apéro

involtinis au speck

Comme vous devez sûrement vous en douter, j’ai une triste nouvelle à vous annoncer : Gandalf nous a quittés hier après-midi malgré tous les efforts de notre vétérinaire préféré (j’en profite pour le remercier à nouveau). Il est tombé dans le coma et ne s’est plus réveillé. Il n’a pas souffert. Tout ce qui pouvait être fait pour le sauver l’a été. Il avait une maladie qui le « programmait » en quelque sorte à mourir jeune. Il n’avait déjà survécu au coryza quand nous l’avions pris à la SPA que grâce aux soins apportés par notre vétérinaire préféré. Nous ne pouvons que remercier la Vie d’avoir ensuite offert à Gandalf ce sursis de quelques mois d’une belle vie de chat et de nous avoir à nous offert le cadeau de sa présence.
Et une poubelle neuve qu’il ne savait pas ouvrir, elle. 😉

Encore merci à toutes et tous pour vos gentils messages.

Et maintenant, il faut que je m’occupe l’esprit… Je n’ai pas beaucoup d’appétit ni d’envie de cuisiner en ce moment comme vous pouvez le comprendre, mais j’ai en réserve quelques recettes non encore publiées, alors je vais m’y atteler histoire de reprendre pied dans le quotidien tout doucement.

On commence avec une recette super simple…

Involtinis au speck

A préparer au moins 24h à l’avance.

Pour ces petits roulés totalement associés à l’idée qu’on peut se faire des apéros à l’italienne, rien que des choses très simples :
– du fromage de chèvre genre chavroux ou petits fromages de chèvre frais sur le marché, j’ai eu la chance d’en trouver des « vrais », importés d’Italie, à Italmarket à Oullins
– du speck, un délicieux jambon cru de couleur pâle, enfin plus pâle qu’un Parme ou autre en tout cas, mais tout autre jambon cru conviendrait. J’ai trouvé mon speck aussi à Italmarket.
– de l’huile d’olive
– divers aromate : feuilles de laurier déchirées (fraîches du jardin), thym séché (du jardin), romarin séché (du jardin), baies de genièvre, poivre noir fraîchement moulu

On fait des petits boudins de fromage avec les mains, comme il est tout frais ça va tout seul, puis on les roule dans une demi tranche de jambon cru.
On rassemble ces petits boudins dans un récipient pouvant fermer hermétiquement (pour éviter les accidents !) on les noie sous l’huile d’olive, on ajoute les aromates, on les « gassouille » un peu pour qu’ils soient bien immergés aussi, on ferme et on met 24 heures au frigo.

Il vaut mieux les piquer avec une petite fourchette plutôt que de les attraper avec les doigts !
On peut les conserver plusieurs jours au frigo du moment qu’ils sont totalement immergés dans l’huile. On peut remettre de l’huile si nécessaire.

Il est important je crois de faire de petits boudins : s’ils sont trop gros, on ne peut pas en faire qu’une bouchée et il est quasiment impossible de mordre dedans pour les couper sans se mettre de l’huile de partout, faire tomber le morceau de fromage ou débiner tout le rouleau de jambon en tirant dessus… Alors mieux vaut  prévoir une taille judicieusement apporpriée avant…

Dégustés à l’apéritif avec un spritz vénitien, c’est comme si on y était !

Et bien sûr, on peut garder l’huile pour d’autres utilisations : parfaitement parfumée, c’est un régal !

Advertisements

20 réflexions au sujet de « involtinis au speck »

  1. Bonsoir ma GRANDE
    J’ai suivi avec beaucoup d’attention cette triste histoire . Je suis à même de comprendre et de partager ta peine, car j’ai moi-même subit ces moments difficiles…..ma première petite chienne ,recueillie dans la rue, est morte agressée par 2 bergers allemands faute de transfusion sanguine, et l’autre; il a fallu l’aider à nous quitter, car paralysée.
    Sache qu’il sera toujours près de vous et souvent tu le sentiras près de toi, et cela c’est la suite du bonheur partagé……Il a été heureux et c’est le principal . Laisse le temps t’apaiser( je sais, plus facile à dire qu’à faire) mais hélas ,c’est la loi de la nature pour eux comme pour nous.
    Je ne suis pas sans ignorer que ces lignes vont être douloureuses, mais tu y repenseras dans quelques temps avec plus de sérénité
    Bien sûr ,les gens qui n’ont jamais partagé l’amour d’un compagnon à 4 pattes ne peuvent pas nous comprendre,mais s’ils pouvaient savoir combien cela est enrichissant, ils perdent une part de bonheur
    Voilà, tu sais que tu as une amie ,en plus des copinautes près de toi et je t’embrasse très fort . Chris

  2. une bien triste nouvelle que tu nous apprend la au sujet de gandalf le principal c’est qu’il n’ai pas souffert c’est toujours malheureux de perdre un animal de compagnie bon courage
    bises et bonne soirée

  3. Attristée par cette nouvelle.
    Ns comprennons la douleur que votre Famille ressent… Courage !
    Amicales Pensées.

    Topaze m’a « vroumé  » que, Gandalf le Magnifique est au Paradis des Chats, qu’il a déja pleins de copains, et qu’il n’oubliera jamais l’Amour que vous lui avait donné…

  4. Merci, votre sympathie me touche profondément.
    Pardonnez-moi de vous faire revivre des moments difficiles de votre propre histoire avec vos compagnons à poils ou à plumes ou autre.
    Je suis heureuse de découvrir toute cette générosité, toute cette amitié que vous m’offrez à travers vos messages. Internet c’est vraiment formidable.
    Merci encore à toutes et tous
    Cath

    1. @Francine, Marisa, chantaou, catsoyer : merci pour vos gentils messages qui me vont droit au coeur.
      Quant aux photos, ben malheureusement je n’en ai pas d’autres… Ou alors complètement ratées ! J’ai déjà mis toutes les plus belles…

  5. alors la j’ai la boule et les larmes
    Mais s’il n’a pas trop souffert et eut une belle fin de vie .Au dela du chagrin ,il y a un petit reconfort nous sommes de tout coeur avec votre famille courage et encore une petite photo de gandolph nous ferait plaisir bisous ma belle

  6. Bonjour,
    Vous venez de traverser des moments très difficiles et très tristes. Que vous dire de plus que courage. Je sais pour l’avoir vécu plusieurs fois que c’est très douloureux et je comprends votre douleur. C’est toujours très dur de perdre un compagnon, mais la vie continue et d’autres amis à 4 pattes compte sur nous et sont là pour nous booster. Qu’il n’ait « pas trop souffert » est une bonne chose. Je suis complètement de l’avis de Bleuette, Gandalf le Magnifique est maintenant au Paradis des Chats.
    Amicales pensées.
    Mélodie

  7. Bonjour,
    paix à Gandalf.Effectivement ce sont des épreuves connues.Il faut garder en pensée qu’il a eu une fin de vie à l’abri et entouré d’amour et non dans un refuge.c’est ce que ma vétérinaire me dit régulièrement.
    Bon courage ,
    patricia.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s