plats

tajine d’agneau aux fruits séchés et amandes

Il fait froid… Il pleut… Quel superbe mois de mars nous avons… L’avantage : nous n’avons pas encore eu une seule fois à arroser le jardin… L’inconvénient : le chauffage, lui, marche toujours… mais juste dans la salle de bain.

On se réchauffe avec un bon tajine !

Celui-là, je l’ai fait samedi. Ce soir j’en essaie un autre, aux petits pois, aux fèves et au citron confit. J’espère qu’il sera bon, comme ça je viendrai vous en parler plus tard ! Pour l’instant, concentrons-nous sur ce

Tajine d’agneau aux fruits séchés et amandes

Pour 6 personnes

1.2 kilo de viande d’agneau pour cuisson longue (épaule, souris, collier…)
environ 300g de mélange de fruits séchés moelleux (pruneaux dénoyautés, abricots et raisins secs)
environ 150g amandes entières, si possible mondées (pour la couleur blanche), ce qui n’était pas mon cas
2 oignons moyens
1 csoupe de ras el hanout
1 ccafé gingembre poudre
1 ccafé cannelle poudre
1 pincée filaments safran ou 1 dosette de safran en poudre
2 csoupe miel
1 cube de bouillon de mouton (facultatif)
1 cube de bouillon spécial tajine (facultatif)
1 grosse poignée de persil haché
1 petite poignée de coriandre hachée
QS huile olive, sel, poivre, eau
servir avec une graine de couscous

Mettre une pleine bouilloire à bouillir.
Placer les fruits séchés dans un récipient adapté et couvrir d’eau bouillante, laisser tremper. Garder l’eau restante pour la suite.

Dans une cocotte en fonte, possédant un couvercle et de taille adaptée, chauffer un peu d’huile d’olive et faire revenir la viande à feu vif jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée, en remuant de temps en temps. Je trouve qu’on ne dore jamais assez la viande, souvent, on est pressé, alors on se contente d’une ombre de doré, d’une tâche bien caramélisée et hop, on passe à la suite. C’est dommage ! La viande est tellement meilleure quand elle a été réellement caramélisée, et le goût du bouillon en sera réellement amélioré par rapport à une viande pas assez dorée.
Bon, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je ne parle pas de cramer la viande ! lol !

Pendant que la viande dore, peler les oignons et les couper en fines lamelles.

Mélanger dans un petit bol le ras el hanout, le gingembre et la cannelle.

Quand la viande est bien dorée, saler (pas trop) et poivrer, mélanger puis réserver dans un saladier.
Remettre un peu d’huile d’olive si nécessaire (ça ne devrait pas être le cas, l’agneau étant une viande assez grasse) et mettre les lamelles d’oignon à fondre sur feu moyen en remuant régulièrement. On veut qu’ils cuisent avant de colorer. Ils vont rendre un peu d’eau qui va aider à décoller les petits morceaux de viande caramélisée attachés au fond de la cocotte…

Quand les oignons sont fondus et commencent à colorer, ajouter la moitié des épices et laisser chauffer en remuant pour les torréfier pendant environ 30 secondes. Ajouter les amandes et torréfier de la même façon pendant environ 30 secondes. Remettre la viande, avec les jus qu’elle aura rendus dans le saladier, bien mélanger, couvrir à hauteur de l’eau chaude restant dans la bouilloire, ajouter le cas échéant les cubes, mélanger, porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir et mijoter 1 heure.

Égoutter alors sans insister les fruits qui trempent et qui doivent être encore un peu tièdes, leur ajouter le reste du mélange d’épices et bien mélanger pour les enrober.

Au bout d’une heure de cuisson, ajouter dans la cocotte les fruits aux épices, le safran et le miel, « rincer » si nécessaire le récipient ayant contenu les fruits à l’aide d’une louche de bouillon, histoire de ne pas gaspiller de si beaux parfums, porter à ébullition, puis couvrir, baisser le feu et mijoter à nouveau de 10 à 30 minutes selon si votre viande est assez cuite ou non. Et pour le savoir, il faut goûter ! Et en profiter pour rectifier l’assaisonnement.

Ciseler finement les herbes, réserver juste quelques pluches pour la déco des assiettes et ajouter le reste dans le plat.

Servir avec la semoule de couscous et saupoudré des herbes ciselées.

C’est un tajine riche en bouillon, donc il est particulièrement intéressant d’adopter pour la semoule une technique de cuisson qui la cuira tout en la gardant prête à absorber une grande quantité de bouillon. Dans ce but, j’ai fait un compromis entre ma façon au coucoussier et la méthode micro-ondes… 😉 J’ai roulé la semoule à la main avec un verre d’eau salée, puis je l’ai cuite 3 minutes à pleine puissance au micro-ondes, couverte d’un film étirable spécial micro ondes juste percé de la point d’un couteau. A la sortie du micro ondes, j’ai ôté le film et j’ai mélangé à la fourchette. J’ai ajouté de l’huile d’olive et j’ai continué à rouler à la fourchette car c’était trop chaud ! Dès que la graine a été suffisamment refroidie pour que je puisse y mettre les doigts, j’ai repris mon roulage avec encore un peu d’eau salée, jusqu’à ce qu’il devienne évident que la graine ne boirait plus et qu’il n’y ait plus le moindre caton. J’ai alors réservé ma graine, et au moment de servir le tajine, je l’ai remise à nouveau 3 minutes au micro ondes, toujours couverte d’un film percé d’une pointe de couteau.
Le résultat cuit et sec, exactement ce que je voulais !
Une fois gorgée de bouillon, cette semoule est devenue un véritable joyau à elle toute seule. Enfin non, pas toute seule, avec le bouillon !

Bon appétit !

Version imprimable

Publicités

13 réflexions au sujet de « tajine d’agneau aux fruits séchés et amandes »

  1. Voici un tajine coloré et parfumé qui a dû vous réchauffer et vous réconforter. Très belle recette qui de bon matin éveille déjà mon appétit ! bonne journée, Françoise

  2. Tout à fait d’accord avec toi sur le volet » bien prende le temps de griller la viande » je lutte à chaque fois contre mon impatience pour ne pas « griller » cette étape importante.

  3. J’ adoore aussi tous les tajines .;j’en ai fait déja plusieurs recettes vraiment délicieuses.
    Comme toi ce soir il est prévu un autre tajine
    celui ci sera poulet, citron, olives vertes et petits pois.

  4. une très bonne tajine et oui triste temps chez nous dans le nord il n’arrête pas de pleuvoir et pareil pas la peine d’arroser de toute façon rien dans le jardin j’ai des légumes a repiquer mais impossible
    bises et bon près-midi

  5. et il pleut toujours…
    Le tajine agneau, petits pois, fèves, citron confit était absolument délicieux, je mettrai la recette un peu plus tard ! Et je vous encouragerai au passage à mettre des olives vertes dedans, comme Colinette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s