plats

boulettes de saucisse au fenouil, lentilles vertes du Puy

L’exemple même de la recette qui aurait été géniale avec ma super cocotte en terre noire, mais que j’avais faite avant d’avoir ladite cocotte…

boulettes de saucisse au fenouil, lentilles vertes du Puy

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-14

traduit et adapté d’une recette du magazine Good Food, Sausage & fennel meatballs with lentils

Pour 4 personnes

Prep 10 min
Cuisson 55 min

8 saucisses (chipolatas) de bonne qualité ou environ 450g chair à saucisse
1 ccafé graines de fenouil
1 oignon
2 carottes moyennes
1 bulbe de fenouil
2 gousses d’ail
100ml vin rouge un peu costaud
200g lentilles vertes de Puy
1 csoupe concentré de tomate (j’en ai mis bien plus)
850ml bouillon de volaille ou de légumes chaud
1/2 jus de citron
QS huile olive, feuilles de persil ciselées pour la déco

boulettes-sauccisse-fenouil-lentilles-01

SI vus utilisez des saucisses, pelez-les pour enlever la peau et récupérer la chair.
Mettre la chair dans un saladier, ajouter les graines de fenouil (la recette d’origine demande de les écraser un peu, comme j’aime beaucoup les graines de fenouil cela ne me dérange pas de les trouver sous la dent, je les ai donc laissées entières), mélanger. Former des boulettes de la taille d’une noix. On doit avoir 16 boulettes, je les ai faites un peu trop grosses je n’en ai obtenu que 12.
Peler et hacher l’oignon les carottes. Peler, dégermer et écraser ou hacher super fin l’ail.
Ôter le trognon et la verdure du fenouil, enlever éventuellement la première feuille qui entoure le bulbe et émincer en lamelles bien fines.
Peser et rincer les lentilles, bien les égoutter.
Mesurer le vin.
Rassembler fenouil, carotte et oignon dans un saladier.
Chauffer le bouillon de volaille (ou mettre la bouilloire à bouillir pour le reconstituer à partir d’un cube)
Ne pas oublier la musique, c’est plus sympa pour faire tout ça ! 😉

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-02

Chauffer 1 csoupe d’huile d’olive dans une grande sauteuse anti adhésive (ou une poêle-wok pour moi !) Y faire dorer les boulettes.

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-03

Quand elles sont bien dorées (mais pas cuites, on cherche juste à les colorer)

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-04

les réserver sur une assiette.

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-05

Remettre éventuellement un peu d’huile dans la poêle mais ça ne devrait pas être nécessaire.
Ajouter le mélange de légumes, ajouter une minuscule pincée de sel, mélanger, couvrir et laisser suer sur feu doux environ une dizaine de minutes en remuant de temps en temps.

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-06

Une fois les légumes attendris, ôter le couvercle, monter le feu et laisser les légumes juste commencer à colorer un peu par endroits en remuant de temps en temps. Ajouter alors l’ail et sauter environ 1 minute,

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-07

ajouter le vin

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-08

et le laisser réduire de moitié. Ajouter ensuite les lentilles et le concentré de tomates (d’habitude j’utilise du concentré en tube mais je n’en avais pas alors j’ai pris une petite boite. Et comme je ne savais pas quoi faire du restant de concentré et que je ne voulais pas le jeter, j’ai fini par tout mettre, ça fait 2 grosses csoupe et c’est beaucoup trop ! Restez sur 1 csoupe rase, ça n’en sera que meilleur !)

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-09

et le bouillon bouillant.

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-10

Porter à ébullition, couvrir, baisser le feu pour mijoter 25 minutes environ, le temps que les lentilles soient presque cuites.

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-11

Ajouter les boulettes et cuire à couvert encore 10 minutes.

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-12

Il ne reste plus qu’à ajouter le jus de citron, mélanger, goûter, rectifier l’assaisonnement et saupoudrer d’un peu de persil ciselé (on peut en garder un peu pour la déco des assiettes)

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-13

Enfin, servir.

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-16

C’était très bon mais les boulettes étaient un peu sèches… Je pense que de « vraies » boulettes, composées de viande, d’un peu de mie de pain trempée dans du lait et d’oignon et/ou d’herbes seraient plus moelleuses… Cela dit, on a tout fini !

boulettes-saucisse-fenouil-lentilles-15

Bon appétit !

Publicités

6 réflexions au sujet de « boulettes de saucisse au fenouil, lentilles vertes du Puy »

  1. Je suis un à la bourre dans tes recettes, alors même que j’avais envie de commenter !

    Quoi dire si ce n’est que cette dernière m’a l’air bien sympathique, surtout que tu me fais penser que mes faces (pour courgettes, tomates ou poivrons) je les fait toujours à base de saucisse de Toulouse dont j’extrais la chair ! Une fois, n’en trouvant pas à la boucherie, j’ai pris de la chair à saucisse et ce n’était pas du coup, mais alors pas du tout aussi gouteux (je précise que ma chair est toujours méga améliorée lol, avec ail, échalote, mie de pain, thym, persil, paprika, piment de cayennes, champignon de paris…) que lorsque j’utilise la chair de la saucisse de Toulouse (un autre ptit truc que j’ai piqué à maman Z, hihihi !). Et le boucher me dit qu’il n’y a rien de plus dans ces fameuses saucisses que de la chair à saucisse, mmmmm, ça me laisse songeur. En tous les cas, y’a pas photo au niveau du gout !

    Même le mari d’une collègue à qui j’avais conseillé de faire comme ça pour ses tomates farcies lui a dit : « mais dis donc, c’est meilleurs que d’habitude, tu as changé quelque chose ? » !

    Je suis un peu débordé en ce moment, je ne cuisine pas beaucoup même si ce soir ça sera tout de même choux fleur au gratin ˆ ˆ !
    Bizzzzz et merci pour cette petite idée car quant je cuisine les lentilles, je ne les cuisines pas du tout de la sorte !

    1. @Z : quand je suis allée chez le boucher, je lui ai demandé de la chair à saucisse, mais il n’avait que des saucisses ou de la farce. La farce c’est la chair à saucisse « améliorée » par ses soins (ou ceux de son fournisseur !) donc je ne sais pas ce qu’il mettent dedans : j’ai préféré prendre des saucisses garanties pur porc… Et je pense que j’aurais dû améliorer la chair à saucisse moi-même comme tu le fais toi, au minimum de la mie de pain trempée dans du lait, les boulettes auraient été moins sèches. Tu m’étonnes que ça change tout ! Je suis 100% d’accord avec toi !

    1. @babakitchen : c’est vrai que le good food est une valeur sûre. C’est une cuisine assez particulière, beaucoup d’épices, donc faut pas craindre, mais c’est vrai que les recettes marchent bien et que le résultat obtenu est très rarement (exceptionnellement, même) différent du résultat attendu. Et ça, on ne peut pas le dire de tous les magazines de cuisine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s