plats

quiche à l’ail des ours

Il y a quelques jours, Fifille n°2 a appris à faire une pâte à tarte.
Pour un premier essai, je n’ai pas voulu lui faire faire ma pâte santé d’après Laurence Salomon, c’est un peu compliqué pour une première fois, et puis après tout, elle n’a pas de cholestérol, ELLE, elle peut donc se permettre de commencer avec la base des bases, la toute simple pâte brisée pur beurre.
Après, que mettre dans le fond de pâte réalisé ?
Comme j’avais été cueillir de l’ail des ours, je me suis dit qu’on allait tenter la quiche.

Quiche à l’ail des ours

quiche-ail-des-ours-01

Et là je m’envoie des compliments toute seule, je trouve ma photo magnifique !!! Je crois que si j’avais voulu le faire je n’y serais pas arrivée ! lol !

Pour 4 à 6 personnes (moule à tarte 24cm)
Tout dépend en fait si ce sera une entrée ou un plat unique ! En simple entrée, vous nourrirez 8 personnes. En plat, entre 4 et 6 selon votre appétit et votre gourmandise…

Prévoir 10 minutes pour faire la pâte et 30 min minimum de repos
Prévoir 15 minutes pour faire la garniture
Prévoir environ 30 à 45 minutes de cuisson au four selon le four et la température de cuisson

Pour la pâte brisée :
200g farine et un peu plus pour fariner le plan de travail
100g beurre très froid
1 pincée sel
QS eau très froide (1 verre – on utilisera sans doute environ 4 csoupe. Mettre un glaçon pour la garder bien froide)

Pour la garniture :
1 petit oignon
200g feuilles d’ail des ours
4 oeufs
QS crème liquide entière ou un mélange avec du lait ou de la crème allégée 12% (prévoir 500ml mais on en utilisera un peu moins)
QS Huile végétale neutre en goût, sel, poivre blanc moulu, muscade

Pour servir
quelques feuilles d’ail des ours pour la déco
Salade de jeunes feuilles (bébé roquette par exemple) en vinaigrette

Commencer par la pâte :

Peser le beurre, le couper en petits dés, remettre au frigo
Peser la farine, lui ajouter le sel, préparer le verre d’eau avec le glaçon dedans.
Que ce soit à la main (du bout des doigts) ou au mixeur, mélanger la farine et les dés de beurre bien froid jusqu’à former du sable grossier. Ajouter ensuite l’eau csoupe par csoupe, jusqu’à former la boule. Étaler à la taille du moule sur le plan de travail légèrement fariné, graisser le moule, y déposer la pâte, ajuster les bords, piquer à la fourchette et mettre au frigo pour au minimum 1/2h (si plus longtemps, couvrir d’un film alimentaire pour pas qu’elle sèche).

Ensuite, préparer la garniture :

Peler et hacher l’oignon et le faire fondre à feu doux dans une grande sauteuse. Pendant ce temps, laver et essorer (à l’essoreuse à salade) les feuilles d’ail des ours. Les ciseler très grossièrement et les ajouter à l’oignon en montant un peu le feu, saler légèrement, et laisser juste tomber, exactement comme on le ferait pour des épinards. Contrairement aux épinards, ça ne rend pratiquement pas d’eau. Et ça va très vite ! Ôter du feu, poivrer, laisser refroidir tranquillement.
Dans un verre mesureur gradué, mettre les 4 œufs et compléter jusqu’à 500ml avec de la crème ou un mélange de lait et de crème. Saler, poivrer, ajouter une pincée de muscade. Mélanger à la fourchette sans battre, on ne veut pas de mousse, on veut juste bien mélanger.

Et on finalise :

J’ai préchauffé mon four à son mode tarte 220°C… Mais vous n’avez sans doute pas le même four que moi… Alors quand j’avais un four « normal », c’est à dire sans modes pré-réglés, je chauffais mon four à 180°C chaleur tournante et je cuisais 45 minutes. Avec mon mode tarte 220°C, la cuisson ne dure que 30 minutes. Conclusion, réglez votre four comme vous avez l’habitude, à 180 il vous faudra prévoir 45 minutes de cuisson et à 220, 30 minutes (et vous irez vérifier un peu avant la fin des 30 minutes que rien ne brûle !)… Et entre 180 et 220, tout un univers… Pourquoi pas ? C’est vous qui voyez !

Quand le four est chaud, sortir la tarte du frigo. Répartir l’ail des ours. Verser la crème préparée par dessus le tout. Enfourner pour le temps correspondant à la température que vous aurez choisie.

A la sortie du four, la quiche est génialement gonflée, trop beau ! (Enfin sur la photo elle a déjà commencé à retomber…)

quiche-ail-des-ours-04

Pour voir, j’avais disposé quelques feuilles entières, non cuites, sur l’ail des ours cuit, avant de verser la crème. Ça n’apporte rien, c’est pourquoi je ne l’ai pas mentionné plus haut.

Voici la quiche sur son plat de service, on voit qu’elle est bien retombée :

quiche-ail-des-ours-03

Servir avec quelques feuilles d’ail des ours et une petite salade bien relevée.

quiche-ail-des-ours-02

En fait, j’ai ajouté à ma salade, une fois les photos prises, des graines de courge et de la levure de blé en paillettes… Topissime, la salade ! Mais pas belle à voir… 😉

J’ai classé cette quiche dans les plats végétariens : il n’y a aucune viande, mais il y a quand même des produits d’origine animale : beurre, œuf et crème. N’étant pas végétarienne, je ne suis pas très au courant des codes, mais il me semble que tout cela est OK. Il me semble que ce sont les végétaliens qui ne mangent aucun produit d’origine animale. Enfin bref, si j’ai fait une erreur dites-le moi, je rectifierai.

Bien entendu, c’est un régal, cette quiche ! Et pourtant, elle ne réussit toujours pas à détrôner mon risotto à l’ail des ours ou ma sauce à la crème à l’ail des ours qui restent pour moi en tête du classement… Le goût bien spécial de l’ail des ours se perd un peu dans cette tarte. Je pourrais faire une quiche aux épinards que ça serait délicieux aussi ! Ma quiche à l’ail des ours est super bonne mais pas spectaculaire comme le sont le risotto ou la sauce à la crème. Entendons -nous bien : au risque de me répéter encore et encore, cette quiche, c’est un délice, mais le risotto ou la sauce sont carrément sublimes… Bon, vous avez compris ? lol !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

8 réflexions au sujet de « quiche à l’ail des ours »

  1. je vois que tu as de belles recettes faites avec l’ail des ours.. je te piquerai surment une ou l’autre, j’ai acheté de l’ail des ours et il faudrait bien que je l’utilise..
    je regarderai pour le risotto .; peut etre??
    un grand merci

    1. @xolinette : risoto ou sauce à la crème, à mon avis les 2 façons qui subliment le plus cette herbe sauvage ! Mais les autres façons sont très bonnes aussi, juste à mon avis moins spectaculaires.

  2. je viens de a faire, et c’est vraiment très bon, j’avais rajouté très peu de parmesan et des pignons, vu que notre façon préférée de déguster l’ail des ours,c’est le pesto, mais la prochaine fois j’essayerai le risotto, j’espère qu’il reste encore de l’ail des ours dans ma forêt (façon de parler, elle ne m’appartient évidemment pas).
    En tout cas merci pour cette très bonne recette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s