soupes

soupe miso wakame, la soupe qui fait bon chaud au ventre !

Voilà une petite soupe que je fais régulièrement, surtout quand je suis seule, car les bouillons et mon Nomamoi, ça fait 2…
Quand il fait froid, elle me réchauffe bien… Quand j’ai trop mangé la veille, elle me remet le corps en place… et me redonne l’appétit.
Prête en quelques minutes seulement, ce n’est nullement une corvée à faire, au contraire.
Et on peut l’agrémenter d’un peu ce qu’on veut…

Soupe miso wakame

soupe-miso-wakame-01

Pour réaliser cette soupe, il y a 3 ingrédients que vous ne pouvez pas éviter, ce sont :

– le bouillon dashi déshydraté : Anne, dans cet article, vous apprend à le faire vous-même si vous le souhaitez, mais pour reprendre sa phrase de fin, je cite : « Le Dashi, à l’instar des bouillons KUB s’achète également déshydraté. C’est forcément moins bon qu’un bouillon maison mais c’est hyper pratique. »

– les algues wakame déshydratées, une petite recherche sur le web vous apprendra tout sur cette algue !

– la pâte miso : Anne, grande spécialiste, utilise du miso blanc (voir ici sa recette de soupe miso), moi, j’ai du rouge. Pourquoi ? Eh beh… J’ai un peu honte de vous le dire… Bref. Quand je suis allée au magasin japonais demander de quoi faire ma soupe, la dame m’a dit, avec un superbe accent de là-bas-comme-j’aime, qu’il me fallait de la rouge… 😉

Je vous vois venir… Vous allez me dire que vous n’allez pas acheter un paquet de produits comme ça pour ne s’en servir qu’une fois ! Eh bien j’ai la réponse, et je parle d’expérience… Déjà, on n’en fait pas qu’une fois, car on y prend vraiment goût… Ensuite les ingrédients déshydratés se conservent pour la nuit des temps si on prend bien soin, pour l’algue, de refermer le sachet hermétiquement… Quant à la pâte miso, c’est comme le vin, c’est un produit issu d’une fermentation… Alors, même une fois ouverte, conservée au frigo, tant qu’il ne lui pousse pas des poils de toutes les couleurs dessus tant qu’elle ne change pas d’aspect, c’est OK. J’ai la mienne depuis un peu plus d’un an… Si si ! Faut dire que j’ai un gros pot !

Mais revenons à notre bouillon.

Le principe est très simple. On a notre bouillon, notre algue et notre pâte miso. Ensuite, on ajoute ce qu’on veut ! Le plus classique c’est le tofu soyeux. Pas de tofu soyeux bio, car il est trop « yaourt » et se déliterait dans le bouillon. Du tofu soyeux (silken tofu) d’épicerie asiatique conviendra mieux ! Il m’arrive aussi de mettre des dés de jambon blanc bien français… Ou des champignons de paris finement tranchés… Ou des dés de courgette… Et une petite feuille de coriandre pour décorer et réveiller !

soupe-miso-wakame-02

Commencer par délayer la poudre de bouillon dashi dans l’eau sur le feu. Porter à ébullition et laisser bouillir à tout petit bouillon. Je compte un sachet de bouillon pour 500ml d’eau, donc pour 2 personnes. Mais en général, ya que moi qui mange ça, donc ça fait pour moi toute seule, deux jolis services. ^^
Ajouter 3 feuilles de wakame par personne. Pas plus, car en se réhydratant, elles deviennent énormes ! Donc moi, dans mes 500ml de bouillon, j’en mets 6.
Et laisser bouillir tout doucement 10 minutes environ.
Si vous voulez ajouter des morceaux de poisson, de viande, de jambon, ou bien des dés de légumes, c’est le moment. Il faudra faire vos dés de taille adaptée à une cuisson de 10 minutes maximum dans le bouillon, donc évitez la poitrine de poulet entière, n’est-ce pas ? 😉
Le tofu, lui, ne cuira pas dans le bouillon. On le mettra en tout petits dés au fond des bols de service et on versera la soupe brûlante par dessus. C’est une méthode que vous pouvez parfaitement adapter aux produits qui peuvent se manger crûs, comme les champignons de Paris par exemple, ou au jambon qui est déjà cuit. A vous de réfléchir et d’adapter en fonction de ce que vous aimez et souhaitez.

Une fois les 10 minutes écoulées, ôtez la casserole du feu. Préparez une louche et une petite cuiller.
Prenez environ 1/2 cuiller à café de pâte de miso rouge.
Dans la louche, prenez un bon peu de bouillon.
Transférez le petit morceau de pâte miso dans la louche et remuez-le, travaillez-le, écrasez-le avec la petite cuiller de façon à le dissoudre petit à petit dans le bouillon. Le bouillon contenu dans la louche va se troubler, et l’odeur si caractéristique de la soupe miso va vous chatouiller, vous affoler les narines !
Sans dissoudre le morceau complet, reversez le bouillon – et rien que le bouillon – de la louche dans la casserole et mélangez, goûtez : Si le goût vous convient, c’est prêt. Sinon, prenez à nouveau du bouillon dans la louche où se trouve toujours votre petit morceau de miso en la plongeant dans la casserole, et recommencez à dissoudre la pâte miso petit à petit, et ainsi de suite pour augmenter la concentration de votre soupe en miso jusqu’à avoir VOTRE soupe miso à VOTRE goût.

Avec un peu d’habitude, vous saurez combien de miso utiliser dans votre soupe et vous pourrez dissoudre la quantité exacte sans plus avoir à réfléchir !

Il ne vous reste plus qu’à déposer au fond des bols de service ce que vous avez décidé d’y mettre… et à verser la soupe par dessus. Une petite feuille de coriandre (ou d’une autre herbe de votre choix, tout dépendra de ce que vous aurez ajouté dans votre bol !) pour la déco et hop, cul-sec ! 😉
Meuuuuuh noooooon, je rigole ! 😉

soupe-miso-wakame-02

Le secret de la réussite, dans cette soupe, c’est de gérer la pâte miso en n’en mettant qu’un peu à fois et en ne faisant plus bouillir une fois qu’on a commencé à en mettre.

La conséquence, c’est que cette soupe sera délicate à réchauffer, puisqu’elle ne devra plus bouillir.
Mais bon, est-ce vraiment grave ? Après tout, son intérêt c’est de permettre d’incorporer quelques légumes et/ou une source de protéine en en conservant au maximum la fraîcheur et la richesse en nutriments… Non ?

Bon appétit !

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « soupe miso wakame, la soupe qui fait bon chaud au ventre ! »

  1. Coucou!
    Je suis revenue me promener chez toi pour mes menus de la semaine prochaine … Et, là, je reconnais, c’est presque du piratage ! Je t’ai emprunté 2 recettes ! …
    Celle-ci tout d’abord pour le lundi soir! On purifie avant!
    Il y a un lien ici pour ta recette … Évidemment!
    Bonnes fêtes chez toi!
    Amicalement

    1. @Patricia : lol ! Ça me fait super plaisir ! Et je sens que ce qui suit va te faire plaisir : vendredi matin je publie une soupe complète végétarienne qui devrait te faire frémir les papilles ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s