desserts

glace coco citron vert, salade de fruits d’été

Je vous avais promis de la glace, en voilà encore une! Et en plus, celle-ci ne nécessite pas de sorbetière, que demande le peuple ?

Oui, je vous avoue qu’il fait très très chaud, et que nous sommes à la recherche de plats et de desserts qui ne demandent absolument aucune cuisson (ou alors, au barbecue exclusivement…) de façon à ne pas augmenter la chaleur déjà excessive dans notre maison! Actuellement, à l’heure où je rédige ce billet, il est tard et il fait très très lourd, des éclairs zèbrent irrégulièrement le ciel, et la température dans ma cuisine a dépassé les 28°C, alors que je ferme tout la journée (nous vivons dans le noir), coupe le maximum de sources de chaleur (oui, même ma box internet quand je sais que je ne vais pas aller sur internet) et ventile au maximum toute la nuit (je me lève tôt -enfin bon, à chacun sa notion du tôt, hein…-  pour pouvoir ouvrir au maximum à la fraîche). Pas de sèche-linge, pas de télé, pas de PC, pas de cuisson ni au four ni sur le gaz, mais les ventilateurs à fond toute la journée!

Il faut quand même bien manger, donc je suis en train de préparer un petit dossier barbecue qui devrait vous plaire! Hé hé hé!

En attendant, je vous présente cette délicieuse

Glace coco citron vert, salade de fruits d’été

Adapté d’une recette du magazine Good Food, « Iced coconut & lime slice with summer fruit »

Ne nécessite pas de sorbetière
Prep 20 min, congélation une nuit
Cette recette est donnée pour un moule à cake, je l’ai faite dans le moule carré Demarle 18×18 sans film alimentaire pour le doubler, juste pour le recouvrir.

Pour 12 personnes

300ml crème liquide entière bien froide
85g sucre en poudre
250ml lait de coco
zeste et jus de 1 citron vert
fruits d’été mélangés (fraises, framboises, groseilles, myrtilles), juste de quoi faire une petite part par personne , lavés et préparés
2 csoupe de sucre roux
1 jus de citron vert

Mettre le bol du mixeur (ou un saladier) et le fouet au congélateur environ 10 minutes.
Garnir un moule à cake de film plastique alimentaire (genre cellofrais). Pour le faire tenir il suffit d’humidifier le moule en le passant rapidement sous l’eau et en le secouant bien. Faire en sorte que le film dépasse de chaque côté de façon à pouvoir se replier sur la glace pour la couvrir.

Fouetter la crème avec le sucre dans le bol glacé avec le fouet glacé jusqu’à obtenir une masse qui se tienne (mais pas une chantilly hyper ferme). Verser alors le lait de coco, le jus de citron vert et le zeste et continuer à fouetter jusqu’à ce que la masse se raffermisse à nouveau et que des pics soulevés avec le fouet gardent leur forme. On ne cherche pas à atteindre la meilleure fermeté mais plutôt l’incorporation d’un maximum d’air, un maximum de volume, donc dès que les pics tiennent, on arrête de fouetter.
Verser dans le moule à cake préparé, recouvrir avec les pans de film plastique et congeler pour la nuit.
Ce dessert peut ainsi se préparer 2 semaines à l’avance, précise le magazine Good Food.

Le jour J, au moment de servir, mélanger les fruits préparés avec le sucre et le jus de citron vert, réserver. Sortir la glace du congélateur, démouler, couper des tranches et servir. Déguster aussitôt accompagné des fruits d’été.

Dans le magazine, la recette est donnée pour 6 personnes. Honnêtement, il y en a pour 12! Ou sinon il y aura des restes pour le lendemain, voire le surlendemain, ce qui n’est pas un problème vu que c’est délicieux!

Il faut vraiment bien refermer la glace dans le film alimentaire. En effet, si on oublie de le faire (ou si on demande à ses enfants de débarrasser la table et qu’ils ne font pas attention et remettent la glace dans le congélateur sans se préoccuper de détails inutiles), on se retrouve avec une glace qui a pris un drôle de goût : le goût du congélo. Et là, franchement, c’est pas top du tout… Arf…

Le magazine indique aussi qu’il faut trancher la glace avec un couteau passé sous l’eau chaude : c’est totalement vrai, cette glace n’étant pas passée par une sorbetière, elle est très dure et difficile à couper, elle se fend et craque là où elle veut. Et la sortir à l’avance pour la ramollir n’est pas une bonne idée : elle fond… Ce qui me fait penser qu’en fait elle doit être particulièrement adaptée aux moules à esquimaux… Qui va tenter le coup sous cette forme ludique et revenir dire si j’ai raison ou pas ?

Réponse à la devinette :

Dans mon billet précédent, je vous parlais du prix des framboises… Personne n’a tenté sa chance, j’aurais dû promettre un framboisier en pot à celui ou celle qui aurait deviné… Bref, le fruit de cette ronce qui pousse toute seule, s’étend partout en conquérant éhonté de massifs et de pelouse, trouve le moyen de repousser encore plus vigoureuse même quand on espère s’en débarrasser en la tondant, le fruit de cette ronce, donc, coûtait la modique somme de 18€ le kilo… Qui dit mieux ?

Version imprimable

desserts

glace vanille, spirale de cerise, éclats d’amande caramélisés

Je vous avais promis une glace, la voici, et croyez-moi, c’est un délice!

Glace vanille, spirale de cerise, éclats d’amande caramélisés

adapté du magazine Good Food, « Cherry ripple and almond crunch ice cream »

Nécessite une sorbetière.

Prep 20 min
cuisson 25 min
turbinage 20 min
congélation : au moins 6 heures, si possible une nuit.

300g cerises bien mûres + quelques unes pour la déco
85g sucre poudre + 2 csoupe
300ml crème liquide entière très froide
500ml crème anglaise bien froide toute prête du commerce (ou maison, si vous avez le temps. Ca n’en sera que meilleur)
2 csoupe sucre glace
2 gouttes extrait d’amande amère
1 grosse csoupe d’amandes effilées
un tout petit peu d’huile végétale neutre
Biscuits sablés croquants, l’idéal étant des biscotti aux amandes.

Commencer par mettre au congélateur le bol du kitchenaid (ou un saladier) et le fouet du mixeur, et torréfier les amandes effilées à la poêle et à sec, sur le feu le plus doux possible. Bien surveiller et brasser régulièrement.

Pendant ce temps, dénoyauter les cerises et les hacher grossièrement.

Les verser dans une petite casserole, ajouter les 85g de sucre en poudre et chauffer sur feu doux pour faire fondre le sucre.

Puis, quand le sucre est fondu, monter légèrement le feu et laisser compoter jusqu’à obtention d’une sauce sirupeuse avec des morceaux fermes de cerise.
Laisser refroidir complètement.

Pendant ce temps, mélanger la crème très froide, le sucre glace et l’extrait d’amande dans le récipient préparé au congélateur et fouetter la crème en chantilly souple et mousseuse, pas question d’avoir de la chantilly épaisse et ulra ferme qui sera impossible à mélanger avec la crème anglaise. Il faut juste que la crème fouettée se tienne.
Incorporer délicatement la crème fouettée dans la crème anglaise froide et passer immédiatement en sorbetière.

Passer aux amandes caramélisées.
Huiler très légèrement une plaque anti-adhésive ou un silpat.
Mettre les 2 csoupe de sucre en poudre dans une petite poêle anti-adhésive (si si, c’est important, je l’ai fait dans une casserole inox et ce n’était pas une bonne idée : les amandes se sont collées aux parois de la casserole au lieu de glisser tranquillement vers la sortie…) et chauffer à feu doux pour fondre le sucre. Faire éventuellement bouger la poêle pour remuer le sucre si jamais il ne fond pas partout à la même vitesse. Quand le caramel atteint une belle couleur ambrée, verser les amandes effilées torréfiées et mélanger rapidement pour bien les enrober de caramel puis verser le tout sur le silpat. C’est là que mes amandes sont restées accrochées aux parois!

Laisser refroidir (et durcir) complètement puis casser en morceaux dans une casserole qui ne craint rien et pilonner gaillardement avec un rouleau à pâtisserie en bois ou tout autre instrument (qui ne craint rien non plus…) pour concasser grossièrement. Attention à ne pas faire de la poudre.

Quand on en arrive à ce point, en principe la sorbetière vient juste de s’arrêter.
Verser la glace vanille dans un bac à glace de 1 litre, puis la compote de cerises en ruban et enfin saupoudrer des éclats d’amandes caramélisées. Passer une lame de couteau tenue verticalement à travers toute l’épaisseur de glace pour faire des dessins, des spirales.

Puis fermer le bac et mettre au congélateur pour 6 heures minimum, la nuit c’est mieux.

Sortir la glace au frigo 1/2 heure avant de servir.
Décorer de cerises fraîches et d’un biscuit croquant.

Ce dessert est extra. Et la glace se conserve longtemps au congélateur.

2 remarques :
– il pourrait y avoir un peu plus de compote de cerise, par contre il faut absolument doubler la quantité d’amandes caramélisées, il n’y en avait vraiment pas assez à mon goût. Oui, il faut bien le double.
– Je pense que la répartition des cerises et des amandes dans la glace serait meilleure si on procédait en 2 fois : une couche de glace (la moitié de ce qui a été préparé), puis la moitié de la compote et des éclats d’amande, puis le reste de glace et le reste de compote et d’éclats, et là on passe la lame de couteau pour faire des vagues.

Voilà, un dessert à ne pas manquer tant qu’on trouve encore des cerises!
Au fait, je suis passée à Grand-Frais aujourd’hui, devinez le prix des framboises ?

Version imprimable