plats

magret de canard au fenouil et à l’orange d’Aude (Epices et cie)

Restons encore dans le soin du foie, du système digestif en général, et du bien-être – pour voir encore plus large… Cet hiver à rallonge a tendance à beaucoup éprouver nos corps et nos esprits…

Dans les légumes qui aident à la digestion, il y a le fenouil. Le fenouil, je l’aime en cuisson douce comme ici (dommage, je n’avais pas encore ma cocotte en terre noire… « Ça c’est un boulot pour l’australien ! »… Heu… Pour ma cocotte en terre noire !) mais aussi dans un autre style, la papillote (attention, beaucoup de piment dans cette recette, prévoir l’extincteur !) et aussi cru en une simple salade à se rouler par terre ou encore en pot au feu, sans oublier la bouillabaisse de poulet de mon cousin Philou… Il vous suffit de taper « fenouil » dans le petit module de recherche qui se trouve en haut de la colonne de droite de mon blog et vous aurez tout !

Mais revenons à cette recette.

Quand je l’ai vue passer sur le blog d’Aude, Épices et Compagnie, je savais que j’allais me régaler. Vous allez voir, c’est très simple, très sain, très léger… N’hésitez pas, vous allez vous régaler vous aussi !

Magret de canard au fenouil et à l’orange d’Aude

canard-fenouil-orange-01

Vous trouverez la recette sur le blog d’Aude : Canard et fenouil. En plus, la photo d’Aude est bien plus  belle que la mienne… Je vous laisse vous y reporter.

J’ai tout fait comme Aude disait, je n’ai rien changé (ou si peu… Jugez plutôt !)

Pour 2 personnes, j’ai commencé avec 3 petits bulbes de fenouil… Il était clair que ça n’allait pas nous suffire ! Je précise pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore, que nous ne mangeons qu’un plat au repas, et qu’il faut donc que ça nous sustente en conséquence… J’ai rajouté un bulbe bien plus gros, que j’ai coupé en 8 au lieu de 4.

Quand j’ai vu la quantité de jus que j’obtenais avec mes 3 oranges pour cuire mes fenouils, je me suis dit que jamais je n’allais arriver à (je cite) « les arroser de jus régulièrement » : ils étaient tout simplement noyés ! Mais petit à petit, le niveau de jus a diminué, le liquide s’est concentré…

Quand est arrivé le moment de mettre tout le monde ensemble dans la même poêle, il restait quand même encore beaucoup de jus… D’autant plus que nous aimons notre canard saignant et que je n’allais donc pas laisser le magret mijoter longtemps dans le jus… Quand j’ai sorti le magret, je l’ai immédiatement roulé dans 2 épaisseurs de papier alu et je l’ai laissé reposer tranquillement. Pendant ce temps, j’ai monté le feu à fond pour réduire le plus possible le jus d’orange… Eh bien ça a marché à la perfection ! Quand j’ai sorti mon magret, il était cuit comme on l’aime et le jus avait épaissi dans la poêle, était devenu sirupeux, comme une sauce de restaurant ! Le top ! Le pied bleu ! Trop bien ! Il ne restait plus qu’à rectifier l’assaisonnement.

canard-fenouil-orange-04

En prévision du goût puissant que j’attendais, j’ai décidé de faire un petit couscous de mil à la vapeur (1 volume de couscous de mil, 1 volume d’eau bouillante, un peu de sel, un tout petit peu d’huile d’olive, on mélange, on couvre et laisse gonfler 10 minutes, on re-touille et on cuit avec un film alimentaire percé d’une pointe de couteau 5 minutes au micro-ondes) pour ajouter un féculent très léger à digérer. J’ai gardé quelques frondaisons de fenouil pour les ajouter froides, ciselées, à mon couscous de mil chaud pour apporter juste une touche de fraîcheur. Le mil, avec son goût très particulier, s’est à mon avis bien accordé avec le canard et la sauce (une tuerie, cette sauce !) épaisse et parfumée.

canard-fenouil-orange-02

Alors, c’est tentant, non ?

Bon appétit !

Version imprimable

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « magret de canard au fenouil et à l’orange d’Aude (Epices et cie) »

  1. Houas ……!!! Ça doit être bon, en tous cas c’est magnifique !
    En plus le magret est cuit à la perfection. Souvent les gens ne savent pas le cuire et il est trop cuit. Bien la précision de l’envelopper pour que la viande repose.
    J’ai envie de manger mon écran !
    Je précise que je suis dans le pays du magret et du foie gras « Le sud-ouest »

  2. Cath, j’apprends en lisant ce billet que tu manges un plat conséquent et ne gardes pas de place pour un dessert… Mon souci à moi, c’est que j’en garde trop de place pour le dessert ! bises

    1. @Aude : J’ai quand même de plus en plus envie (ou besoin) avec l’âge d’une petite douceur à la fin du repas… Alors c’est un fruit…

  3. Non, il y a dans toutes les régions de France d’excellentes choses à déguster et à découvrir !
    Nous sommes de petits et petites veinardes !!!
    D’ailleurs à ce sujet, ne penses-tu pas que ce serait bien que des personnes d’autres régions nous fassent découvrir des plats de chez eux ?

    1. @Mélodie : C’est ça que j’aime bien avec les blogs : chacun nous présente la cuisine qu’il/elle aime, la cuisine de sa région, de son pays d’origine, c’est top !

  4. ta recette me plairait beaucoup, je n’arrive pas a bien cuire le fenouil, cela ne ressemble a rien de mangeable lorsque j’en fait!
    je retiens donc cette recette .. pour un peu plus tard
    un grand merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s