un tout petit peu de jus de citron pour empêcher au maximum l’oxydation, sachant que la pomme verte est déjà à la base une pomme qui résiste très bien à ce phénomène.

J’ai personnellement trouvé le sorbet pomme verte acheté à Auchan nettement trop sucré et pas assez acide, donc je ne peux que recommander de faire votre sorbet vous mêmes.

En introduction à cette recette, je vous disais que je cherchais un pré-dessert sans alcool… « Oui, la Cath elle délire encore », pensez-vous sûrement, « elle a quand même mis du pastis ! »
Oui, j’ai mis du pastis et j’ose déclarer cette recette sans alcool ! En effet entre les 3 heures de frémissement puis l’heure de réduction, et ce même en sachant qu’on a rajouté un peu de pastis pour booster le sirop final, honnêtement je ne crois pas qu’il reste le moindre petit millième de degré d’alcool là-dedans !

C’est un peu un « trou normand » sans alcool que nous avons là. L’acidité de la glace relance la digestion, le fenouil combat les difficultés digestives (je n’irai pas plus loin dans mes descriptions !), même remarque pour le safran et, pour couronner le tout, le sucre du sirop annonce le passage au dessert ! Que du bon !

Et maintenant il ne reste plus que le « vrai » dessert d’anniversaire à vous présenter ! Un gâteau pomme cannelle et mousse bavaroise à la pâte de spéculoos… Ce sera pour la prochaine fois ! Gare à l’ultra salivation destructrice en attendant ! ^^

Version imprimable

 

Publicités

11 réflexions au sujet de « sorbet pomme verte, fenouil confit et son sirop »

    1. Moins que prévu… Le gâteau le lundi, hop congélo, le gravlax le jeudi ou le vendredi je ne me souviens plus, la terrine le vendredi, le biryani le samedi soir, le fenouil confit le samedi toute la journée. Comme nous l’a si bien expliqué Madame Menu Propos, juste une question d’organisation ! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s