plats

rougaille de poisson – cuisine mauricienne

Vous souvenez-vous du cari de saucisse et rougail de tomate – ou rougaille de saucisse et chatini pomme d’amour – que je vous avais présenté après notre extraordinaire séjour à l’île Maurice l’été dernier ? Cette rougaille peut se faire aussi avec du poisson frais ou de la morue salée, de la viande, et même du corned-beef ! La base est la même, cette sauce tomate magnifiquement parfumée, et on y joint ensuite ce que l’on a dans son frigo ou son placard.

Rougaille de poisson

adapté du livre « Un chef à la maison – les secrets de la cuisine mauricienne » de Sandy Daswani

Pour 4 personnes

environ 1 kilo de morceaux de poisson ferme : j’ai utilisé de beaux merlus brillants coupés en tronçons. Demandez conseil à votre poissonnier !
2 csoupe d’huile supportant la friture
2 csoupe vin blanc
QS farine, coriandre ciselée (ou persil)

3 oignons finement hachés
1 csoupe d’ail haché ou de purée d’ail
1 csoupe de gingembre râpé ou de purée de gingembre
4 brins de thym frais
2 csoupe concentré tomate
1 boite 400g pulpe tomate
1 petit bouquet de persil ciselé
QS sel, huile

Commencer par la rougaille, c’est-à-dire la sauce tomate.

Préparer les ingrédients :

Tous les ingrédients ne figurent pas sur cette photo !
Peler, hacher l’ail et l’oignon, peler et hacher ou râper le gingembre, ciseler les feuilles de persil (et coriandre le cas échéant).

Dans une sauteuse, chauffer un peu d’huile puis ajouter les oignons hachés

et laisser dorer. Ajouter ensuite l’ail et le gingembre, laisser roussir, ajouter ensuite le concentré de tomates

et la tomate en boite, ainsi que le thym, puis laisser mijoter à couvert environ 5 minutes.

Pendant ce temps, chauffer un peu d’huile dans une autre sauteuse, passer les morceaux de poisson dans un tout petit peu de farine et mettre à frire sur feu très vif après les avoir secoués pour ôter l’excédent.

En même temps, surveiller la rougaille, ajouter un peu d’eau pour la détendre si elle réduit trop, saler, ciseler le persil et l’ajouter à la rougaille, goûter et rectifier l’assaisonnement, c’est terminé !

Quand le poisson est bien doré,

baisser un peu le feu, saler, poivrer, ajouter le vin blanc (attention, ça pschitte fort !) et dès que le vin blanc est évaporé (c’est à dire instantanément ! ) verser la rougaille sur le poisson. Mélanger, goûter, rectifier l’assaisonnement.

Servir avec du riz basmati vapeur, décoré de quelques feuilles de coriandre ou de persil ciselées finement.

Comme ce plat est sans piment, vous pouvez ajouter un chatini pomme d’amour (chutney de tomate) bien relevé, chacun pourra en prendre selon son goût. Comme il est sans légumes verts, vous pouvez ajouter des épinards (ou des brèdes) sautés.

Bon appétit !

Version Imprimable

Advertisements

14 réflexions au sujet de « rougaille de poisson – cuisine mauricienne »

  1. Merci cette recette m’as permise d’avoir un compliment de mon Dou, « Hummm, trop bon, je n’aurais pas pu faire mieux » ce qui de la part de l’homme de maison qui cuisine beaucoup, si si, est un très « bon » compliment.
    Bref on s’est régalés!
    Je vais continuer avec une de vos Tajines super parfumé pour le diner de ce soir.
    Merci encore!

  2. Super , ayant fait trois ou quatre séjour « chez Maurice » 😉 avec ta recette je revois le Morne Brabant, ceux avec qui je partage ce plat, m^me ceux qui ne sont pas portés sul poisson, n’en disent que du bien (y en n’a jamais assez).

    Merci à toi Oh Maître Cuisto.

    Et Bon Ap’ Tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s