plats

filet de boeuf, porette et oignons nouveaux sautés, écrasée de pomme de terre au vert d’oignon

La semaine dernière, mon Nomamoi avait pris 2 jours de congés. Cet homme-là est fan de viande rouge, figurez-vous ! Et comme nous n’en mangeons plus le soir sous peine de passer une nuit blanche, j’ai profité de sa présence à midi pour lui faire un bon rôti de bœuf, pris dans une pièce merveilleusement vieillie par mon boucher préféré. Le bonheur que de voir cette viande sombre généreusement persillée…

Au marché bio, (où se trouve d’ailleurs un boucher extraordinaire lui aussi !) j’avais trouvé de la porette, c’est à dire de tout petits poireaux nouveaux de printemps. Et de superbes oignons nouveaux. Mon menu s’était instantanément dessiné dans ma tête…

Ma grand-mère raffolait de la porette. Et de navets aussi. Au printemps. Des touts petits navets nouveaux. Il est rare que je trouve de tels navets, même au marché bio, donc j’avoue que je préfère éviter le navet en botte plutôt que de tomber sur un truc amer et filandreux. Je réserve ma consommation de navets aux gros navets violets, appelés raves, utilisés en soupe hivernale (comme la soupe de rave de ma grand-mère par exemple). Mais ce mercredi-là, je suis tombée en arrêt devant la porette toute mignonne et si appétissante… Vague de souvenirs… J’ai cuit la porette d’après mes souvenirs, comme ma grand-mère le faisait, en espérant ne pas m’être trompée…

filet de bœuf, porette et oignons nouveaux sautés,
écrasée de pomme de terre au vert d’oignon

Pour 2 personnes

prep 10 minutes
cuisson 20 à 30 minutes (suivant le degré de cuisson du bœuf)

Un morceau de rôti de bœuf (filet, faux filet, etc… Éviter les morceaux à braiser ou à bouillir)
4 oignons nouveaux
12 porettes
500g de patate à purée
QS sel, poivre, beurre, huile d’olive

A chacun sa méthode pour cuire un rôti de bœuf. Moi je le dore à la poêle (une poêle passant au four !) sur toutes ses faces avant de terminer la cuisson au four mais on peut imaginer de le cuire totalement au four ou totalement à la poêle ! Demandez conseil à votre boucher, il saura !

Bref, quelle que soit la façon dont vous cuirez votre rôti, mettez cette cuisson en route.

Pendant ce temps, préparez et lavez la porette et les oignons nouveaux. Pensez à bien fendre la porette, tout comme les oignons, de façon à bien nettoyer le cœur d’éventuels grains de sable ou autre saleté. Pour la porette comme les poireaux, on ne garde que le blanc. Par contre, pour les oignons nouveaux, on va garder les parties les plus fines et jeunes du vert, ça fera comme de la ciboulette, en somme.

Pelez les pommes de terre et cuisez-les selon votre méthode habituelle. Ma méthode : je les coupe en cubes, je les mets dans un plat passant au micro-ondes avec environ 2 csoupe d’eau, je filme, je perce le film d’une pointe de couteau et je passe à pleine puissance entre 10 et 12 minutes. Et je laisse dans le micro-ondes le temps de finir le reste.

Mettez un peu d’huile d’olive à chauffer à feu moyen dans une sauteuse. Mettez-y la porette et les oignons nouveaux (pensez que contrairement ou poireau, l’oignon peut se manger cru ! Et en plus, il cuit plus vite), laissez dorer doucement sur une face puis retournez pour dorer l’autre. Attention au manque d’huile qui pourrait faire attraper au fond de la sauteuse ! En toute fin de cuisson, assaisonnez. Et pour le plaisir, j’ai décidé d’ajouter une toute petite noisette de beurre. Minuscule ! Juste pour le goût ! Trop bon !

Pendant que tout le monde cuit, ciselez les verts d’oignon réservés.

Quand tout est prêt, sortez la viande du feu/du four et laissez-la reposer tranquillement sur une grille ou une planche, juste couverte d’un peu de papier alu.
Pendant ce temps, écrasez les pommes de terre dans leur eau de cuisson avec un peu d’huile d’olive et de sel. Ajoutez les verts d’oignon et, éventuellement, une petite noisette de beurre… Ben oui, quoi qu’on en dise, c’est quand même meilleur au beurre, la purée, et il n’en faut pas beaucoup pour apporter la petite touche de goût « qui fait tout », contrairement à ce qu’on pourrait croire !

Tranchez le rôti, salez et poivrez les tranches (à moins que vous ayez salé votre rôti à un autre moment !)

Servez bien chaud !

Succulent ! Régressif ! Délicat ! Subtil ! Fondant ! Printanier ! Sucré ! Tendre ! Et j’arrête là, je pourrais devenir intarissable !

Vous avez sûrement réalisé que vous pouvez faire la même chose avec un simple beefsteak plutôt qu’un rôti dans le filet, n’est-ce pas ? A faire cuire dans ce cas au dernier moment !

Bon appétit !

Bon, pas besoin de version imprimable pour ça, hein ? 😉

 

Publicités

11 réflexions au sujet de « filet de boeuf, porette et oignons nouveaux sautés, écrasée de pomme de terre au vert d’oignon »

  1. bonjour Cath, j’ai refait aujourd’hui des cheese popovers – la dernière fois, je les avais faits avec du fromage corse aux truffes (lol) une fine, très fine couche, mais à la cuisson, un peu fort, et lorsque mon ami est rentré le soir, il m’a dit : Hou çà sent les pieds… bien contente, je suis seule toute la journée.. Bon, c’était le fromage… (heureusement) – cette fois, j’ai pris du fromage de vache (genre tome, du coin sans grand goût) mais ils en sont très friands, (moi qui suit d’Auvergne) j’ai acheté des cébettes, et je vais me régaler… encore merci pour cette recette simple comme je les aime…. pour ma part, c’est la broderie… bonne journée…. ANNE

    1. @Anne : merci ! Bonne broderie ! Moi je suis plutôt patchwork-quilt, mais le blog m’empêche de m’y mettre ! Pas possible d’être partout !

  2. Il est malheureusement difficile de trouver ces petits poireaux, j ‘aimerais bien en trouver car j’ai des recettes que je voudrais faire mais je n’en ai pas encore vus sur les étals dans ma campagne.

    1. @Choupette : c’est rare d’en trouver en effet ! C’est pourquoi j’étais aussi contente l’autre mercredi au marché bio ! J’espère que tu en trouveras !

    1. @Mélodie40 : oui, et c’est vrai aussi qu’il faut aimer la viande rouge pas trop cuite, sinon ce genre de photo fait plutôt fuir ! lol !

    1. @colinette : qui aime manger de la semelle ? Ben pas moi ça c’est sûr ! C’est plus au niveau de la consistance en effet que du goût que ça se joue… Enfin je trouve…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s