apéro

caviar d’aubergine libanais de Loula : m’tabbal

Et voilà, la dernière recette de l’année 2012 faisant appel au barbecue… Mais qu’on peut aussi faire au four ! Et même au micro-ondes… Si si, je vous jure ! Quel que soit le mode de cuisson que vous utiliserez, vous obtiendrez un caviar d’aubergine. Mais la version barbecue vous apportera un petit goût fumé duquel la version au four ne fera que s’approcher… et que les autres versions passeront totalement sans même y penser !

Caviar d’aubergine libanais de Loula : m’tabbal

Cette recette m’a été transmise par Loula lors d’un échange d’emails sur (entre autres) le houmous. Loula, je te remercie, cette version est délicieuse et très différente de ma recette habituelle, le caviar d’aubergine selon Anne-Sophie Pic et Joël Robuchon. Et puis sacrément plus rapide, ce qui ne gâte rien… 😉

Pour un apéro pour 4 personnes (et bien plus si on propose également plein d’autres plats différents – tapas/mezze.)

3 aubergines grillées au barbecue (ou au four)
1 à 3 gousses d’ail (au goût)
1 à 3 csoupe de tahini (au goût) (purée de sésame proche-orientale)
1 jus de citron (au goût)
1 csoupe huile olive (au goût)
QS sel
Pain libanais pour servir.
Il y a des gens qui ajoutent du cumin en poudre, pourquoi pas ?

Pensez à percer la peau des aubergines avant de les mettre à griller… que ce soit au four ou au bbq. Sinon, PAN ! Elles explosent !
Hou, mais la Cath elle n’avait pas parlé de les cuire au micro-ondes ? Eh bien si (il faudra les percer aussi) ! Ou même de les faire bouillir à l’eau pendant qu’on y est, c’est vrai, j’ai rencontré cette méthode, et pas chez n’importe qui :  c’est Fatéma Hal qui l’indiquait dans sa recette de zaalouk (salade d’aubergine à la marocaine)… Mais le mieux c’est quand même le bbq ou à défaut le four ! Y’a pas photo, comme on dit !

Une fois les aubergines refroidies, les vider.

Essorer la chair obtenue légèrement entre les doigts pour éliminer un peu d’eau afin que le caviar d’aubergine ne soit pas trop liquide à la fin. Ça, c’est moi qui l’ajoute, pas Loula. En effet, j’ai fait et refait ce caviar d’aubergine cet été, et c’est toujours quand j’ai pris le temps de presser un peu mes aubergines que j’ai eu le meilleur résultat. A mon goût en tout cas ! 😉

Bien écraser les aubergines à la fourchette (et Loula insiste bien : pas de mixeur !), ajouter un peu d’ail écrasé,

mélanger puis ajouter le tahini, petit à petit, et peut-être encore de l’ail, petit à petit, goûter régulièrement car chacun a sa dose de prédilection d’ail et de tahini.

Le tahini est une purée de sésame assez liquide. Elle a tendance à épaissir au fond du pot quand on la laisse longtemps au frigo… Et de l’huile remonte à la surface… Il ne faut donc pas hésiter à bien touiller le tahini pour le ré-amalgamer, le lisser et supprimer les catons comme celui-ci :

On mélange, toujours à la fourchette, et on ajoute du jus de citron petit à petit, au goût. On sale enfin, toujours en goûtant, de façon a rajouter ail, citron, sel ou tahini selon son goût et ses envies. L’ail, ça arrache, et le tahini, c’est amer…

La consistance finale est « souple », un zeste plus liquide que celle du houmous mais ni liquide, ni compacte.

On termine avec un petit peu d’huile d’olive, très peu, mais c’est indispensable car ça fait ressortir le goût de l’aubergine !

et on mélange une dernière fois.

Et je vous promets qu’à votre prochain apéritif, quand vous présenterez ce caviar d’aubergine, un houmous et un tarama maison, le tout avec du pain libanais (si possible maison, recette à venir… heu… d’ici un an ou deux au rythme où mes journées filent ! lol !) vous allez scotcher tous vos convives à leur siège !

Bon appétit !

Version imprimable

Advertisements

11 réflexions au sujet de « caviar d’aubergine libanais de Loula : m’tabbal »

  1. 🙂 Ca me fait drôle de voir ma recette sur ton blog. Je suis vraiment contente que tu l’aies aimée ! J’avoue avoir un faible pour ce caviar d’aubergine libanais (m’tabbal) que je préfère personnellement au hoummous (ou hommos, ou…) 🙂

  2. La dernière recette de caviar d’aubergine est vraiment bien !
    Du coup j’ai modifié la mienne (assez semblable). Toutefois je
    rajoute au dressage de olives noires hachées (pour donner l’aspect
    « caviar » et moins « tartine ».
    Rajouter du cumin ne m’emballe pas. Par contre, faites l’essai de
    saupoudrer de cannelle en poudre. Vous mendirédesnouvels…

  3. Je ne peux pas résister au plaisir de préciser que cette recette est en fait une recette libanaise de purée d’aubergine avec téhinna : le « m’tabbal » (ou encore « baba ghanouche » en Egypte) qui se mange avec 3 doigts avec des morceaux de pain libanais coupés en triangle (genre bouchée) dont la base est vers le plat 🙂

  4. Bonjour Warren,
    Le paprika doux ne doit servir qu’en décoration du plat avec quelques pluches de persil plat et un filet de bonne huile d’olive fruitée. Comme condiment, il n’y a que le sel et pour certains un peu de cumin (pour aider à la digestion).
    Ma recette est une recette traditionnelle libanaise à laquelle les libanais sont très attachés. Tout ajout d’épices dénature pour eux la recette.

    C’est comme pour la tabboulé libanaise, grand classique et quasiment plat national libanais (il y a des concours de la meilleure tabboulé) qui n’a rien à voir avec ce que l’on appelle le tabboulé et qui d’inspiration nord-africaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s