accompagnements

maïs grillé au barbecue

Ah, le maïs au bbq… Quel merveilleux souvenir de notre séjour aux États-Unis, associé à notre premier barbecue à gaz fixé en dur sur la terrasse en bois de notre maison… et fonctionnant au gaz de ville ! Nous qui ne savions même pas qu’il existait des bbq à gaz !

D’ailleurs, ça ma rappelle autre chose… Nous avions aussi une cheminée… à gaz ! Si si ! Avec un interrupteur mural pour l’allumer comme on allume ici – et là-bas – chaque soir nos ampoules au plafond… Et encore, notre version de cheminée n’était pas récente, les modèles plus modernes (à l’époque) fonctionnaient avec une télécommande et permettaient d’ajuster le débit de gaz ! De fausses bûches décoratives en céramique rougeoyaient comme des vraies, sans jamais se consumer. Nous avions l’impression de débarquer du Moyen-Âge ! lol !

Si, à notre retour en France, nous n’avons pas poussé le bouchon luxe jusqu’à installer une cheminée à gaz chez nous, nous avons quand même un barbecue à gaz (en bouteilles !) sur notre terrasse en bois presque comme là-bas, dis ! Et nous avons beaucoup de plaisir à nous régaler de bon maïs doux frais délicatement grillé. Avec des travers de porc marinés, Oh My God ! C’est un peu des US dans notre assiette !

Je ne prétends pas détenir LA recette du maïs grillé au bbq, je présente simplement ici la façon dont on nous a appris là-bas à le faire et que nous employons ici, sur un barbecue à gaz.

Maïs grillé au barbecue

1 épi de maïs par personne, de préférence avec toutes ses peaux qui le protègent et sa barbe.
environ 40g de beurre par épi
sel fin

En France, les épis de maïs sont souvent mal coupés. Soit on les trouve en barquette sous plastique, et dans ce cas, pour que le consommateur voit bien que les grains sont beaux, les feuilles protectrices ont été ôtées, soit on le trouve en vrac, mais barbe coupée à ras des grains, pied coupé lui aussi au ras des grains, ce qui fait que quand on dégage l’épi en écartant les feuilles, ces dernières tombent… ou, si elles arrivent à se maintenir au niveau du pied, elles ne remontent plus assez jusqu’à l’autre extrémité qui reste alors sans protection…

Dans le cas où les grains de maïs seraient difficiles à protéger avec les feuilles qui l’entourent, utilisez du papier alu, mais gardez bien le max de feuilles !

Nous n’avons jamais fait ce maïs sur un bbq à charbon de bois, je ne peux donc pas vous promettre que ça sera pareil, je ne peux que transmettre ce que l’on m’a dit : c’est pareil ! Et je décline toute responsabilité !

1ere étape, facultative mais c’est mieux de la faire si vous avez le temps, surtout en France où on ne nous laisse que peu de peaux autour des grains, et je pense inutile si vous utilisez du papier alu :
tremper les épis 1/2 heure dans l’eau froide en les maintenant sous l’eau à l’aide d’un poids (une assiette par exemple), ça sert à imbiber les peaux pour qu’elles ne brûlent pas tout de suite d’une part, et d’autre part à faire de la vapeur pour aider la cuisson des grains…

N’oubliez pas de mettre votre barbecue à chauffer, pour un modèle à gaz il faut environ 10 minutes

2eme étape : égoutter soigneusement les épis, puis éloigner les feuilles délicatement en les remontant en direction du pied sans les faire tomber les feuilles de protection.

Éliminer impitoyablement toute la barbe.

3eme étape : beurrer les grains avec les mains, et ne pas hésiter à en mettre une couche improbable. La chaleur des doigts va détendre le beurre et permettre son étalement.

« Quoi, mais qu’est-ce qu’elle nous raconte la Cath avec son cholestérol, voilà-t-y pas qu’elle nous fait mettre une demi plaquette de beurre pour 4 épis, non mais elle ne va plus bien dans sa tête !  »
Eh bien si ! On y va sans hésitation sur le beurre…
Pourquoi ?
Tout simplement parce que ce sont les feuilles qui vont « boire » le beurre, pas les grains… et les feuilles, on ne les mange pas 😉 Le beurre va simplement apporter une coloration irréprochable à nos grains de maïs, donc pas question de s’en passer !
Alors pas d’hésitation, on se lâche sur le beurre et on en met une couche bien épaisse, jusqu’à ne presque plus distinguer le contour des grains.
Certaines personnes salent le maïs ici, d’autres le salent dans leur assiette, ma foi vous faites bien comme vous le sentez, personnellement quand j’ai les doigts pleins de beurre je n’ai pas envie de les mettre dans le sel… Et puis le sel part aussi dans les feuilles…

4eme étape : refermer les feuilles sur l’épi pour bien cacher l’or qu’il renferme…
Bon alors évidemment, si les feuilles avaient été coupées trop à ras et que bon nombre d’entre elles sont tombées, vous pouvez les utiliser pour faire des nœuds maintenant les autres restées en place… Honnêtement ça marche assez bien, à condition de manier ensuite sur le bbq vos épis avec une douceur d’ange… Sinon les nœuds se défont et le maïs brûle avant de cuire totalement, il faudra donc prolonger la cuisson mais sur un feu moins fort, bref c’est ch*** !

Si vraiment il y a de grandes zones sans aucune protection, roulez les épis dans du papier alu en faisant comme des bonbons.

5eme étape : la cuisson :

Compter entre 20 et 30 minutes en retournant les maïs toutes les 5 minutes… On peut soit mettre le gaz bien vif sans couvrir le bbq, soit mettre le couvercle et dans ce cas, baisser le gaz au réglage du milieu.
Au bout des 20 minutes, si les feuilles sont bien brûlées, vous devez commencer à apercevoir les grains… Ils doivent avoir changé légèrement de couleur, être passés de jaune poussin à jaune moutarde en quelque sorte, et ils peuvent avoir des petites zones bien caramélisées. Si c’est toujours jaune poussin, continuez à cuire ! En principe, 30 minutes est le grand maximum.
« Oui, mais moi, j’ai mis du papier alu, parce que je n’avais presque plus de feuilles sur mon épi, alors j’y vois rien du tout ! » Eh bien allez jusqu’à 30 minutes de cuisson  d’office, car le papier alu protège un peu le maïs… Et remettez à cuire en refermant bien la papillote si d’aventure les épis apparaissaient insuffisamment cuits à l’ouverture dans les assiettes. Mais ça m’étonnerait.

6eme étape : la dégustation :
On écarte les feuilles brûlées dont la plupart tombent en cendre. On peut éventuellement re-beurrer les épis, mais ça, hein, c’est pas moi qui vous l’ai dit ! 😉 Et enfin, on les sale, si cela n’a pas déjà été fait avant la cuisson.

Là-bas, nous avions des petits pics spéciaux, des sortes de mini fourchettes à 3 dents placées en cercle, et on en piquait un à chaque extrémité de l’épi que l’on grignote ensuite en le portant à la bouche, horizontalement. Ici, on utilise 2 fourchettes tant que c’est trop chaud, et dès qu’on peut, on attrape le maïs avec les doigts. Et on ronge l’épi petit à petit. Et on s’en fiche plein les dents, mais tant pis, c’est trop bon !

Et voilà !
Bon appétit !

Publicités

23 réflexions au sujet de « maïs grillé au barbecue »

  1. Bonjour Belle Dame
    Un grand merci pour cette friandise . J’ai apprécié les détails ainsi que les photos.
    Maintenant, nous savons comment procéder.
    Au sujet des fourchettes,je n’en ai jamais vu jusqu’à ce jour:::peut-être que des fourchettes à pâtes pourraient faire office???
    Tout comme toi, nous avons un bbq à gaz, et auparavant,(30 ans ,avec un pierres de laves, que je préférais sur le plan gustatif).
    Effectivement, les épis sont difficiles à trouver avec leurs feuilles, mais cela commence à se répandre.
    Bon courage pour la rentrée et bien amicalement Chris

  2. Voilà le retour du soleil et notre 1er bbq de l’année! Nous adorons le maïs grillé mais sans savoir le faire. Un grand merci pour cette recette! je vais m’y coller de ce pas.
    Pour ce qui est des pics à 3 dents, j’en ai trouvé dans le magasin Culinarion de ma ville, et c’est très pratique pour déguster les épis de maïs que je fais d’habitude au four.

    1. @Karine54 : le Culinarion le plus proche de Lyon est à St Etienne… Comme le plus grand Ikea… Me ferais bien un petit tir groupé sur St Etienne, moâ… 😉
      Merci !

  3. bonjour, je cherchais une recette sympa, je l’ai trouvé ! merci pour les commentaires tout aussi savoureux… Je suis actuellement au Danemark – en voilier – et ici nous trouvons aussi des épis – à l’unité – enveloppés dans leurs feuilles, et tout et tout ! Après un premier essai complètement râté hier soir au bbq – ici il y en a dans tous les ports – je me suis lançée à la recherche d’une bonne recette.
    Je la testerai bientôt, et avec des pics à maîs que j’avais pris soin d’emporter avec moi ! J’en avais des beaux chez moi avant de partir, mais ceux que j’ai pris, j’ai dû les trouver dans un « hyper » quelconque de notre Bretagne originelle. Si j’ai bien compris, je vous situe à Lyon (très belle ville qui m’a vue grandir de 12 à 22 ans, c’est dire si j’y ai d’excellents souvenirs 😉 ) , vous devriez donc en trouver aussi dans un bon magasin d’accessoires de cuisine. Peut-être pas la peine d’aller jusqu’à St Etienne, si ce n’est pas déjà fait :-). Bel été à vous, ici il faut aussi très chaud !

  4. Vraiment merci!!!! Je me souvenais en avoir mangé de très bon étant petite et ce soir grâce a vous j’ai retrouvé le goût que je recherchais!!! Merciiiii

  5. Testé ta recette hier soir et approuvé ! Nous avons mis du beurre demi-sel dessus avant la cuisson et pas besoin de rajouter de sel dans l’assiette, c’était juste salé parfaitement.
    Par rapport à l’effet feuilles qui boivent le beurre, je pense que si l’on n’en a pas, on peut entourer l’épi de papier sulfurisé avant de le rouler dans l’alu, ça donnera le même effet !
    Merci encore pour cette recette, on s’est régalés !

    1. @Adeline : Génial, je suis ravie ! Merci d’avoir pris le temps de revenir mettre ce commentaire et indiquer vos modifs personnelles !

  6. oui, j’ai testé 2 fois, mais sur des bbq « jetables », et sans papier alu… donc le premier pas assez cuit, et le second brûlé… bon mais il nous reste encore suffisamment d’escales et du maîs sur les étals, pour tester une nouvelle fois. Patience !

  7. bonjour ! 3ème essai réussi ! je peaufinerai l’enveloppe en alu une prochaine fois, mais même avec un BBQ jetable, on peut y arriver (compter 30 mn). merci !

    1. @Valérie : Aaaaaaaaah, ben je suis super contente ! Merci pour l’info, merci d’avoir pris le temps de revenir donner le résultat ici !

  8. Sympa, cette recette ! je vais essayer parce que jusqu’à présent mes tentatives n’étaient pas terribles. Le maïs n’était pas assez cuit, trop ou pas assez grillé. Mais je pense qu’il faut déjà trouver du maïs de qualité pour un très bon résultat. En tout cas, un peu des États-Unis dans cette recette.

    1. @Pascal : il faut qu’il soit le plus frais possible en effet. Et toujours être prêt à réajuster les temps de cuisson, les températures etc… Car ça change d’un bbq ou d’un four à un autre, d’un épi à un autre… Compliqué ? Non. Mais demande de la concentration !
      Par ailleurs, je ne souhaite pas faire du pub pour des sites/blogs e-commerce, je retire donc les références à votre site.

  9. Bon résumé de USA

    cela fait 10 ans que nous en sommes rentrés,….et toujours le mais au barbecue en été. Un régal.

    Merci pour cette recett

  10. Petite variante façon indienne: (vu dans un documentaire, testé et approuvé ^^)
    éplucher les épis, les mettre dans du papier alu, arroser du jus d un citron vert (un peu de zeste apportera plus de parfum), écraser 2-3 gousses de cardamome par épi, saler poivrer et fermer l’aluminium avant de mettre 20 min soit au four soit au bbq. Un régal pour cette version un peu plus light car sans beurre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s