plats

risotto d’orge perlé au poulet et aux champignons

Voici aujourd’hui un faux risotto qui ne laissera aucun gourmand sur sa faim…

« Un faux risotto ? Mais qu’est-ce donc ? » me direz-vous (fort poliment).

Ah, eh bien c’est un risotto où on ne met pas de riz et où on ne passe pas 20 minutes debout devant la cuisinière à touiller en permanence en ajoutant le bouillon louche par louche sans jamais ajouter de liquide tant que la louche précédente n’a pas été totalement absorbée…

Un risotto où on met le liquide et basta, ça vous parle, ça, j’en suis sûre…

Et si on remplace le riz par de l’orge perlé… on rend le risotto original en allant chercher des céréales moins courantes et cela permet d’élargir et enrichir notre panel alimentaire…

Tout le monde y gagne !

risotto d’orge perlé au poulet et aux champignons

risotto-orge-poulet-champignon-11

adapté d’une recette du magazine Good Food : barley, chicken and mushroom risotto

Pour 2 personnes

Prep 10 mins
Cuisson entre 40 et 50 mins

2 csoupe huile olive
1 échalote
1 gousse d’ail
environ 250g de chair de poulet
150g orge perlé
125ml vin blanc sec ou Noailly Prat
1 sachet de champignons des bois surgelés, environ 300g
1 1/2 ccafé thym séché
environ 500ml bouillon de volaille (reconstitué du commerce, ou tout simplement de l’eau)
environ 1 csoupe de persil frais haché ou de ciboulette finement ciselée
QS parmesan fraîchement râpé, feuilles de persil (ou ciboulette) pour la déco, sel, poivre

Peler et hacher l’échalote et l’ail.
Couper la chair de poulet en morceaux de la taille d’une bouchée.
Peser l’orge. Personnellement je ne le rince pas, mais ce n’est peut-être pas très hygiénique… D’un autre côté, si on le rince, on va lui faire perdre de son amidon… Je ne rince pas non plus le riz à risotto. Et vous ?
Mesurer le vin
Mettre la bouilloire en chauffe et reconstituer le bouillon (le cas échéant)

Dans une grande sauteuse anti adhésive, chauffer un peu d’huile d’olive sur feu moyen. Y faire fondre l’échalote, puis ajouter l’ail et le laisser juste devenir transparent sans la moindre coloration. On peut ajouter une toute petite pincée de sel pour moins risquer de brûler. Ça prend environ 5 minutes.

risotto-orge-poulet-champignon-01

Ajouter le poulet et bien mélanger pour bien enrober tous les morceaux

risotto-orge-poulet-champignon-02

et laisser cuire encore 2 minutes en remuant bien pour pas que ça brûle : en fait ça reste blanc, pas de coloration.

risotto-orge-poulet-champignon-03

Ajouter l’orge

risotto-orge-poulet-champignon-04

mélanger environ 1 minute pour que les grains soient bien enrobés puis verser le vin blanc

risotto-orge-poulet-champignon-05

et mélanger jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé.

Ajouter alors les champignons surgelés et le thym séché,

risotto-orge-poulet-champignon-06

puis environ les 3/4 du bouillon pour juste mouiller à hauteur : mieux vaut pas assez de bouillon – on en rajoutera – que trop !

risotto-orge-poulet-champignon-07

Mijoter sans couvrir (feu juste assez fort pour maintenir une toute douce ébullition) entre 30 et 40 minutes, cela dépend de l’orge que vous utilisez.
Attention à ne pas laisser brûler ni sécher : touiller de temps en temps et rajouter du bouillon (ou de l’eau) si nécessaire !

risotto-orge-poulet-champignon-08

C’est prêt quand l’orge est bien tendre. Saupoudrer alors d’un peu de persil ou de ciboulette haché(e) en en réservant un tout petit peu pour la déco

risotto-orge-poulet-champignon-09

Ajouter un peu de parmesan râpé directement dans la sauteuse et mélanger. Goûter, retifier l’assaisonnement.

Servir et saupoudrer d’encore un peu de parmesan et des herbes réservées.

risotto-orge-poulet-champignon-10

Un régal fondant totalement « réchauffe le cœur », comfort food comme disent les anglophones…

risotto-orge-poulet-champignon-12

Bon appétit !

Publicités

6 réflexions au sujet de « risotto d’orge perlé au poulet et aux champignons »

    1. @Vanille : C’est très proche de l’ebly, du blé en général, et en forme et en goût et en consistance. C’est plus ferme et moins crémeux que le risotto. C’est différent. Ça change. En plus dans cette recette c’est plutôt une cuisson pilaf puisqu’on met tout le bouillon d’un coup, cela nuit au crémeux. Je pense qu’avec un mouillage par absorption petit à petit, plus d’amidon passerait dans le bouillon et ça serait plus crémeux.
      Faut que tu essaies, ya que ça ! 😉

    1. @Roger : Hou laaaaaa, mais où avais-je bien pu trouver ça ? Si je me souviens bien j’en trouve en supermarché au rayon produits du monde au moment du Ramadan tout particulièrement, et sinon, en magasin bio.
      Je viens de trouver ça : « orge perlé tipiak », donc ça doit être assez courant en fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s